Avner Meyrav
Par Avner Meyrav
71 Vues

Voitures autonomes : la plus grande avancée dans le secteur du transport depuis l’invention de l’automobile

Nous entrerons bientôt dans une ère dans laquelle vous montrez dans votre voiture et, au lieu de perdre du temps dans les embouteillages et de vous énerver pendant vos déplacements quotidiens, vous pourrez vous installer confortablement et laisser votre voiture conduire pour vous. Il n’y a pas si longtemps, ce scénario était réservé aux films de science fiction. Mais ces dernières années, le concept des véhicules autonomes est devenu une réalité, et certaines des entreprises technologiques et automobiles les plus connues dans le monde font de grands progrès dans ce domaine – et suscitent l’excitation dans la communauté des investisseurs.

Des plus grands constructeurs automobiles au monde aux entreprises technologiques qui façonnent notre quotidien – de nombreuses entités alimentent le secteur, faisant de l’industrie des véhicules autonomes une catégorie à part entière. Réunissant autant de secteurs industriels, le marché des voitures sans chauffeur est également scruté d’un point de vue financier, et son potentiel est immense : selon une étude publiée par Intel(1), le marché pourrait atteindre 7 000 milliards de dollars au cours des 30 prochaines années.

Les constructeurs automobiles passent à la vitesse supérieure

Naturellement, les premiers acteurs majeurs à mentionner dans l’univers des voitures autonomes sont les constructeurs automobiles eux-mêmes. Pratiquement tous les grands constructeurs automobiles développent une forme de technologie de conduite autonome. Aux États-Unis, General Motors, Tesla et Ford travaillent sur les voitures et camions sans chauffeur, en Europe, des marques connues comme Fiat-Chrysler, BMW, Renault et Volkswagen étudient cette technologie et en Asie, les géants japonais Toyota et Honda, les leaders technologiques Alibaba et Baidu, et la société indienne Tata sont quelques-unes des firmes qui prévoient de concevoir leurs véhicules autonomes.

Les voitures autonomes seront assez différentes des véhicules qui circulent actuellement – sauf en apparence. Le nombre de capteurs, la puissance de calcul, les dispositifs de communication entre les véhicules et les autres composants nécessaires en feront des des créations hautement technologiques, construites sur des bases posées par les industries de l’automobile et de la technologie.

L’intelligence artificielle prend les commandes

Un aspect essentiel de la technologie des voitures autonomes est la conduite basée sur l’intelligence artificielle. Les développements récents dans le domaine de l’apprentissage machine, l’Internet des objets (IoT) et la vision par ordinateur concrétiseront le rêve d’une voiture qui se déplace toute seule d’un point A à un point B.

Certaines des sociétés qui développent ces technologies incluent Waymo (une filiale d’Alphabet, la société mère de Google), qui ne cache pas son projet, ses voitures d’essai arpentant seules les rues de la Silicon Valley. D’autres entreprises se concentrent sur l’aspect matériel, y compris le géant de la fabrication de puces, Intel, qui affirme que sa technologie équipe presque toutes les voitures autonomes d’essai existantes et a acquis Mobileye, une société spécialisée dans la technologie d’assistance à la conduite de véhicules pour 15 milliards de dollars.

Il existe bien sûr de nombreuses autres formes de technologies nécessaires pour les voitures sans chauffeur, y compris la vision par ordinateur, les logiciels GPS et bien plus – toutes étant testées et développées par diverses sociétés technologiques dans le monde entier.

Comment investir dans ce secteur

C’est incroyable d’imaginer que nous sommes si proches de croiser des voitures autonomes sur la route. Selon le PDG d’Intel, Jen-Hsun Huang, les premières voitures pleinement autonomes, sécurisées et homologuées par le gouvernement arriveront sur les routes d’ici la fin de l’année 2020 (1). Le secteur devrait mûrir et s’imposer comme une industrie à 800 milliards de dollars 15 ans plus tard et atteindre une capitalisation boursière de l’ordre de plusieurs milliers de milliards d’ici 2050 (2). Les voitures autonomes pourraient s’avérer être le plus important développement dans le secteur du transport depuis l’invention des moteurs à combustion interne, et fournir une opportunité d’investissement à long terme potentiellement passionnante.

Pour offrir aux investisseurs d’eToro une exposition au secteur des véhicules autonomes, nous lancerons prochainement le CopyFund d’investissement stratégique Driverless. En utilisant ce CopyFund, les investisseurs d’eToro peuvent investir dans un portefeuille thématique comprenant des entreprises développant les voitures, le matériel et les logiciels qui leur permettront de conduire tout seule, et le monde, dans l’avenir.

 

  1. CES 2017 : Nvidia et Audi affirment qu’elles proposeront une voiture autonome de niveau 4 dans 3 ans
  2. Accélérer l’avenir : l’impact financier de l’économie des passagers émergente.

Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position. Ceci n’est pas un conseil d’investissement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs.

71 Vues