Négociez les CFD et des milliers d’actifs sur eToro
Commencez maintenant
Négociez les CFD et des milliers d’actifs sur eToro

Pour accéder aux marchés financiers les plus tradés, inscrivez-vous, authentifiez votre compte et effectuez votre premier dépôt.

Commencez maintenant

Votre capital est en jeu. D’autres frais s’appliquent.

Comprendre ce que sont les CFD avant de vous lancer dans le trading est essentiel car ces instruments financiers dérivés sont incontournables pour négocier certains actifs sur les marchés. Pourquoi et comment négocier les CFD, quels avantages pouvez-vous en retirer et quels risques cette option peut impliquer ? Apprenez les bases au sujet des contrats pour la différence.


CFD en français signifie contrat pour la différence. Extrêmement courant dans la pratique du trading, c’est un instrument financier flexible et populaire qui permet de négocier un actif sous-jacent en misant sur la hausse ou la baisse de cet actif.

Conclu entre un trader et son courtier, il sert d’accord sur l’échange de la différence de valeur sur un actif, entre la signature du contrat et son terme, quelle que soit la partie favorisée.

Qu’est-ce qu’un CFD ?

Afin de profiter des variations à la hausse, mais aussi à la baisse, sur un actif spécifique, il est possible au trader de souscrire un CFD auprès de son courtier ou de la plateforme de trading sur laquelle il négocie

Le trader achète concrètement le droit de tirer profit de la hausse de valeur d’un actif qu’il ne possède pas réellement, si le cours a augmenté entre la signature du contrat et son dénouement. Si le cours a chuté en revanche, cela signifie que le trader a l’obligation de rembourser la valeur de la perte à son intermédiaire.

Chacun s’engage à assumer la différence de valeur de l’actif à échéance du contrat, quelle que soit cette issue. Les opérations sur CFD n’ont pas lieu directement sur les marchés, c’est pour cela qu’on définit ces contrats comme instruments dérivés. Les modalités sont définies par les intermédiaires. 

Tous les produits financiers peuvent être concernés par les CFD, des actions aux matières premières, en passant par les devises, les cryptos ou les indices par exemple. 

Pourquoi négocier les CFD ?

L’utilité principale du CFD est de pouvoir prendre position sur un actif sous-jacent avec un capital limité, grâce à l’effet de levier assorti. Le fait de ne pas être propriétaire de l’actif représente un certain nombre d’avantages. Les CFD servent de nombreuses stratégies de trading.

Couvrir l’ensemble du marché des CFD

Trader les CFD permet d’étoffer un portefeuille et de parvenir à une meilleure diversification de vos actifs, car ces contrats vous permettent d’accéder à des actifs parfois difficilement accessibles. Avec les CFD, vous pouvez négocier les actions, les devises, les matières premières, les indices et tenter de profiter des variations de cours que vous anticipez.

Ces instruments financiers sont utiles aux débutants, car ils permettent d’intégrer les marchés aisément, avec de moindres coûts de transactions. L’accès est facilité et le procédé reste le même, qu’importe l’actif sous-jacent concerné.

Les CFD sont dédiés à accroître vos opportunités sur les marchés.

Short-selling avec les CFD

Parmi les stratégies de trading possibles grâce aux CFD, il y a la vente à découvert, soit l‘ouverture d’une position courte, short-selling en anglais. Sur eToro, toutes les positions courtes sont obligatoirement réalisées à l’aide de CFD. Il s’agit d’ouvrir une position en mode « VENTE ».

Concrètement, l’objectif est de miser sur la baisse de valeur d’un actif. La valeur de la position augmente si celle de l’actif baisse. En effet, le trader emprunte l’actif pour le vendre sur le marché à une valeur donnée. 

Ce dernier prend le pari que cette valeur va chuter, pour alors le racheter et le restituer au courtier à valeur moindre, en empochant la différence obtenue par la vente à valeur supérieure. Néanmoins, la position peut aussi ne pas s’avérer favorable.

La position courte est opposée à la position longue, plus restrictive, mais le risque d’une position courte est plus élevé que celui d’une position longue dans laquelle l’investisseur est propriétaire de ses actifs. 

Conseil : Une position à la « VENTE » ne signifie pas la fermeture d’un trader, ni la vente de vos actifs. Ça signifie que votre position courte est active.

Trading à effet de levier

L’effet de levier permet d’augmenter la valeur de votre exposition, sans modifier le montant de vos fonds propres investis et par conséquent accroître votre potentiel de rendement, ou de pertes si le trade vous est défavorable.

Il fonctionne comme un multiplicateur (X2 à X30 selon les actifs), sur la valeur de votre exposition, la valeur de vos gains ou la valeur de vos pertes. Vos fonds sont considérés comme une marge initiale, soit le montant du capital que vous souhaitez mobiliser. 

Prenons l’exemple du pétrole, matière première que vous pouvez négocier via CFD. Vous avez la possibilité d’investir 100 $ et d’utiliser un effet de levier X10. Observez dans le tableau ci-dessous comment l’effet de levier fonctionne et peut affecter le résultat de vos positions :

Marge du traderEffet de levierValeur de la position ouverteFluctuation des coursNouvelle valeur de positionFonds disponibles pour le trader après transaction
100 $
X1 soit 1 : 1 (aucun effet de levier)100 $+5 %105 $ après hausse 105 $ 
-5 %95 $ après chute95 $
100 $X10 soit 1 : 101000 $+5 %1050 $ après hausse150 $
-5 %950 $ après baisse50 $ 

Sans effet de levier, une hausse des prix de 5 % pour un investissement de 100 $ vous permet de terminer avec 105 $, tandis qu’une baisse de prix de 5 % entraîne une perte de 5 $.

Avec effet de levier X100, pour un investissement de 100 $, une hausse de prix vous permet de disposer de 150 $, tandis qu’une baisse de prix de 5 % entraîne une perte de 50 $.

Avant de prendre une position, sachez toujours le montant maximum que vous êtes prêt à perdre.

Marty Schwartz

Trader les marchés financiers, spécialement avec les CFD, implique un risque que les débutants doivent impérativement prendre en compte. Mettre en place une stratégie de gestion des risques en parallèle est essentiel, en ayant par exemple recours aux ordres de Stop-Loss

De plus, vous devez impérativement adopter et assumer une approche de trader à court terme, car les CFD ne sont pas indiqués pour l’investissement à moyen ou long terme. Il vous faut par conséquent du temps à consacrer à votre portefeuille, de la réactivité et une tolérance au risque suffisamment élevée. 

Comment trader les CFD ?

L’investissement classique suit naturellement l’idée d’acheter bas et revendre haut, tout comme le trading de CFD. Mais les CFD permettent d’aller plus loin et d’opter pour une stratégie contraire, qui peut paraître décalée, pour profiter des variations à la baisse du cours d’un actif : acheter haut et vendre bas.

Par exemple, si vous négociez un CFD de l’action Apple Inc et que le prix augmente, le courtier ou la plateforme de trading crédite votre compte du montant du profit réalisé. Si au contraire le cours chute, le courtier ou la plateforme débite votre compte du montant de la perte.

Dans ce dernier cas de figure, si vous avez choisi une position courte, en short-selling, vous pouvez réaliser des bénéfices sur cette perte de valeur. Le procédé et le calcul de vos gains et de vos pertes restent les mêmes, quels que soient les actifs financiers concernés. 

De la même façon, vous n’êtes pas propriétaire de la matière première comme l’or, de l’action comme Tesla, de la paire de devises EURUSD, ni des parts sur l’indice NASDAQ 100. Votre démarche consiste à parier sur la hausse ou la baisse de la valeur de l’actif sous-jacent. 

En résumé

Les CFD ne sont pas des outils pour vous guider vers de meilleures décisions en trading, ils sont dédiés à accroître vos opportunités sur les marchés, en vous permettant notamment de miser sur la baisse des actifs, ce qui n’est pas l’objectif de l’investissement traditionnel.

De plus, souvent assortis de l’effet de levier, ils vous permettent de maximiser vos profits en cas de trade gagnant. Cette stratégie ne fonctionne que si vous adoptez une approche à court terme, car ces contrats ne sont pas indiqués pour le long terme. 

Plus risqué que l’investissement classique, le trading de CFD doit être abordé avec une stratégie parallèle de gestion du risque et une connaissance objective de votre propre tolérance au risque, ainsi qu’une volonté à consacrer suffisamment de temps à votre activité de trading.

Afin d‘en savoir plus sur les CFD et toutes les autres opportunités en trading, rendez-vous sur l’Académie eToro et profitez de contenus pédagogiques pour débutants et traders plus expérimentés. 

Foire aux questions

Combien de temps puis-je détenir un CFD ?

Les CFD n’ont généralement pas de date d’échéance, ce qui implique que vous pouvez les conserver le temps qui vous convient, que vous soyez en position courte ou longue. Attention, soyez conscient que ce type de position implique des frais : des spreads, des frais overnight, ce qui peut faire grimper le coût de votre transaction et amputer significativement votre gain.

Le trading de CFD est-il sûr ?

Si vous optez pour un intermédiaire sérieux et réputé, vous pouvez estimer que le trading de CFD est sûr. Néanmoins, les traders débutants comme expérimentés sont exposés à plusieurs risques qui ne doivent pas être négligés. 

Ces instruments financiers sont considérés par les autorités financières comme étant à haut risque, particulièrement en utilisant l’effet de levier. De plus, une position courte peut produire des pertes infinies, si la valeur de l’actif sous-jacent ne baisse jamais. Pertes auxquelles s’ajoutent les frais de transaction.

Sur eToro, lorsque votre niveau d’équité parvient à un certain seuil minimum, votre trade est automatiquement clôturé afin de ne pas vous faire perdre plus que ce dont vous disposez. 

Les CFD sont-ils légaux ?

Les CFD sont autorisés dans de nombreux pays, dont l’Australie, la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni. Cependant, certains pays considèrent ces contrats comme illégaux, à l’image de la Belgique, de Hong Kong et des USA. Il est recommandé à ceux qui souhaitent souscrire à des CFD de se renseigner auprès de leur courtier ou de la plateforme qui abrite leur compte. 

Cette information est destinée à des fins éducatives uniquement. Elle ne peut en aucun cas être qualifiée en tant que conseil d’investissement, offre ou invitation à acheter ou vendre des instruments financiers.

Ce contenu a été rédigé sans tenir compte des objectifs d’investissement particuliers ou de la situation financière personnelle de chacun. De plus, il ne peut être considéré comme conforme aux obligations légales et réglementaires visant à promouvoir la recherche privée ou indépendante. En outre, toute référence à des rendements ou performances passées d’un instrument financier, indice ou produit d’investissement quelconque ne constitue pas et ne peut sous aucun prétexte être assimilée à une indication concernant les résultats futurs.

eToro ne garantit aucunement l’exhaustivité ou l’exactitude du contenu de ce guide et ne peut être considéré comme responsable en la matière. Il est de votre responsabilité de comprendre les risques liés au trading et à la spéculation avant d’engager votre capital. Ne risquez jamais plus que ce que vous êtes disposé à perdre.