eToro
Par eToro
864 Vues

Revue de Marché Hebdomadaire 16-22/11/2015

La chevauchée sauvage des banques centrales

Voici revenu le moment où comme à chaque mois les marchés remontent et redescendent, tel  des montagnes russes, au gré des soubresauts des principales banques centrales du monde. Tout commencera mercredi aux États-Unis avec le principal événement de la semaine. Il s’agit de la publication de la Réserve Fédérale pour le mois d’octobre. Ce sera ensuite jeudi le moment pour la Banque du Japon de réviser sa politique monétaire et d’annoncer son taux directeur. Nous allons aussi plus tard dans la même journée connaître les minutes des dernières réunions des banques centrales européennes.

Le dollar pourrait passer au mode turbo à l’issue de la publication des minutes du FOMC

La Réserve Fédérale publiera mercredi ses minutes de réunion pour le mois d’octobre. Le résultat des décisions monétaires de la Fed est de manière générale connu immédiatement. Le compte-rendu ou les minutes permettent néanmoins souvent d’aider les investisseurs à mieux comprendre un changement de politique monétaire sur le point d’arriver. Les marchés savent que la Fed se dirige très fortement vers une hausse de son taux directeur, mais le moment exact de cette décision a toujours été sujet à polémique. L’un des mandats de la Fed est de veiller au plein emploi aux États-Unis. Ces comptes-rendus pourraient ainsi révéler l’importance qui a été accordée à l’emploi.

Si tel est le cas, les chiffres de l’emploi non-agricole pourraient alors apporter une réponse définitive à cette question. Les chiffres de l’emploi du mois d’octobre ont dépassé toutes les prédictions, avec 271 000 nouveaux emplois dans le secteur privé – bien plus que les 185 000 qui avaient été estimés. Ceci rend la possibilité d’une hausse du taux d’intérêt plus envisageable que jamais. Les investisseurs vont observer de très près ces minutes afin de mieux comprendre les opinions et l’historique des votes des membres du FOMC. Ceci pourrait également permettre de confirmer les paris d’une hausse du taux d’intérêt en décembre, ce qui ferait monter le cours du dollar encore plus haut.

La Banque du Japon va-t-elle finalement lâcher prise ?

La Banque du Japon annoncera jeudi sa décision en matière de politique monétaire. La Banque du Japon a été très claire sur le fait qu’elle suit une trajectoire d’assouplissement destinée à stimuler une croissance médiocre. Elle pourrait néanmoins toujours, comme elle l’a déjà fait, surprendre les marchés en décidant « d’attendre de voir ». Une pression accrue qui arrive de toutes les directions pèse toutefois sur la Banque du Japon pour que celle-ci relance davantage l’économie. Les décisions précédentes, n’on eut pour résultat qu’une amélioration très sensible.

La pression monte, et d’une grande partie de la part du gouvernement japonais. Le succès de la politique économique dite « Abenomics », un concept lancé par Shinzo Abe, le premier ministre japonais, est encore remis en question. Le directeur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, souhaiterait qu’Abe soit plus proactif. Les marchés vont attendre de voir si la Banque du Japon cède ou si elle a au contraire de nouveau l’intention de rester sur la touche.

Examen des minutes de la BCE : l’euro est au centre des discussions

Nous allons aussi jeudi connaître les minutes des dernières réunions des banques centrales européennes. Tout comme les minutes de la Fed, le compte-rendu de la BCE offrira un aperçu de ce que pense le conseil d’administration de la BCE. On s’attend à ce que la BCE décide d’effectuer davantage de relance en décembre. Les investisseurs sont en attente de signes de la part de Draghi qui pourraient indiquer son passage à l’acte. Les acteurs du marché sont impatients d’avoir ne serait-ce qu’un indice.

Beaucoup pensent en avoir reçu un lors du discours que Mario Draghi a prononcé à Londres mercredi dernier. Pendant 20 minutes, il a parlé du futur du système bancaire de la zone euro, plaidant pour une véritable union bancaire, un programme d’assurance des dépôts et le partage de souveraineté.  Malheureusement pour les traders du Forex, il n’a fait aucune mention d’assouplissement à venir. Ces comptes rendus de réunion sont donc d’autant plus importants pour le futur de l’euro.

Revenons à nos affaires

Si tout se passe comme prévu, nous assisterons bientôt à une montée du dollar et à une baisse de l’euro et du yen. Pour que cela arrive, les minutes du FOMC devront être claires et transparentes. Les investisseurs ont besoin de savoir si la Fed est sur le point de se lancer sur une trajectoire agressive. À l’opposé, la Banque du Japon doit prendre davantage de mesures d’assouplissement. Et le compte-rendu de réunion de la BCE doit clairement indiquer si plus d’assouplissement est au programme, de quelque manière que ce soit.

En ce qui concerne l’EUR/USD, les marchés souhaitent plus de précisions avant de se remettre à acheter des dollars et vendre leurs euros. Les minutes du FOMC et de la BCE pourraient sans aucun doute apporter ces précisions.

Au programme

Minutes de la RBA (mardi) – Si les minutes de la RBA suggèrent une politique teintée de compromis, le dollar australien pourrait chuter encore plus bas.

IPC & IPC de référence des États-Unis (mardi) – Si le taux d’inflation de base des États-Unis dépasse les 2 %, ceci serait alors perçu comme favorisant une hausse du dollar.

Réunion non-monétaire de la BCE (mercredi) – Aucune décision monétaire ne sera prise lors de cette réunion. Mais si l’on perçoit à l’issue de ce meeting le moindre écho quant aux perspectives de l’économie de la zone euro, ceci pourrait alors avoir un impact sur l’euro.

Minutes du FOMC (mercredi)– Le principal événement de la semaine. Si la position de la Fed se révèle agressive, cela confirmerait les attentes quant à une hausse du taux d’intérêt pour le mois de décembre. Ceci pourrait potentiellement initier une hausse généralisée du dollar.

Décision de la Banque du Japon (jeudi)- Si la Banque du Japon décide d’appliquer davantage d’assouplissement monétaire, le yen pourrait de nouveau en pâtir.

Minutes de la BCE (jeudi)- Si les minutes de la BCE révèle la possibilité de plus d’assouplissement au mois de décembre, l’euro pourrait alors de nouveau se vendre.

Tableau de la semaine :

SPX500

Calendrier Économique

Calendrier économique fourni par Investing.com France, portail leader de

 

864 Vues