Les craintes sur la situation sanitaire aux Etats-Unis refont surface.

Après un mouvement d’euphorie des bourses internationales et surtout européennes, les problématiques précédentes, à savoir les inquiétudes relatives à la crise sanitaire, refont surface. 

Même si en Europe, la propagation du virus demeure contenue, et même baisse en France, aux Etats-Unis, ce n’est pas du tout le cas, hier, le nombre de nouveaux cas a inscrit un nouveau record. 

Sur le plan économique, tout n’est pas rose non plus ! Hier soir, l’INSEE a revu en baisse ses prévisions de croissance du PIB français passant de – 9% à -10% pour 2020 et de +8% à +6% pour 2021, ceci en raison de l’impact des mesures de confinement face à la crise sanitaire. Un conseil de défense a toutefois lieu ce matin pour faire le point sur les possibles mesures de sortie du confinement en France.

Quelques statistiques économiques seront, par ailleurs, à surveiller, principalement aux Etats-Unis où l’on attend les chiffres de l’immobilier américain – mise en chantier et permis de construire – en début d’après-midi. 

Les traditionnels stocks de pétrole du département de l’Energie sont également au programme. Les chiffres de l’inflation en zone euro pour le mois d’octobre ne devraient constituer qu’une confirmation du recul de 0,3% des prix.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : L’Europe se stabilise, mais les Etats-Unis se replient

Valeur du jour : Iliad confirme sa bonne santé au 3e trimestre. 

Marchés traditionnels :

France :

La Cac 40 clôture cette séance en petite hausse de 0,21%, à 5.483 points, après avoir passé la quasi-totalité de la journée dans le rouge. 

Côté valeurs, Trigano a grimpé de 11%. Le fabricant de camping-cars a dévoilé des résultats annuels meilleurs que prévu et dit tabler sur une « nette amélioration » de son activité et de ses résultats sur l’exercice 2020-2021. 

Vallourec a gagné plus de 12%. Plombé par 3,7 milliards d’euros de dette, le fabricant de tubes sans soudure a confirmé avoir sollicité ses créanciers pour convertir plus de la moitié de leurs créances en capital, ce qui reviendrait à leur céder le contrôle du groupe.

Etats-Unis :  

A Wall Street, les indices ont tous terminé dans le rouge. Le Nasdaq a cédé -0,21%, le Dow Jones a perdu -0,56% et le S&P 500 s’est replié de -0,48%.

L’inquiétude liée à la crise sanitaire a repris le dessus et les marchés américains ont consolidé après les records de la veille. 

Les chiffres de la consommation en octobre sont ressortis inférieurs aux attentes. 

Tesla était entouré (+8,2%) après l’officialisation de son entrée dans le S&P 500, le 21 décembre prochain, après des semaines de spéculations.

Valeur du jour :  Engie maintient ses objectifs et se réorganise

Iliad a  une nouvelle fois confirmé un très bon 3e trimestre avec la poursuite d’une bonne dynamique en France et en Italie, alors que le groupe vient d’obtenir le feu vert de Bruxelles pour le rachat de l’opérateur polonais Play dans les prochains jours. 

Durant le trimestre, Iliad a affiché un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros, en hausse de 6,3% par rapport à l’année dernière. 

Les facturations ont progressé de 1,9% en France, un peu mieux que prévu, à 1,2 milliard, et de 56,3% en Italie (171 millions d’euros).

 En France, le groupe a continué de gagner des parts de marché, réalisant son meilleur trimestre dans le fixe depuis 2012 (+99.000 abonnés nets) toujours grâce à la fibre (+299.000 abonnés). La Free Box pop, lancée cet été, affiche d’ores et déjà 230.000 abonnés.

En Italie, Free a séduit 580.000 nouveaux abonnés, portant son parc à 6,84 millions. « Nous sommes proches d’avoir une part de marché de 10%, ce qui est le niveau de taille critique en termes de chiffre d’affaires pour être à l’équilibre (…) Nous confirmons complètement que nous disposons aujourd’hui de la masse critique embarquée (avec les déploiements en cours) pour être en mesure d’être en territoire positif en termes d’excédent brut d’exploitation », a commenté la direction. 

 

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

127 Vues