eToro
Par eToro
709 Vues

Macron remporte les élections françaises : quel avenir pour l’économie de l’Union européenne ?

Les très attendues élections présidentielles en France sont terminées et Emmanuel Macron en est le très net vainqueur. Après avoir reçu plus de 65 % des suffrages, le candidat indépendant de 39 ans a été déclaré gagnant, battant la candidate nationaliste d’extrême droite, Marine Le Pen. La victoire de Macron est perçue comme un facteur de stabilisation pour l’UE, comme le montre la réaction des marchés à l’annonce de sa victoire. Mais comment le nouveau président va-t-il façonner l’économie de la France et de l’UE ?

La première réaction des marchés à la victoire de Macron a été positive. Bien que les gains enregistrés par l’euro et les principaux indices d’Europe n’aient pas été aussi impressionnants que ceux enregistrés à la suite des résultats du premier tour à la fin du mois dernier, ils étaient tout de même très révélateurs d’un climat tout aussi positif. À l’annonce de la victoire de Macron, l’euro a atteint son niveau record depuis six mois par rapport au dollar US et le FTSE, le DAX et le CAC ont tous démarré avec des gains impressionnants.

Un soulagement pour l’UE

L’année a été difficile pour l’Union européenne. Après avoir été ébranlée par plusieurs années d’instabilité financière, due à la dette des économies les plus faibles de l’Union, un coup dur a été porté en juin dernier, quand le peuple britannique a voté en faveur du Brexit. Pendant la campagne de Marine Le Pen, il est clairement apparu qu’en cas de victoire, elle organiserait un référendum similaire en France. Quand les premiers sondages menés avant le premier tour lui donnaient une courte tête, certains ont déjà commencé à prononcer le mot « Frexit ».

Toutefois, après que Macron a recueilli la majorité des suffrages au premier tour, et que les sondages lui ont prédit une victoire écrasante, l’UE a commencé à montrer des signes d’optimismes, différents actifs financiers enregistrant des gains impressionnants. Avec la victoire de Macron, la menace d’une sortie de l’UE de la France est écartée et un sentiment de stabilité est retrouvé. Par ailleurs, Macron, qui a été ministre de l’Économie, est un fervent défenseur de l’UE et a déclaré qu’il prendrait des mesures pour renforcer les liens et l’influence de son pays au sein de l’Union.

Une période de croissance pour la France?

Au niveau domestique, les plans de Macron pour l’économie française sont considérés comme rajeunissants pour la deuxième plus grande économie de l’UE. Tandis que pendant sa campagne, sa rivale Le Pen faisait des promesses populistes telles que conserver la semaine de travail à 35 heures et l’âge de la retraite à 60 ans, Macron tentera de renégocier ces éléments. Même si certains citoyens français pourraient s’opposer à ces changements, d’un point de vue macroéconomique, allonger le temps de travail et augmenter l’âge de la retraite pourraient être bénéfiques pour l’économie du pays.

La position de Macron sur l’immigration est également radicalement opposée à celle de Le Pen. Le nouveau président est en faveur de l’immigration et souhaite maintenir le droit actuel à la libre circulation au sein de l’UE pour les citoyens des États membres. Conserver la position de la France comme point de liaison pour la libre circulation de la main-d’œuvre est pour beaucoup un facteur qui contribuera à la stabilité économique de l’Union.

Des obstacles à surmonter

Malgré l’onde extrêmement positive ressentie dans le monde entier, la charge de pays repose désormais sur les épaules d’un président relativement peu expérimenté. Macron doit encore nommer un Premier ministre et pourrait être confronté à des difficultés au moment des élections législatives qui se dérouleront en juin. À l’inverse de sa large victoire dans la course à la présidence, la division est bien plus importante au Parlement, et il pourrait peiner à obtenir la majorité au niveau législatif. En outre, ses défis incluent désormais de naviguer dans les eaux tumultueuses de l’UE, de participer au processus du Brexit et de coopérer avec le président américain Donald Trump.

 Actuellement, c’est un sentiment de soulagement qui entoure la victoire de Macron. Malgré son jeune âge et son peu d’expérience politique, beaucoup le perçoivent comme le vecteur de stabilité pour l’UE. Les marchés mondiaux ont montré qu’ils croient au plus jeune président français, mais il doit maintenant se mettre au travail et montrer à ses électeurs et supporteurs du monde entier qu’il peut continuer sur cette lancée et générer de la croissance pour la France et l’UE.

709 Vues