eToro
Par eToro
1237 Vues

Revue de Marché Hebdomadaire 18-24/05/2015

L’arène du FX se réchauffe

L’arène du Forex devient de plus en plus nerveuse avec la victoire des Tories en Grande Bretagne, les mesures de relance supplémentaires possibles du Japon et le grand point d’interrogation concernant les taux d’intérêt qui flotte sur les USA. Cette semaine, un marché du FX déjà anxieux pourrait bien se réchauffer davantage avec plusieurs évènements importants qui devraient être publiés au Japon, en Grande Bretagne ainsi qu’aux USA. Ces évènements vont faire du marché du Forex un marché intéressant à regarder mais le trading n’en sera que turbulent. Comment ces mécanismes de marché vont-ils faire bouger votre investissement ? La réponse à cette question est ce que nous allons vous faire découvrir cette semaine.

Le yen va-t-il s’effondrer ?

Le yen devrait attirer beaucoup d’intérêt et d’activité en raison de deux publications importantes ; la première est le PIB japonais pour le 1er trimestre de 2015 prévu mardi et ensuite vendredi, la BDJ devrait publier sa décision de politique monétaire. Après les rumeurs selon lesquelles le premier ministre japonais, Shinzo Abe, aurait déclaré que le Japon devrait dépasser les USA et que l’inflation devrait atteindre 2%, la pression montera sur la BDJ pour faire en sorte que cela soit le cas. Si, après la publication du PIB du premier trimestre, il devient clair que l’économie japonaise est une nouvelle fois face à une croissance “molle”, et alors que le moment de la décision de taux de la part de la BDJ approche, les investisseurs changeront leur fusil d’épaule vers plus de mesures de relance de la BDJ et donc un yen plus faible. Bien sûr, l’évènement qui fera vraiment bouger le yen ne sera enclenché qu’une fois que la BDJ aura déclaré officiellement sa décision. Même si le gouverneur de la BDJ, Kuroda, ne fait que des allusions en faveur d’un assouplissement et ne l’annonce pas explicitement, les investisseurs peuvent supposer que la vente massive du yen que nous avons connue depuis 2012 recommencera.

Livre sterling : En baisse ou en hausse ?

La livre sterling a sans aucun doute été dominée par le marché du FX ces deux dernières semaines. Après que les Tories aient remporté une victoire écrasante dissipant les craintes d’un parlement sans majorité, une frénésie d’achat agressive sur la livre sterling s’est enclenchée. Toutefois, même si les investisseurs étaient occupés sur des positions longues  (livre sterling), la Banque d’Angleterre n’est plus aussi enthousiaste concernant les prévisions de croissance en baisse ainsi que pour des attentes haussières repoussées à 2016. Avec les données de l’IPC publiées cette semaine, le compte rendu de la réunion de la Banque d’Angleterre et les chiffres des ventes au détail, les investisseurs auront la chance de faire leur propre évaluation. La BdA a-t-elle raison d’être pessimiste ? Si les données sont encourageantes, les investisseurs pourraient bien ignorer le discours conciliant du gouverneur Mark Carney et reprendre leur histoire d’amour avec la livre sterling – du moins jusqu’à ce qu’autre chose ne survienne.

La Fed est-elle plus conciliante ?

Alors que les données du Japon et de la Grande Bretagne sont évidemment importantes, le compte rendu de la réunion du FOMC, le protocole de la dernière réunion de la Fed, domineront certainement les marchés dans le monde entier. Après que la Fed ait penché légèrement du côté de la conciliation, étant donné une baisse de l’inflation et une baisse de la croissance, les investisseurs voudront voir à quel point la Fed est réellement conciliante et si la pression à la baisse de l’économie est temporaire ou non. Si, la Fed continue à souligner que la pression est transitoire et que les attentes du FOMC au deuxième trimestre reste certain, alors les haussiers sur le dollar pourraient bien revenir sur le devant de la scène. Toutefois, cette fois-ci, les investisseurs utiliseront aussi les données de l’IPC ce vendredi comme la pièce supplémentaire pour terminer le puzzle de la prochaine hausse des taux d’intérêt. Si l’inflation américaine montre des signes de réchauffement et d’augmentation, le dollar pourrait bien préparer son retour. Toutefois, si le compte rendu montre que la Fed est en perte de puissance, alors la mollesse du dollar qui a prévalu ces dernières semaines se maintiendra pendant un peu plus longtemps.

Retour aux affaires

Dans l’ensemble, la volatilité est prévue sur le yen et le dollar, avec la livre sterling en troisième place. Avec le compte rendu de la réunion du FOMC dominant largement le sentiment, un protocole qui révèlerait une Fed qui prévoit seulement une légère phase difficile dans l’économie pourrait adoucir le dollar, principalement en relation avec les devises telles que la livre sterling et l’euro. Toutefois, si la Fed exprime sa conviction que la phase difficile récente était transitoire, alors il sera difficile pour la livre sterling, le yen ou l’euro de continuer à gagner du terrain face au billet vert.

Au  menu

Compte rendu de la réunion de la RBA (mardi) – Après la réduction des taux d’intérêt par la RBA, les investisseurs souhaiteront lire le protocole de la RBA. Si le protocole reflète la possibilité de réductions de taux supplémentaires, l’Aussie pourrait bien baisser. Si le protocole génère la notion qu’aucune réduction de taux supplémentaire n’aura lieu, l’Aussie pourrait se renforcer.

IPC GB (mardi) – Si l’inflation britannique revient au-dessus de zéro et l’IPC (à l’exclusion de l’alimentaire et de l’énergie) au-dessus de 1% cela pourrait favoriser la livre sterling.

IPC de la zone euro (mardi) – Des taux d’inflation bas de la zone euro sont au centre de la faiblesse de l’euro. Ainsi tout gain de l’inflation de ce dernier mois aurait un effet positif et serait bon pour l’euro.

PIB japonais (mardi) – Le PIB dominera le sentiment du JPY avant la décision de taux de vendredi. Si la croissance du PIB s’accélère au-dessus de 1.5% en glissement annuel, il sera considéré comme un moteur et soutiendra le yen jusqu’à vendredi. Si non, les investisseurs pourraient apprécier la faiblesse du yen avant vendredi.

Compte rendu de la BdA (mercredi) – Si le protocole de la BdA révèle une BdA conciliante, la livre sterling pourrait s’affaiblir avant la publication des données.

Compte rendu du FOMC (mercredi) – L’évènement principal de cette semaine. Si le protocole du FOMC révèle une Fed conciliante le dollar pourrait s’affaiblir davantage.

Décision de taux de la BdJ (vendredi) – L’acteur du marché pour le yen. Si la BdJ parle de mesures de relance supplémentaires le yen pourrait s’écrouler.

PIB allemand (vendredi)- Si le PIB allemand s’accélère au-dessus de 1.1% en glissement annuel l’euro pourrait prendre du terrain face à ses pairs.

IPC américain (vendredi) – Si l’inflation aux USA se réchauffe et la Fed se montre plus conciliante que prévu dans la publication de mercredi alors le dollar pourrait revenir sur le devant de la scène.

 Graphique de la semaine – paire EURUSD

EUR/USD chart

Calendrier Économique

Calendrier économique fourni par Investing.com France, portail leader de

1237 Vues