eToro
Par eToro
1199 Vues

Analyse de l’action BAYERISCHE MOTOREN WERKE (BMW)

Le groupe BMW, dont l’acronyme signifie « Bayerische Motoren Werke » (l’usine bavaroise de fabrication de moteurs) développe ses activités dans 3 segments principaux : L’automobile (74%), les motos (2%) mais également les services financiers (24%). Dans le giron BMW on trouve les marques Mini ou encore Rolls-Royce afin de disposer d’une gamme complète de véhicules particuliers.

Fondé en 1916, le groupe bavarois était à son lancement un fabricant de moteurs d’avion puis dès 1920 l’activité s’est orientée sur les motos, avec le développement du fameux moteur « flat-twin ». 10 ans plus tard, la marque met en œuvre le premier moteur six cylindres ainsi qu’une carrosserie en aluminium pour le lancement de ses activités automobiles. Depuis, la société a continué à investir pour être à la pointe de la technologie, en particulier sur les moteurs diesel sur lesquels elle bénéficie de nombreux avantages concurrentiels.

A l’image du secteur automobile, le titre BMW (capitalisation de 60 milliards d’euros) se monnaie sur des niveaux de valorisation abordables. Les comptes sont solides aussi bien sur le point de la rentabilité que de la dette. Le chiffre d’affaires progresse d’environ 5% par an et ce depuis 2010 ; Ce scénario devrait se prolonger d’après les prévisions émises par le consensus pour atteindre 91 milliards d’euros en 2018 contre 76 milliards publiés lors du dernier exercice. On observe la même situation sur le résultat net, qui s’apprécie en moyenne de 250 millions par an, soit près de 5% également.

Voici la répartition géographique des activités au cours du dernier exercice clôturé :
– Europe (hors Allemagne) : 29.6%
– Chine : 20.2%
– États-Unis : 16.7%
– Allemagne : 15.5%
– Amérique : 4.1%
– Reste du monde : 13.9%

La société a plusieurs points forts dont un historique de 100 ans dans l’industrie, Avantages concurrentiels sur les moteurs (Diesel), Diversification vers les voitures électriques et une forte croissance en Chine (+25%) qui est le deuxième marché du groupe.

Le groupe publiera ses résultats du 1er semestre le 5 Aout 2014.

Le groupe allemand BMW profite de son positionnement Premium et ainsi continue de développer ses activités dans les pays à forte croissance sur ce segment (Europe, USA, Chine) ; ils représentent 80% de son chiffre d’affaires. Peu exposé aux émergents, le groupe ne rencontre pas les mêmes difficultés que les constructeurs milieu de gamme ou low-cost. Très concurrencé sur son segment, il a fait le choix d’élargir encore plus sa gamme de modèles afin de répondre à toutes les attentes. Cette mise en place devrait prendre du temps et mobiliser des capitaux mais le rebond anticipé du marché auto sur le vieux continent et aux États-Unis devrait être un bon catalyseur.

Sur le long terme il s’agit d’un investissement de qualité, motivé par des perspectives de croissance intéressantes et un rendement supérieur à la moyenne.

N’hésitez pas à poster vos commentaires sur mon mur OpenBook.

Arie Cohen

 

 

 

 

 

 

 

1199 Vues