eToro
Par eToro
1226 Vues

Lorsque les pirates informatiques attaquent : les actions souffrent-elles ?

Alors que les pirates informatiques sont nés dès que les premiers ordinateurs ont fait leurs apparitions dans les foyers, années 80, c’est uniquement au cours de l’année écoulée que Wall Street a commencé à en prendre conscience. Ce changement d’orientation est né lorsqu’une vague de piratage informatique a frappé les grandes entreprises tout au long de l’année dernière.

Hacker

Le plus célèbre de ces piratages fut celui de Sony en novembre 2014. Des pirates de la Corée du Nord se sont infiltrés dans les e-mails privés de l’entreprise en réponse à la publication de la comédie de Seth Rogan et James Franco, ” l’entrevue ” ; et la mauvaise nouvelle pour Sony ne s’est pas arrêtée là ! Récemment, Wikileaks a pris la décision « discutable » de publier les emails privés de la société qui ont été piratées. Ce qui s’ensuit fut une autre ronde de honte publique pour les dirigeants de Sony et ses étoiles y compris Ben Affleck, Angelina Jolie, et David O’Russel parmi beaucoup d’autres.

Et bien que le piratage de Sony ait retenu l’attention de tout le monde, ce n’est certainement pas un incident isolé. Des sociétés telles qu’Office Depot, Kmart, JPMorgan, eBay, Apple, et même le service postal des États-Unis ont subi d’importants piratages informatiques  qui ont directement lésé la vie privée de leurs clients, au cours de l’année dernière.

Il y a seulement quelques semaines, Elon Musk de Tesla a découvert que son compte personnel Twitter avait été piraté (après que leur site web et leur compte Twitter de la société aient aussi été piratés). Les hackers promettaient des Teslas gratuites aux adeptes en appelant un numéro de téléphone. Il s’est avéré que le numéro de téléphone avait été choisi au hasard, et une certaine famille dans l’Illinois fut inondée d’appels téléphoniques au cours desquels les personnes demandaient leur Tesla gratuite.

Tout cela est vraiment inquiétant, mais ces attaques ont-elles vraiment des répercussions sur le prix des actions? Et les investisseurs devraient-ils réagir aux actualités d’une société qui aurait été piratée ?

L’effet d’hésitation

Pour approfondir le sujet, jetons un coup d’œil au graphique des prix du titre Sony :

Sony hack attack chart

Comme nous pouvons le voir, en novembre 2014 lorsque Sony fut piraté, l’action a peu baissé, de 22,13$ à 19,75$. Toutefois, seulement quelques mois plus tard, la progression a continué et l’action a atteint de nouveaux records dépassant les 30$ par action.

Le petit souci autour de la publication de Wikileaks le 16 avril de cette année fut de plus courte durée, quelques jours seulement. Fondamentalement le graphique montre que les investisseurs sont hésitants après l’annonce d’une attaque informatique, mais cette hésitation ne fait que stopper temporairement la hausse.

Dans l’ensemble, l’attaque informatique et les menaces de violence physique qui ont suivi ont suscité beaucoup de buzz autour de ” l’entrevue ” de Franco et Rogan, ce qui a généré que des bénéfices. Pour ce qui est de la marque Sony Pictures en général, il est peu probable qu’une mauvaise publicité pour une société de production de films puisse impacter les chiffres du box-office d’un film en particulier, comme l’a démontré le succès bizarre de ” Paul Blart:Mall COP2″.

Le même phénomène peut être observé autour de l’attaque informatique d’Apple en août de l’année dernière :

Apple hack attack chart

Ce que nous voyons est une rupture dans la tendance haussière, qui se redresse après une période d’un mois environ. Rappelons-nous que l’attaque informatique iCloud au cours de laquelle des millions de photos privées furent volées apparaissait comme une crise majeure pour Apple et a gravement endommagé la confiance dans la marque des utilisateurs.

Pourtant, même si un correctif pour se protéger contre des nouvelles attaques informatiques iCloud ne fut publié qu’en décembre 2014, la puissance de la marque existe toujours. Dès la mi-septembre, tout le monde parlait déjà du lancement de l’iPhone 6, et avait totalement oublié la possibilité très réelle que toutes les photos prises avec le nouvel appareil puissent finir sur internet.

Alors que faire lorsqu’une société dans laquelle vous investissez est attaquée ?

Fortune affirme qu’avec la menace croissante du terrorisme cybernétique, la plupart des sociétés pensent qu’elles seront piratées en 2015. Dans l’éventualité où cela se produirait dans une société dans laquelle vous investissez, les données suggèrent que la meilleure chose à faire est de garder son calme et de continuer. Une attaque informatique représente une crise immédiate, mais il est peu probable qu’elle ne fasse vraiment du mal à une marque déjà bien établie.

Si vous recevez des nouvelles d’une attaque informatique concernant une entreprise (dont les CFD vous intéressent), il est probablement préférable d’attendre la chute initiale des prix pour avoir une chance de récupérer l’action à un bon prix.

Selon vous, quelle a été la pire attaque informatique jusqu’à aujourd’hui? Dites ce que vous pensez !

1226 Vues