eToro
Par eToro
565 Vues

L’ETF Bitcoin rejeté par la SEC – mais ce n’est pas la fin de la crypto-monnaie

Après trois ans de délibération, la SEC a décidé de rejeter la demande de cotation d’un ETF basé sur le Bitcoin. La nouvelle a dépité de nombreux traders de Bitcoin, mais ceux qui ont été le plus déçus sont sans conteste les jumeaux Winklevoss, qui ont déposé la demande. Suite à cette décision, le Bitcoin a dégringolé de près de 18 %, après avoir atteint un niveau record plus tôt vendredi, passant la barre des 1 300 $.

Les crypto-monnaies sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen. Votre capital est assujetti à un risque.

Selon une déclaration de la SEC, le rejet de la demande s’explique par le fait que « les cours importants du Bitcoin ne sont pas réglementés » et il ne peut donc être tradé à Wall Street. Dans la mesure où la demande ne concernait pas un ETF spécifique mais plutôt une modification réglementaire qui aurait permis l’approbation de tels ETF, la décision pourrait bloquer toutes les futures demandes relatives à des instruments financiers basés sur le Bitcoin, éloignant encore davantage la crypto-monnaie du trading principal.

La demande a été déposée par Cameron et Tyler Winklevoss, plus connus pour le conflit juridique les opposant au fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, qui se sont depuis imposés comme deux des plus grands investisseurs du Bitcoin au monde. Dans les jours précédant la décision, le Bitcoin se négociait à des niveaux plus élevés que jamais, dépassant le record atteint en 2013. De nombreux traders étaient convaincus que l’ETF serait approuvé et tentaient de tirer profit de la décision, faisant flamber le cours du Bitcoin. Toutefois, malgré la chute importante, le Bitcoin s’échangeait toujours au-dessus de 1 100 $ et n’est pas retombé au-dessous de 800 $ comme au début de l’année 2017.

Quel est l’avenir du Bitcoin ?

Il ne fait aucun doute que la décision de la SEC a choqué de nombreux traders, qui pensaient que nous étions au début d’une nouvelle ère pour le Bitcoin. S’il avait été approuvé, l’ETF aurait marqué la première exposition du Bitcoin auprès des traders traditionnels. La crypto-monnaie a déjà consolidé son statut d’actif très recherché, et bénéficier de l’approbation de la SEC lui aurait donné une impulsion considérable. Mais malgré cette décision, le Bitcoin possède encore de nombreux attraits pour beaucoup d’investisseurs.

Au cours des derniers mois, le Bitcoin s’est imposé comme une valeur refuge alternative pour les traders de devises. Si jusqu’à récemment l’or constituait l’actif refuge par défaut dans les périodes de volatilité élevée sur le marché des devises, le Bitcoin vient aujourd’hui sérieusement concurrencer le métal précieux. En fait, la demande pour le Bitcoin est si élevée qu’un seul Bitcoin a dépassé le prix d’une once d’or plusieurs fois ces dernières semaines.

Il y a un scénario dans lequel le Bitcoin profitera réellement de cette décision. Le maintenir séparé des marchés traditionnels signifie qu’il est moins affecté par les forces au sein du marché. Bien que cela aurait sans aucun doute augmenté de manière considérable son prix, sur le long terme, le Bitcoin pourrait être la valeur refuge de prochaine génération. À la fin de l’année 2016, le Bitcoin était très demandé en Chine, en raison de l’affaiblissement du Yuan. Les traders locaux se sont tournés vers le Bitcoin comme valeur refuge, et il est possible que nous observions cette tendance dans d’autres marchés.

Le marché des devises est extrêmement volatil, et en 2017, il pourrait se révéler plutôt agité. Le Federal Open Market Committee devrait annoncer plusieurs hausses des taux cette année, qui entraîneront une volatilité de l’USD. De plus, plusieurs pays européens organisent des élections cette année, l’EUR pourrait donc devenir imprévisible. Sans parler du Brexit qui pourrait continuer à survoler le GBP et du déclenchement imminent de l’Article 50, qui marquera le début du départ du Royaume-Uni de l’UE. Ainsi, malgré le rejet de la demande d’ETF, le Bitcoin restera une option d’investissement attirante pour de nombreux traders.

Les crypto-monnaies sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen. Votre capital est assujetti à un risque.

565 Vues