6 stratégies d’investissement pour battre les marchés

La beauté de l’écosystème d’investissement mondial d’aujourd’hui est qu’il n’est plus réservé uniquement aux grands de Wall Street. Le nivellement du secteur de l’investissement, auquel eToro a apporté une contribution significative, a permis au particulier moyen de participer au jeu hautement compétitif de l’investissement, presque au même rang que les hommes d’affaires autrefois vénérés, reconnus et respectés.

Cependant, ce n’est pas parce que tout un chacun peut désormais négocier des actions depuis sa chaise de gaming en grignotant un paquet de chips, qu’il doit s’emporter sans limite. Nous pouvons disposer de tout l’équipement de trading que l’argent peut acheter, mais sans être également équipés d’une connaissance de base des stratégies d’investissement, le premier n’aura pas beaucoup d’importance. Ainsi, pour nous aider à mieux nous équiper dans notre parcours d’investissement, j’ai pensé nous présenter une liste de six stratégies que chaque investisseur devrait avoir dans sa boîte à outils. 

Mais pourquoi avoir une stratégie ?

Une stratégie est comme un plan de jeu qui donne une direction claire à la gestion de notre portefeuille, tout en nous aidant à mieux naviguer dans les conditions de marché en constante évolution. D’une manière générale, pour passer d’un point A à un point B, les trois éléments suivants sont nécessaires :

  1. Un objectif (dans ce cas, il peut s’agir d’épargner pour la retraite, d’acheter une nouvelle console de jeu ou de gagner un revenu supplémentaire pour aider à payer ses factures) ;
  2. Une direction (il s’agit de notre stratégie d’investissement générale et de notre thèse) ;
  3. Des moyens d’y parvenir (cela représenterait les composants qui constituent notre portefeuille).

Investir de l’argent sur les marchés sans avoir d’abord clarifié ces trois étapes revient à naviguer dans l’océan sans savoir où nous allons, pourquoi nous le faisons et comment nous allons nous rendre à destination. Oui, je sais, certaines personnes appellent cela « l’aventure », et oui, cela peut paraître très amusant, mais je pense qu’il existe probablement de meilleurs moyens de vous faire plaisir sans nécessairement risquer aveuglément vos économies (ou celles des autres). Alors, entrons dans les détails.

L’investissement dans la valeur

Une façon simple de décrire l’investissement dans la valeur est peut-être de l’assimiler à la chasse aux bonnes affaires. Si vous faites souvent des achats à votre marché aux puces ou au bazar local, vous êtes probablement déjà un investisseur dans la valeur. Le principe de base qui sous-tend cette stratégie, souvent liée à l’approche rendue populaire par Warren Buffet, est simple : acquérir un actif dont le prix est sous-coté (négligé) par le marché ou, techniquement parlant, vendu en-dessous de sa valeur intrinsèque.

« Sérieusement ! De quel type de stratégie parlons-nous ? Évidemment, je ne vais pas acheter quelque chose qui se vend trop cher, », pensez-vous certainement. Eh bien, pour évaluer la valeur (intrinsèque) d’une certaine action, vous devez généralement faire un certain nombre de recherches, être en mesure de lire des bilans et comprendre comment ils sont liés aux perspectives futures de la société en termes de génération de flux de trésorerie. Cela nécessite également d’être immunisé de toute façon de penser émotionnelle et irrationnelle, car la capacité même à chasser les bonnes affaires repose sur l’exploitation des irrationalités du marché qui ont fait que l’action a été négligée ou sous-cotée.

Pour un investisseur débutant, l’investissement dans la valeur est un défi car il nécessite beaucoup de lecture (du moins au début). Cependant, ceux d’entre vous qui sont curieux et suffisamment patients pour investir dans l’apprentissage des principes de base de l’investissement dans la valeur sont susceptibles de faire un investissement qui continuera à générer des rendements pendant le reste de votre vie. Une chose est sûre, pour que cette stratégie soit vraiment payante, vous devez avoir une vision à long terme. Et quand je dis long, je ne parle pas de trois mois, mais plutôt 5, 10, voire 50 ans, tout en vous abstenant de trader fréquemment. Vous vous demandez certainement ce qu’il y a d’amusant là-dedans, n’est-ce pas ?

L’investissement dans la croissance

Si l’investissement dans la valeur est une chasse aux bonnes affaires, alors l’investissement dans la croissance est une chasse potentielle. Les investisseurs dans la croissance recherchent des entreprises innovantes dans des secteurs émergents à croissance rapide qui ont un fort potentiel de hausse ou qui présentent déjà une hausse supérieure à la moyenne des revenus (et parfois même des profits). Ce sont généralement des entreprises qui ont une couverture médiatique importante en raison de leur nature perturbatrice, et elles créent souvent leurs propres marchés et publics. Les exemples typiques incluent des sociétés comme Tesla, Uber, Square, PayPal.

Cependant, l’investissement dans la croissance ne doit pas être abordé ou considéré comme de la spéculation, bien que de nombreux investisseurs inexpérimentés le fassent parfois précisément (voir l’investissement mème ci-dessous). Derrière chaque thèse de croissance, il faut une logique commerciale saine et une proposition de valeur. Si une société, dont l’action est introduite en bourse, propose un récit convaincant sur l’avenir avec un produit qui n’existe que dans les « rendus » vidéo secrets du PDG, alors vous pouvez être assuré que l’action elle-même *est* le produit.

Alors que l’investissement dans la valeur consiste à pouvoir évaluer les entreprises à l’instant même, l’investissement dans la croissance consiste à évaluer l’avenir, à relier les points, puis à les retracer jusqu’à l’instant présent. Cela nécessite un certain degré de réflexion latérale (créative), la capacité de voir dans les grandes lignes et d’identifier les schémas et les tendances, ainsi que d’être capable d’attribuer correctement les probabilités derrière votre thèse d’investissement. 

Évaluer les entreprises de croissance est plus une forme d’art qu’une science exacte. Cependant, si vous êtes un professionnel travaillant dans un secteur particulier, vous pourriez être bien positionné pour identifier les opportunités de croissance au sein de votre propre domaine d’expertise. Vous n’avez qu’à rechercher les entreprises à croissance rapide qui perturbent les anciens acteurs historiques de votre marché, même s’il s’agit d’une niche. N’oubliez pas que pour gagner de l’argent sur les marchés boursiers, vous n’avez pas besoin d’avoir raison tout le temps. Vous n’avez besoin d’avoir raison que quelques fois dans votre vie. Investissez dans ce que vous connaissez et comprenez, et lorsque vous le faites, n’ayez pas peur de vraiment faire en sorte que cet investissement compte. 

L’investissement momentum

Si les investisseurs dans la valeur recherchent les bonnes affaires et que les investisseurs dans la croissance recherchent un potentiel, alors les investisseurs de momentum essaient de surfer sur les vagues. Ils sont à la recherche d’actions connaissant une forte tendance haussière, principalement à l’aide de signaux d’indicateurs techniques tels que des moyennes mobiles sur 50 et 200 jours (le passage de la ligne 50J au-dessus de la ligne de 200J indique généralement un « achat », et la même ligne repassant en-dessous de la ligne de 200J indique une « vente »). Il est important de noter que ces indicateurs ne sont pas des lois scientifiques, mais plutôt une probabilité heuristique, une règle empirique, une probabilité statistique.

L’investissement momentum semble presque trop beau pour être vrai : il suffit d’investir dans des actifs qui ont la plus forte « traction », puis de vendre lorsque la tendance commence à s’effondrer. Bien qu’il s’agisse d’un moyen parfaitement légitime de gagner de l’argent sur le marché (et qu’il existe de nombreux fonds spécialisés qui offrent une exposition aux actions de momentum), cette stratégie s’écarte radicalement de la relation économique de base entre la valeur et le prix. Si votre motivation principale à investir est de faire monter l’adrénaline afin qu’elle vous comble d’hormones de bien-être, cette stratégie est un bon candidat pour cela. Cependant, étant donné qu’il s’agit essentiellement d’une stratégie de timing du marché, à moins que vous ne soyez un lecteur de graphiques expérimenté et un gourou de l’analyse technique, vous pourriez vous retrouver seul dans le train en marche longtemps après la fin de la fête. Et cela peut être une situation très solitaire et douloureuse.

L’investissement dans les revenus

Les investisseurs dans la valeur, dans la croissance et de momentum ont une chose en commun : ils cherchent à battre le marché et à obtenir des rendements supérieurs à la moyenne. Ils se soucient davantage d’augmenter leur capital de manière agressive que d’avoir de l’argent à portée de main. Contrairement à eux, cependant, les investisseurs dans les revenus se concentrent presque exclusivement sur l’investissement comme moyen de générer des revenus fiables, que ce soit par le biais de dividendes ou d’autres actifs productifs d’intérêts.

Cette stratégie ressemble peut-être principalement à celle de l’investissement dans la valeur, parce qu’elle attire ceux qui ont une affinité pour les risques plus faibles, tout en ayant la patience et l’endurance nécessaires pour construire leur richesse sur le long terme. Les investisseurs dans les revenus choisissent souvent de placer leur argent dans des sociétés bien capitalisées qui versent de gros dividendes, sont souvent des leaders dans leurs secteurs respectifs et sont généralement trop grandes pour croître rapidement (ou pas du tout). 

Il existe une sous-catégorie d’investisseurs dans les revenus, appelés investisseurs dans les dividendes de croissance, qui tentent d’identifier les actions de croissance dans le cadre des sociétés qui versent des dividendes. Cependant, cela suppose également une maîtrise raisonnable de la lecture et de la compréhension des bilans et de nombreux autres indicateurs fondamentaux.

En plus des actions, il existe d’autres actifs tels que les obligations, les fonds négociés en bourse (ETF), les fonds communs de placement et les fiducies de placement immobilier (FPI) qui récompensent les détenteurs en espèces. Pour les investisseurs plus expérimentés qui s’intéressent aux technologies de blockchain, vous pouvez également examiner diverses opportunités de stacking qui vous permettent de déposer vos crypto-monnaies et de gagner des intérêts en retour.

Selon le stade où vous vous trouvez dans votre vie, que vous veniez tout juste de vous lancer dans l’investissement ou que vous planifiez déjà votre retraite, vous pouvez envisager de consacrer une partie de votre portefeuille à l’investissement dans les revenus. Il s’agit d’une puissante stratégie de création de richesse qui s’accélère avec le temps en raison du potentiel de capitalisation (en particulier si vous réinvestissez les dividendes). Cela réduira à la fois la volatilité et quelque peu le risque de votre portefeuille, tout en vous récompensant d’un flux de trésorerie stable, que vous pouvez ensuite choisir de réinvestir dans le portefeuille (ce que je recommanderais) ou d’utiliser pour acheter cette action Tesla que vous surveillez depuis un certain temps maintenant.

L’investissement à impact social

L’investissement à impact social est en train de devenir une stratégie de plus en plus populaire, en particulier parmi les générations Y et Z, car il peut contribuer positivement au monde dans son ensemble. Alors que le siècle précédent était axé sur la maximisation de l’efficacité et de la productivité, ce qui se faisait souvent au détriment des préoccupations environnementales et sociales, le 21e siècle semble viser la maximisation de l’impact et la garantie que la richesse que nous créons continue de préserver notre planète.

eToro a été à l’avant-garde de ce type d’investissement par le biais de ses CopyPortfolios, où les investisseurs peuvent investir dans des paniers d’entreprises à fort impact, telles que des sociétés spécialisées dans l’énergie renouvelable verte, la lutte contre le cancer et le diabète, les soins pour animaux de compagnie, la médecine et la vaccination, et bien d’autres. Cette stratégie affiche des résultats étonnamment bons au fil des ans, non seulement en termes d’excellents rendements, mais elle a également créé une forme de pression pour que d’autres entreprises adoptent de nouvelles politiques afin de mieux respecter les principes de base de la responsabilité sociale. Cette tendance devrait se poursuivre (et même s’accélérer) à l’avenir, de plus en plus de personnes ayant un intérêt particulier pour l’investissement responsable rejoignant les marchés.

L’investissement mème

Il y a récemment une approche émergente de l’investissement que je prends la liberté de qualifier arbitrairement d’investissement mème. Il a été popularisé par la récente démocratisation de l’investissement et la résurgence des investisseurs de détail sur diverses plateformes (en ligne) à travers le monde. Bien sûr, il ne s’agit pas d’une stratégie d’investissement largement reconnue au sens traditionnel du terme, et certainement pas d’une stratégie que je recommanderais en tant que Popular Investor, mais cela vaut la peine de la mentionner brièvement parce que je pense qu’elle a sa propre place dans le lexique de l’investissement sur les marchés du 21e siècle. 

Les actions mème sont essentiellement une sous-catégorie des actions de momentum, dont l’effet de train en marche est encore amplifié par les personnalités populaires des médias (sociaux) – influenceurs et célébrités – qui promeuvent souvent divers actifs à leurs audiences respectives. Cela crée un environnement très médiatisé qui commence avec un petit public d’adopteurs précoces, pour ensuite rapidement s’intensifier (en raison des effets de réseau) et capter l’intérêt d’un public plus large (même en dehors de la communauté des investisseurs). Les « outsiders » commencent ensuite à sauter dans le train en marche en raison du syndrome FOMO (de l’anglais : fear of missing out, « peur de rater quelque chose »), créant une sorte d’effet boule de neige qui propulse les prix de plus en plus hauts, jusqu’à ce que finalement le tout soit à court d’acheteurs et s’écrase, comme les vagues se brisent sur un rocher. Ces entreprises/actifs ont généralement des perspectives incertaines, mais ils incarnent certains attributs qui résonnent auprès d’un public plus large, créant dans le processus un sentiment de communauté et de tribu autour d’un récit chargé émotionnellement et idéologiquement.

Il s’agit d’une stratégie d’investissement extrêmement risquée/hautement rémunératrice, et je ne la recommanderais pas aux débutants, malgré son attrait plaisant et glamour. Cependant, pour les investisseurs plus expérimentés, cela peut être un moyen viable d’obtenir des rendements multiples en ne risquant qu’un pourcentage raisonnable du capital. 

Ce qu’il faut retenir

On peut écrire des livres et rechercher des doctorats sur de nombreux types de stratégies d’investissement, avec leurs nombreuses définitions et preuves pour expliquer pourquoi l’une est meilleure que l’autre. Au bout du compte, il s’agit de choisir ce qui vous convient à vous par rapport à vos objectifs d’investissement. En tant qu’investisseur, et en particulier en tant que Popular Investor d’eToro, je déploie des efforts extrêmes pour éviter de m’identifier fortement à ces stratégies car cela peut entraîner la formation d’une sorte de vision de tunnel, ce que vous ne souhaitez pas si vous cherchez à avoir un avantage sur les marchés. 

Les investisseurs qui tombent dans le piège de l’identification comme « Je suis un investisseur dans la valeur » ou « Je suis un trader de momentum » risquent de limiter leur espace potentiel d’idées et d’actions. Ceci, en retour, peut les amener à manquer de capitaliser sur des opportunités de marché évidentes, privant ainsi leurs copieurs de gains dans le processus. Le fait que j’ai personnellement réalisé +1 000 % (10 x) sur mes trades GME, TSLA, NIO ou ETH (chacun) ne fait pas de moi un investisseur dans la valeur, ce que je considère comme ma principale stratégie. Cela ne fait pas non plus de moi un trader de momentum, simplement parce que je reconnais et profite parfois des opportunités du marché. Un tournevis est un excellent outil pour réparer un vélo, mais un outil extrêmement médiocre pour manger des spaghettis. De même, ces stratégies sont des outils qui doivent être retirés de la boîte à outils en conséquence, chacun pour servir au mieux son but et son objectif.

Gasper Sopi est un Popular Investor d’eToro. Il est titulaire d’une maîtrise en systèmes cognitifs et en conception UX. Gasper possède huit ans d’expérience dans l’investissement et son objectif est de surpasser l’indice S&P 500 sur une base annuelle.

Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. L’historique de trading remonte à moins de cinq années complètes et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d’investissement. Ceci n’est pas un conseil d’investissement.

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

 

178 Vues