Intéressez-vous aux actions à dividendes sur eToro
Commencer maintenant
Intéressez-vous aux actions à dividendes sur eToro

eToro est une plateforme sur laquelle vous pouvez retrouver des actions à dividendes, mais aussi investir grâce aux ETF, fonds d’investissement spécifiques ou Smart Portfolios et profiter du versement de dividendes.

Pour cela, inscrivez-vous, authentifiez-vous et approvisionnez votre compte. 

Commencer maintenant

Votre capital est en jeu. D’autres frais s’appliquent.

Les dividendes sont des versements opérés par les entreprises cotées en bourse à leurs actionnaires, correspondant à une partie des bénéfices, proportionnellement à la part détenue par chacun de ces investisseurs. De manière générale, ils constituent des revenus réguliers et stables, versés par période. Ils s’inscrivent ainsi parfaitement dans une stratégie à long terme.


Une société cotée en bourse met à disposition des investisseurs tout ou une partie de son capital, réparti en actions. Dès lors que vous achetez une part de ce capital sur le marché des actions, vous devenez actionnaire de la compagnie. Cela signifie que vous bénéficiez ensuite de droits et avantages, selon les cas.

Souvent, les entreprises décident de récompenser les actionnaires par le versement d’une partie de leurs bénéfices, sur base trimestrielle, semestrielle ou annuelle. 

Ces dividendes peuvent être versés sous forme numéraire, ou émis par part ou capital. Le montant versé à chaque actionnaire est calculé en fonction du type d’action et de la part détenue individuellement. Ce type de rétribution est particulièrement indiqué pour les investisseurs à long terme, en tant que revenu passif.

Qu’est-ce qu’un dividende ?

Un dividende est une quote-part des bénéfices d’une société, reversée aux actionnaires sous forme de revenus. Autrement dit, c’est une somme d’argent versée à intervalles réguliers, aux porteurs de titres.

Cela s’ajoute à l’éventuelle plus-value réalisée sur le cours des actions. Le versement de dividendes et son montant, liés aux bénéfices de la société, est considéré comme le reflet de sa santé financière et de sa rentabilité.

Quel est le fonctionnement des dividendes d’actions ?

La plupart des sociétés cotées versent un dividende à leurs actionnaires et il arrive même que ce versement soit effectué malgré une absence de bénéfices, afin de conserver l’intérêt des actionnaires. Cependant, soyez averti que certaines sociétés décident parfois d’injecter leurs bénéfices dans des opérations de développement de la société.

La date et le montant des dividendes sont décidés lors de l’Assemblée Générale de l’entreprise et généralement annoncés en même temps que l’annonce des comptes de résultats. Cet événement est appelé date de déclaration.

Chaque société décide d’un calendrier relatif aux dividendes, qui comporte différentes dates très importantes pour l’investisseur, telles que la date de déclaration évoquée ci-dessus, la date ex-dividende, la date de paiement ou encore la date d’arrêté des positions.

Différentes catégories d’actions et donc d’actionnaires, sont possibles selon les choix de l’entreprise. Par exemple, lorsque vous achetez des actions privilégiées, vous n’avez pas de droit de vote pour les décisions concernant l’entreprise, mais vous avez le statut d’actionnaire prioritaire aux dividendes. 

Lorsque vous passez par une plateforme de trading ou un courtier, cet intermédiaire vous verse directement les dividendes sur votre compte en accord avec la société concernée, qu’il s’agisse d’une position ouverte manuellement, d’un investissement par Smart Portfolio ou d’une position copiée par CopyTrading. 

Conseil : Sur eToro, vous pouvez bénéficier d’un accès simplifié aux entreprises qui versent régulièrement des dividendes importants, grâce au Smart Portfolio Dividend Growth ou encore via des ETF spécifiques, comme le iShares Core Dividend Growth.

Investir dans les actions à dividendes

Les entreprises cotées qui versent des dividendes sont pour la plupart des firmes au business model (modèle d’entreprise) stable et sûr, qui démontrent des flux financiers entrants fiables et qui laissent à prévoir une croissance potentiellement limitée.

Ce dernier point permet d’envisager que la société ambitionne de verser les dividendes à ses actionnaires plutôt que d’investir dans de nouveaux projets et qu’elle ne prévoit pas d’accroître son capital, ce qui provoquerait une hausse des prix des actions. 

Dans le cas contraire, les sociétés qui optent davantage dans la conservation des bénéfices pour leur développement et pour un business plan plus dynamique, attirent plutôt les investisseurs qui misent sur une croissance de la société au cours des années suivantes et par conséquent sur une plus-value des actions qu’ils possèdent. Ce sont des actions de croissance.

Pour investir dans les actions à dividendes, certains critères permettent d’examiner les sociétés les plus intéressantes :

  • La solidité de l’entreprise, traduite notamment par l’importance de sa capitalisation boursière
  • Une croissance et des dividendes en hausse sur une période passée à moyen terme, idéalement de 5 ans 
  • Une faible volatilité du marché et/ou du secteur boursier
  • Les performances des dividendes à court terme, c’est-à-dire sur l’année précédente

Conseil : Il existe différents types de volatilité à analyser. La volatilité des prix, des actions, la volatilité historique et implicite. Enfin, la volatilité de marché est aussi importante à étudier. 

La plupart des traders choisissent de se concentrer sur des compagnies qui font preuve de plus de 20 ans de versement de dividendes réguliers

Les types d’investissements dans les dividendes

L’investissement dans les actions à dividendes peut servir plusieurs stratégies et différents objectifs financiers. Ce type d’investissement convient particulièrement à ceux qui poursuivent des objectifs à long-terme pour faire fructifier leur capital, puisque les dividendes sont des revenus stables et réguliers.

L’idéal est de trouver des sociétés avec un long historique financier, qui offrent en outre des dividendes croissants. Cette stratégie s’avère peu risquée, car étendue sur plusieurs années, voire plusieurs dizaines d’années et est donc peu sensible aux fluctuations fréquentes du prix des actions.

De plus, l’investissement dans les actions à dividendes permet de diversifier et d’équilibrer un portefeuille, notamment si certaines positions présentent un risque particulier. Les profits réalisés par les dividendes tempèrent de pertes éventuelles sur des actifs volatils.

Enfin, d’autres se reposent sur des plans de réinvestissement de dividendes, souvent proposés par les sociétés cotées elles-mêmes. Les actionnaires peuvent réinvestir directement dans des actions supplémentaires pour la valeur du dividende et accroître ainsi leur part dans la société, puis les prochains dividendes. 

Autrement, sans pour autant réinvestir dans la compagnie qui a généré les dividendes, l’investisseur peut choisir de ne pas profiter immédiatement de ce profit et de placer ce montant dans d’autres investissements du même type, sur le principe des intérêts capitalisés.

Conseil : Une stratégie à long-terme qui consiste à bénéficier au maximum de revenus passifs vous aide à atteindre votre indépendance financière. 

Les meilleurs dividendes en bourse

Les actions les plus attractives sont naturellement celles qui offrent le dividende le plus élevé, le meilleur ratio de distribution, le plus haut rendement. Celui-ci est exprimé en pourcentage, calculé en divisant le montant du dividende par le cours en bourse de l’action. 

Par exemple, si l’on prend l’exemple d’un dividende de Total, s’élevant à 2,64 € et le cours de l’action un mois donné, comme 39,7 €, on calcule le rendement ainsi :

DIVIDENDE / COURS

2,64 € / 39,7 € = 0,066, soit 6,6 %

À vous de déterminer le rendement que vous visez. En sachant que le rendement moyen à long-terme de l’indice S&P 500 s’élève à 2 %, vous pouvez par exemple considérer que des taux supérieurs sont appréciables.

En revanche, examiner uniquement le rendement n’est pas toujours la meilleure stratégie, il faut en outre observer d’autres données sur l’entreprise

Les ETF spécialisés vous aident à identifier les actions les plus intéressantes. Par exemple, si vous recherchez des entreprises américaines avec un historique de dividende croissant, vous pouvez observer la liste des sociétés qui composent l’ETF iShares Core Dividend Growth. Vous trouverez ainsi Microsoft Corp, Apple Inc, Johnson & Johnson ou Exxon Mobil Corp. 

Les sociétés connues pour leurs rendements réguliers et croissants sur le long-terme bénéficient de surnoms tels que « Dividend Aristocrats » ou encore « Dividend Kings », selon leurs performances. 

Quelle imposition est appliquée sur les dividendes ?

En France, depuis 2018, les dividendes de comptes-titres impliquent un prélèvement forfaitaire unique optionnel, aussi nommé « flat-tax ». Il s’élève à 30 % des sommes perçues, quel que soit le montant, calculé sur les revenus bruts (plus-value sur les actions et dividendes), se répartissant ainsi :

  • 12,8 % pour l’impôt sur le revenu
  • 17,2 % pour les cotisations sociales

L’investisseur peut aussi se tourner vers l’option de l’imposition sur barème de l’impôt sur le revenu ; ce choix sera plus ou moins judicieux selon les revenus fiscaux qui s’ajoutent pour le foyer dans son ensemble. Ce cas de figure permet un abattement systématique de 40 % sur les dividendes, ce qui s’avère intéressant pour les revenus les plus modestes.

Développer une stratégie d’investissement basée sur les dividendes 

Pour cela, comme pour toute stratégie d’investissement dédiée à un autre marché ou actif financier, vous devez être clair et raisonnable avec les objectifs que vous souhaitez atteindre. 

La plupart des investisseurs poursuivent l’ambition de l’indépendance financière, mais le chemin pour y arriver sera conséquent à votre point de départ, votre profil, vos capacités, votre connaissance et votre tolérance au risque. 

Vos objectifs sont étroitement liés à l’horizon de détention de vos actifs et à la nature de votre stratégie : court terme, moyen terme ou long terme. Vous devrez aussi déterminer le temps que vous pouvez passer sur votre portefeuille, le capital que vous êtes en mesure de mobiliser et le degré de risque que vous êtes prêt à assumer.

Conseil : Une stratégie vous guide dans vos investissements et décisions, quelles que soient les conditions de marché. Choisir une stratégie d’investissement est la première étape à réaliser avant de constituer un portefeuille. 

Ensuite, vous devrez être en mesure de prévoir des stratégies de gestion du risque, d’utiliser les bons outils, que vous appliquerez sur l’ensemble de votre portefeuille mais aussi à chaque ouverture de position. De plus, vous devrez décider si vous souhaitez investir directement ou via un ETF.

Enfin, une fois bénéficiaire de vos premiers dividendes, quelle sera votre démarche ? Voulez-vous sécuriser votre gain et l’empocher, entreprendre un nouvel investissement ou bien le réinvestir dans un plan de réinvestissement de dividendes ? 

Toutes les réponses à ces questions aboutissent à votre stratégie personnelle, à laquelle vous devrez ensuite vous conformer pour conserver votre discipline et éviter les erreurs les plus communes. 

En résumé

Les sociétés qui attirent les investisseurs sont généralement réputées pour être fiable, en bonne santé financière, avec un business model solide ; on les appelle alors « blue chip stocks ». Ce sont des entreprises comme Walmart, Coca-Cola, Gillett ou encore Berkshire Hathaway.

Les dividendes ne sont pas nécessairement destinés à apporter des gains considérables à votre portefeuille au contraire d’investissements plus risqués, mais ils sont certainement un apport intéressant pour planifier et diversifier votre portefeuille et son rendement, en tant que revenus passifs à long terme.

N’hésitez pas à mener vos propres recherches et à étudier les profils et données historiques des sociétés qui offrent des actions à dividende. De plus, gardez toujours à l’esprit qu’un investisseur avisé cherche à enrichir ses connaissances et compétences, afin de devenir plus expérimenté et optimiser ses résultats.

Vous pouvez pour cela accéder à l’Académie eToro et retrouver de nombreux contenus pédagogiques, pour débutants et traders plus confirmés.

Foire aux questions

Qu’est-ce que la date d’arrêté des positions ?

C’est la date à laquelle les actionnaires qui ont droit au dividende sont identifiés, afin que la compagnie détermine le montant attribué à chaque actionnaire à partir de ses bénéfices. Ce montant sera ensuite versé à chaque actionnaire directement ou via leur intermédiaire, comme eToro

Comment identifier des actions à dividende ?

Vous pouvez dans un premier temps visiter les sites internet des entreprises, notamment les pages réservées aux investisseurs et les communications financières dédiées. Vous pouvez également vous référer aux données transmises sur le marché concerné. Enfin, sur une plateforme comme eToro, vous avez accès aux calendriers des dividendes, qui annoncent par exemple les versements de dividendes à venir.  

Comment évaluer des actions à dividende ?

Certaines données sont utiles à l’évaluation des actions à dividende. Il faut notamment s’intéresser à la valeur du dividende par action, au rendement du dividende, ainsi qu’au ratio de distribution des dividendes. 

Sur eToro, vous pouvez en outre profiter de l’effet du trading social et bénéficier de conseils, d’astuces et d’avis, de la part d’autres traders confirmés. Le CopyTrading peut aussi vous guider vers des actions à dividende privilégié. 

Comment connaître la date de versement des dividendes ?

Ces informations sont toujours délivrées à l’avance par l’entreprise qui émet les actions. De plus, les courtiers et plateformes de trading relaient ces annonces dans leurs rubriques spécifiques. Enfin, toute entreprise cotée prévoit sur son site internet une rubrique « Relations avec les investisseurs », où sont publiés les comptes-rendus réguliers. 

Cette information est destinée à des fins éducatives uniquement. Elle ne peut en aucun cas être qualifiée en tant que conseil d’investissement, offre ou invitation à acheter ou vendre des instruments financiers.

Ce contenu a été rédigé sans tenir compte des objectifs d’investissement particuliers ou de la situation financière personnelle de chacun. De plus, il ne peut être considéré comme conforme aux obligations légales et réglementaires visant à promouvoir la recherche privée ou indépendante. En outre, toute référence à des rendements ou performances passées d’un instrument financier, indice ou produit d’investissement quelconque ne constitue pas et ne peut sous aucun prétexte être assimilée à une indication concernant les résultats futurs.

eToro ne garantit aucunement l’exhaustivité ou l’exactitude du contenu de ce guide et ne peut être considéré comme responsable en la matière. Il est de votre responsabilité de comprendre les risques liés au trading et à la spéculation avant d’engager votre capital. Ne risquez jamais plus que ce que vous êtes disposé à perdre.