Le cloud computing devrait atteindre 700 milliards de dollars d’ici 2025 : voici comment investir

D’un terme un peu obscur au début des années 2000 à l’un des mots les plus courants dans le domaine de la technologie aujourd’hui, le cloud computing a radicalement changé de nombreux aspects de notre vie quotidienne. Cependant, aussi répandu qu’il soit aujourd’hui, le cloud computing devrait croître encore plus, élargissant les domaines technologiques qu’il englobe. 

Qu’est-ce que le cloud computing ? Le cloud computing est un terme très large qui désigne essentiellement tout processus qui ne se déroule pas localement sur un seul ordinateur. Le cloud computing peut utiliser un vaste réseau d’ordinateurs et de serveurs pour réaliser des processus complexes et lourds en données et fournir le résultat final à un utilisateur, réduisant ainsi considérablement la charge de travail de l’utilisateur final. 

Aujourd’hui, avec de nombreuses applications opérant sur le cloud, telles que les e-mails, le streaming vidéo et audio, les médias sociaux, sa présence semble presque naturelle. En fait, environ 90 % des entreprises utilisent aujourd’hui une forme ou une autre de cloud computing³. 

Le marché du cloud devrait atteindre 700 milliards de dollars d’ici 2025¹, et augmenter de 20 % en glissement annuel au cours des cinq prochaines années². Une telle croissance offre de nombreuses opportunités d’investissement.

Pour donner aux investisseurs une exposition à ce secteur omniprésent et en constante croissance, eToro a créé le CloudComputing CopyPortfolio, qui offre une exposition équilibrée à une large gamme d’actions sur le thème du cloud.

L’impact du coronavirus

L’un des principaux avantages du cloud computing est qu’il est accessible depuis presque n’importe où. Tout ce dont vous avez besoin pour accéder à un service cloud est un ordinateur ou un appareil intelligent ainsi que d’une connexion Internet. Par conséquent, il est assez évident que le cloud computing a été largement utilisé pendant la pandémie de coronavirus de 2020.

De nombreux pays du monde entier ayant eu recours à diverses mesures de confinement, de nombreuses entreprises ont été contraintes de passer à des pratiques de télétravail (WFH, de l’anglais Work From Home) . Naturellement, ces pratiques reposent grandement sur le cloud, et les entreprises de cloud computing ont été poussées à leurs limites. La nouvelle charge de travail vient s’ajouter à l’utilisation existante, déjà élevée, puisque les employés utilisent en moyenne 36(!) services cloud tous les jours⁴. 

Travailler à distance signifie maintenir un environnement de bureau virtuel approprié, ce qui nécessite une communication constante, y compris des messages texte et des appels vidéos et vocaux. Malgré certaines craintes selon lesquelles cette pratique pourrait réduire la productivité, de nombreuses entreprises ont en fait adopté le changement et environ 74 % d’entre elles affirment qu’elles vont assigner certains employés à des postes de télétravail permanents⁵, et disposer d’une infrastructure cloud robuste est l’une des principales raisons.

Le cloud est une réalité

Il est facile de comprendre pourquoi le cloud est là pour durer, au moins dans un avenir proche. Le cloud computing accompagne une si grande partie de la vie quotidienne de chacun qu’il sera impossible pour la société contemporaine de fonctionner sans lui. De plus, comme l’infrastructure du cloud a été établie en tant que norme, de nombreuses technologies à court terme en dépendront également.

Par exemple, les voitures sans conducteur. Un aspect clé de la prise en charge d’un système de circulation autonome est la communication entre les véhicules et entre les infrastructures et les véhicules. En d’autres termes, la majeure partie de la puissance de calcul qui prendra en charge et permettra la révolution des véhicules sans conducteur imminente se produira dans le cloud. 

Un autre exemple qui aidera à renforcer l’impact du cloud computing est la révolution de la 5G. La nouvelle génération de réseau est en train d’être déployée dans le monde entier et servira d’infrastructure supplémentaire pour le cloud. L’augmentation de la bande passante permettra à davantage d’appareils de se connecter aux services cloud et impliquera également une puissance informatique supplémentaire pour les services existants. 

Investir dans les actions des entreprises du cloud

Alors que le monde devient de plus en plus connecté et qu’un nombre croissant d’appareils sont reliés au réseau mondial, le cloud n’en deviendra que plus puissant et toujours plus présent. De plus, à mesure que de nouvelles technologies liées au cloud émergeront, celui-ci s’enracinera davantage dans notre vie quotidienne, devenant une partie encore plus importante de la société contemporaine. 

Pour offrir aux investisseurs l’occasion d’investir dans le cloud computing, eToro a créé le CloudComputing CopyPortfolio, un portefeuille diversifié comprenant des pure players du cloud ainsi que des géants de la technologie opérant dans ce secteur. Le portefeuille présente à la fois une opportunité d’investissement et un moyen d’évaluer et de mesurer la croissance de l’industrie et des entreprises qui y opèrent. Pour suivre ses performances, ajoutez CloudComputing à vos favoris dès aujourd’hui.

Sources :

  1. https://www.globenewswire.com/news-release/2019/05/30/1859268/0/en/Cloud-Computing-Market-will-grow-at-CAGR-of-10-2-to-hit-696-25-billion-by-2025-Global-Analysis-by-Trends-Size-Share-Deployment-Product-Organization-size-Application-and-Regions-Adr.html
  2. https://www.fool.com/investing/2019/08/06/why-cloud-computing-could-be-a-major-investing-the.aspx
  3. https://leftronic.com/cloud-computing-statistics/
  4. https://www.mcafee.com/blogs/enterprise/cloud-security/12-must-know-statistics-on-cloud-usage-in-the-enterprise/
  5. https://www.gartner.com/en/newsroom/press-releases/2020-04-03-gartner-cfo-surey-reveals-74-percent-of-organizations-to-shift-some-employees-to-remote-work-permanently2

Cette publication provient d’eToro (EU) Ltd. (réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission) et n’a pas été préparée conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en matière d’investissements, n’est soumise à aucune interdiction de réaliser des transactions avant la diffusion des recherches sur les investissements et est donc considérée comme une communication marketing. eToro (EU) Ltd., ses propriétaires, filiales, entités du groupe, sociétés affiliées ou employés de celle-ci (collectivement, le « Groupe eToro ») peuvent fournir des services pour, solliciter les activités de, détenir des positions longues ou courtes dans, ou être autrement intéressés par les investissements (y compris les dérivés) de tout émetteur mentionné dans les présentes. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs. Cette publication peut contenir des « énoncés prospectifs ». Les événements ou les résultats réels ainsi que les performances réelles peuvent différer sensiblement de ceux reflétés ou envisagés dans ces énoncés prospectifs. Aucune des opinions pouvant être déduites du contenu de ce site Web ne doit être considérée comme un conseil ou une recommandation pour une quelconque action. Tous les investissements comportent des risques et peuvent entraîner des profits et des pertes.

Malgré les mesures prises pour gérer les conflits, eToro (EU) Ltd. et toutes les parties affiliées peuvent avoir des intérêts qui sont en conflit avec vos intérêts et peut avoir des obligations envers d’autres clients qui seraient autrement en conflit avec les obligations d’eToro (EU) Ltd. envers vous. eToro (EU) Ltd. peut vous recommander, en tant que client, des idées de trade, des instruments financiers ou des services, dans lesquels elle ou toute société affiliée, ou une personne avec laquelle elle est associée, ou l’un de ses autres clients, peut avoir un intérêt, une relation ou un arrangement important en relation avec la transaction concernée. eToro (EU) Ltd., ou toute partie affiliée, ou une personne avec laquelle l’une d’elles a une association, peut effectuer des transactions en tant que principal pour eToro (EU) Ltd., l’une des parties affiliées ou pour son propre compte.

529 Vues