Voici ce que vous devez savoir sur l’introduction en bourse de Coinbase

Lorsqu’un avion s’apprête à décoller, avant qu’il ne commence à avancer, on peut entendre les moteurs tourner à plein régime, donnant à l’avion l’élan dont il a besoin pour décoller. Coinbase, dont l’introduction en bourse sur le Nasdaq est prévue pour le 14 avril, sous le symbole COIN, a reçu cet élan grâce à ses résultats du premier trimestre 2021 récemment publiés.

Il s’agissait d’un élan important puisque Coinbase deviendra la première bourse de crypto-monnaies à entrer en bourse. 

L’introduction en bourse de Coinbase une cotation directe

L’introduction en bourse sera une cotation directe, ce qui signifie qu’il n’y a pas de souscripteurs qui fixent un prix cible ou un processus de constitution d’un carnet d’ordres (book building) qui valorise les actions à un certain prix. La société se contentera d’inscrire son action à la bourse.

Étant donné qu’il n’y a pas de souscripteurs, c’est-à-dire que personne n’assume le risque lié à la revente des actions ou à la réalisation d’opérations de stabilisation, il existe un risque de forte volatilité du prix de l’action immédiatement après sa cotation.

Coinbase vendra 114 millions d’actions directement au public selon son dépôt auprès de la SEC. À part cela, il n’y a pas de quantité fixe ou déterminée d’actions qui seront à vendre, car les autres actionnaires peuvent ou non vendre leurs actions. 

La société ne versera pas de dividendes sur ses actions et ne prévoit pas de verser des dividendes aux actionnaires à l’avenir. Coinbase écrit qu’elle a l’intention « de conserver tous les fonds disponibles et tous les bénéfices futurs pour les utiliser dans l’exploitation de notre entreprise et ne prévoit pas de verser de dividendes sur notre capital social dans un avenir proche. »

Qu’est-ce que Coinbase ?

Coinbase a vu le jour en 2012. L’objectif affiché par la société était alors simple : n’importe qui, n’importe où, devrait pouvoir accéder facilement au Bitcoin. Pour atteindre cet objectif, Coinbase a construit une plateforme Internet permettant aux clients d’accéder facilement au Bitcoin et à d’autres crypto-actifs.

Dans son dépôt auprès de la SEC, la société compare son effet sur la crypto-économie à celui de Google dans le domaine des moteurs de recherche du point de vue de la fourniture d’une plateforme facile à utiliser qui permet d’augmenter le nombre d’utilisateurs. 

La répartition statistique des volumes de trade sur la plateforme en 2019 était de 58 % de Bitcoin, 14 % d’Ethereum, 10 % de Litecoin et 18 % d’autres crypto-actifs. En 2020, l’ajout de nombreux autres crypto-actifs a fait reculer le volume de trading du Bitcoin, qui représentait alors 41 %, tandis que les autres crypto-actifs représentaient 44 % et l’Ethereum les 15 % restants.

Qui utilise Coinbase ?

La société identifie trois types de clients. Il y a les utilisateurs de détail, c’est-à-dire les individus qui utilisent la plateforme pour tout ce qui concerne les cryptos à un niveau personnel. Au niveau commercial, il existe des investisseurs institutionnels, tels que des fonds spéculatifs et des gestionnaires de fonds, et des partenaires de l’écosystème qui peuvent utiliser la plateforme de Coinbase dans le cadre de leurs activités. 

À la fin de l’année 2020, Coinbase a déclaré regrouper 43 millions d’utilisateurs particuliers, 7 000 institutions et 115 000 partenaires de l’écosystème répartis dans plus de 100 pays. 

Comment Coinbase génère-t-elle des revenus ?

La part du lion de ses revenus est générée par les frais de transaction sur les trades effectués sur la plateforme. Ces frais sont basés sur le prix et la quantité de la crypto qui est achetée, vendue ou retirée. Les frais de transaction ont représenté 463 millions de dollars sur 535 millions de dollars de recettes en 2019 et un peu moins de 1,1 milliard de dollars sur un total de 1,27 milliard de dollars en 2020.

Des statistiques impressionnantes pour le premier trimestre

Comme mentionné précédemment, Coinbase a publié la semaine dernière des estimations impressionnantes pour le premier trimestre, alors qu’elle se prépare pour son introduction en bourse du 14 avril. Les résultats estimés du premier trimestre sont les suivants :

  • 56 millions d’utilisateurs vérifiés, soit une augmentation de 13 millions d’utilisateurs depuis la fin de 2020, et une augmentation totale de 24 millions depuis la fin de 2019.
  • 6,1 millions d’utilisateurs mensuels de transactions, soit une augmentation de 3,3 millions depuis la fin de 2020 et une hausse de plus de 5 millions depuis la fin de 2019.
  • Les actifs sur leur plateforme (c’est-à-dire la valeur totale des actifs), qui sont déterminés par le prix, la quantité et le type de cryptos détenus par les clients de Coinbase, étaient de 223 milliards de dollars, contre 90 milliards de dollars à la fin de 2020, et ont été multipliés par 13 depuis la fin de 2019, où ils représentaient 17 milliards de dollars. 
  • Les actifs de Coinbase représentent une part de marché de 11,3 % des crypto-actifs, contre 11,1 % à la fin de 2020, et contre 8,3 % à la fin de 2019. 
  • Le revenu total était d’environ 1,8 milliard de dollars, contre un revenu annuel de 1,27 milliard de dollars en 2020 et un revenu de 533 millions de dollars en 2019. Si l’on compare avec le dernier trimestre de 2020, le revenu total a été multiplié par trois, passant de 5,85 millions à 1,8 milliard de dollars. Lors du dernier trimestre de 2019, le revenu total n’était que de 98 millions de dollars.
  • Le revenu net était d’environ 730 à 800 millions de dollars pour ce premier trimestre, contre un revenu net annuel de 322 millions de dollars en 2020. 

Les avantages et les risques de Coinbase

Le fait que Coinbase se concentre uniquement sur le domaine de la crypto-monnaie lui permet de s’adapter aux nouveaux développements liés aux cryptos et, ainsi, de rester un acteur central dans ce domaine. La société prévoit de lancer de nouveaux produits liés aux crypto-monnaies à l’avenir et d’ajouter davantage d’actifs à sa plateforme. 

Coinbase se considère comme le point de départ par défaut pour ceux qui cherchent à se lancer dans la crypto-économie, et estime qu’avec une exposition accrue, elle attirera davantage de clients. En outre, à ce jour, la société affirme que sa plateforme n’a fait l’objet d’aucune violation de sécurité. 

L’un des principaux risques auxquels l’entreprise est confrontée est la volatilité du marché des crypto-monnaies. Les revenus, les actifs et les opérations de l’entreprise dépendent uniquement du marché des crypto-monnaies. Les autres risques comprennent l’entrée dans un environnement hautement réglementé, le danger de failles de sécurité pour la plateforme et la nature hautement concurrentielle de ce secteur.

Investir dans l’action Coinbase sur eToro

  1. Accédez à la page de l’action Coinbase en saisissant Coinbase ou son symbole COIN dans le champ de recherche situé en haut de la page.
  2. Cliquez sur le bouton « Trader »
  3. Choisissez si vous voulez ACHETER (position longue) ou VENDRE (position courte) l’action. Si vous cliquez sur « ACHETER », cela signifie que vous vous attendez à une augmentation de la valeur de l’action. Si vous cliquez sur « VENDRE », cela signifie que vous vous attendez à une baisse de la valeur de l’action.
  4. Saisissez votre effet de levier souhaité et vos points de Stop Loss et de Take Profit.
    Rappel important : les positions longues sans effet de levier ne génèrent aucune commission sur eToro.
  5. Cliquez sur le bouton « Ouvrir le trade »

Sans aucune commission signifie qu’aucun frais de courtage ne sera appliqué au moment de l’ouverture et de la fermeture d’une position, et que cela ne s’applique pas aux positions courtes ou à effet de levier. D’autres frais peuvent s’appliquer. Votre capital est soumis à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site stocks.eToro.com/fr/commission-free

10356 Vues