eToro
Par eToro
45 Vues

BTC/GBP : deux grands acteurs sur la scène financière. Voici des conseils pour les trader

La paire BTC/GBP associe le Bitcoin à la devise britannique, le GBP. Le Bitcoin reste la principale crypto-monnaie avec près de 50 % de parts de marché malgré l’émergence de nombreux concurrents au fil des ans depuis son lancement. Cependant, au bout de 9 ans, le Bitcoin est toujours extrêmement volatil. Cela signifie que le trading de cette paire est axé sur la fluctuation du cours de la crypto-monnaie de base qui, un jour moyen, écrase celle du GBP, autre partie fiduciaire du trade. Pour les traders intéressés par le trading de la paire BTC/GBP, il est important de comprendre les fondamentaux du Bitcoin, ceux du GBP en comparaison et la dynamique qui se forme entre les deux.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Le Bitcoin (BTC) est une crypto-monnaie décentralisée qui exploite la technologie de blockchain et qui vise à s’attaquer aux défauts du système traditionnel de monnaies fiduciaires. Contrairement aux monnaies fiduciaires, le volume total de Bitcoin en circulation a été plafonné dès le lancement, soit 21 millions d’unités. Ces unités sont graduellement mises en circulation à un taux contrôlé basé sur des critères prédéfinis jusqu’à ce que tout le volume ait été épuisé. Cela signifie que l’érosion du pouvoir d’achat que les monnaies fiduciaires subissent lorsque les banques centrales augmentent l’approvisionnement en imprimant de l’argent, créant de l’inflation, ne devrait, en théorie, jamais affecter le Bitcoin. Le but est de faire du Bitcoin une réserve de valeur efficace ainsi qu’un moyen d’échange.

 

La technologie de blockchain que le Bitcoin utilise est un mécanisme innovant pour décentraliser le système et signifie que le système fondé sur des règles fonctionne sans avoir besoin d’une gestion tiers ni d’une autorité centrale. La technologie de blockchain est un système de grand livre numérique pair à pair, dont les entrées sont conservées et actualisées par un immense réseau d’ordinateurs, appelé « nœuds ». Lorsqu’une transaction Bitcoin est effectuée, un processus cryptographique est réalisé par des « mineurs » dont le travail consiste à vérifier la validité de la transaction (c’est-à-dire que l’entité effectuant un transfert de Bitcoin est le propriétaire de la devise transférée). Ces mineurs, des ordinateurs qui constituent le réseau p2p, sont récompensés par de petits paiements en Bitcoin. Comme une majorité de nœuds doit accepter la validité d’une transaction puis conserver toutes les copies du livre actualisé, il est impossible de falsifier des transactions. Cela signifie que les banques et les autres sociétés de services financiers, qui selon le créateur de Bitcoin exercent un pouvoir économique trop important, ne sont donc pas nécessaires. Cela signifie également que les transferts devraient être moins chers et plus rapides qu’avec les systèmes fiduciaires traditionnels.

Qu’est-ce que le GBP ?

Le GBP, ou livre sterling est l’une des « principales » monnaies fiduciaires au monde et la 4e devise la plus tradée dans le monde après l’USD (dollar U.S.), l’EUR (euro) et le JPY (yen japonais). Devise du Royaume-Uni émise par la Banque d’Angleterre, historiquement, la GBP est l’une des monnaies les plus fortes et les plus stables sur la scène internationale. Elle doit sa stabilité relative au climat politique historiquement stable du Royaume-Uni et à son économie à laquelle le secteur des services financiers contribue de manière significative. Cependant, ces dernières années, on a assisté à une augmentation de la volatilité de la GBP dans le contexte de l’incertitude née du Brexit depuis le référendum de 2016 en faveur d’une sortie de l’Union européenne pour le Royaume-Uni.

BTC et GBP – Les principales différences

Le Bitcoin est une crypto-monnaie et le GBP, le code de trading de la livre sterling, est, bien entendu une monnaie fiduciaire. La valeur de la GBP fluctue par rapport aux autres monnaies fiduciaires selon des facteurs macroéconomiques comme la solidité de l’économie, les taux d’intérêt et d’autres outils de politique monétaire dictés par la banque centrale ainsi que le sentiment entourant les développements futurs. Par exemple, les incertitudes autour du Brexit ont suscité une chute considérable de la valeur de la livre par rapport à ses principaux pairs comme le dollar et l’euro. Toutes choses égales par ailleurs, une hausse des taux d’intérêt serait attendue pour renforcer le GBP. Bien qu’elle varie, la volatilité est relativement faible et par rapport aux  autres monnaies fiduciaires, elle se situe en moyenne autour de 0,6 % par jour.

 

Les crypto-monnaies n’étant pas liées à un pays ou une région en particulier, les facteurs économiques et géopolitiques qui influencent les fluctuations des cours des monnaies fiduciaires, ont peu ou pas d’incidence sur le Bitcoin. Le cours est toujours un produit de la demande mais cette demande est influencée par d’autres facteurs. Comme le Bitcoin et les crypto-monnaies sont encore relativement récents, une niche en train d’acquérir la confiance du grand public, la demande tourne donc autour du sentiment du marché et des taux d’adoption des contrats à terme. Par exemple, le lancement des contrats à terme Bitcoin par des places financières traditionnelles fin 2017 a été l’un des principaux facteurs de la tendance haussière/bulle qui a porté le cours de Bitcoin aux environs de 20 000 $, étant parti de 1000 $ au début de la même année. Inversement, le cours de Bitcoin a tendance à souffrir lorsque des informations négatives concernant la sécurité, comme le piratage de bourses et le vol de crypto-monnaies ou les craintes d’une répression réglementaire, freinent son élan.

 

Le Bitcoin est volatil et ses mouvements quotidiens tournent en moyenne autour de 4 % bien qu’ils aient été beaucoup plus élevés dans le passé et des fluctuations à deux chiffres en une seule journée sont plutôt fréquentes.

Comment trader la paire BTC/GBP

Cette paire intéressera principalement les traders disposant d’un compte libellé en livres sterling car sur les bourses de crypto-monnaies, l’USD est la monnaie fiduciaire par défaut par rapport à laquelle sont calculées les valeurs de change.

Le fait que la volatilité du Bitcoin soit bien supérieure à celle du GBP, sur une base quotidienne et à long terme, signifie que pour bien trader cette paire, il faut se concentrer sur les fluctuations de cours du Bitcoin. Cela importe peu de tenir compte de la volatilité du GBP.

Se tenir informé au sujet du Bitcoin, comme d’éventuels hard forks, l’attitude du secteur financier traditionnel vis-à-vis des crypto-monnaies et les réglementations, seront des éléments capitaux pour le trading intra-journalier ou à plus long terme de la paire Bitcoin/GBP. Pour une détention à long terme, les traders devront s’entraîner à ne pas réagir à la volatilité à court terme. Il est fréquent que le Bitcoin chute ou augmente de 10 % ou plus en une seule journée ou bien plus sur une semaine ou deux, pour ensuite connaître des pertes intervenant tout aussi rapidement.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 65 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur.Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Ce contenu est fourni uniquement à titre informatif et à des fins pédagogiques et ne doit pas être considéré comme constituant des conseils de placement. Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

45 Vues