Nous avons décidé d’écrire un guide sur l’un des mécanismes clés en bourse, les dividendes des différentes entreprises.

Avant d’entrer plus en détails dans le sujet et de déterminer quelles sont les actions offrant les meilleurs dividendes, rappelons d’abord ce qu’est un dividende.

Table des matières

Dividende définition : qu’est qu’un dividende ?

Ratio de dividende (Dividend Yield)

Stratégie financière sur les dividendes

Date à connaître pour les dividendes

Impact du dividende sur le prix de l’action ?

Comment connaître les actions à fort dividende

Comment sont payés les dividendes ?

Mais comment ça marche ?

eToro paie-t-il les dividendes ?

Imposition sur les dividendes en France

Dividende définition : qu’est qu’un dividende ?

Pour se financer et se développer, une entreprise a besoin d’argent. Pour ce faire plusieurs solutions s’offrent à elle, emprunter auprès d’une banque ou lever des fonds auprès d’investisseurs privés. Dans le second cas, si la trésorerie de l’entreprise le permet elle sera donc en mesure de redistribuer des dividendes à ses actionnaires (investisseurs).

En finance, un dividende est donc la part des bénéfices distribuée aux actionnaires. Lors de l’assemblée générale de chaque entreprise, les actionnaires et les dirigeants de l’entreprise se réunissent pour discuter du montant du dividende, bien évidemment si l’entreprise est en mesure de se le permettre.  

Si l’entreprise décide donc de distribuer un dividende, les détenteurs de l’action recevront un revenu proportionnel en rapport aux nombres de titres qu’ils détiennent. 

Souvent critiqué et vu comme une source de perte pour l’entreprise, le dividende permet aux actionnaires d’être récompensés pour leur soutien financier. Il est par ailleurs considéré, comme une OST (Opération sur Titres) simple. 

C’est un mécanisme qui est mis en place par la société pour encourager les investisseurs à garder leurs actions, et même dans certains cas, qui sert à protéger les actionnaires contre la volatilité. L’octroi d’un dividende envoie également un message de bonne santé financière pour l’entreprise.La distribution du dividende a, depuis 2018, retrouvé son niveau d’avant crise. La France en est l’illustration, elle est championne d’Europe, avec un taux de dividende record car les entreprises du CAC 40 ont versé en 2018, 57,4 milliards d’euros à leurs actionnaires.

En revanche, toutes les entreprises ne distribuent pas de dividendes, en règle générale plus l’entreprise se retrouve à un stade précoce, moins elle aura tendance à distribuer des dividendes pour au contraire favoriser sa croissance. L’entreprise peut aussi librement et à tout moment changer la fréquence et le montant du dividende offert. En effet, cela va dépendre de plusieurs facteurs qui peuvent être soit structurels ou soit conjoncturels.  

Structurel : cela va dépendre de la politique de distribution des dirigeants, qui vont vouloir privilégier et fidéliser l’actionnaire en augmentant le dividende. 

Conjoncturel : nous le voyons actuellement avec la crise sanitaire (Covid-19) où une grande majorité des entreprises ont décidé de réduire ou d’annuler leur dividende pour l’année en cours.

En France, l’entreprise qui paie le plus de dividende est Total suivi par les autres entreprises leaders de leur secteur telles que BNP Paribas, Sanofi ou encore LVMH

Ratio de dividende (Dividend Yield) : 

Maintenant que vous savez ce qu’est un dividende, détaillons un peu plus le ratio de dividende ou Dividend Yield en anglais. 

En effet, le ratio de dividende est calculé en divisant le montant du dividende par le prix par action. Par exemple, si une action cote 20$ et qu’elle propose un dividende de 2$ par action cela signifiera que son ratio de dividende est de 10 % (2/20=10%). 

Plus ce ratio est élevé, plus l’entreprise paiera un dividende important. Ce ratio est donc très utile lorsque vous souhaitez comparer les entreprises du même secteur sinon ce ratio perd en pertinence. Voici un exemple du CFI, du ratio de dividende que vous pouvez espérer en fonction des différentes industries : 


Bien évidemment ceci est un exemple, et ce ratio différera en fonction des entreprises et des résultats financiers. 

Stratégie financière sur les dividendes

En Bourse, pour profiter du dividende vous avez donc deux stratégies possibles.

Si vous êtes un investisseur passif, vous aurez donc plus de chances de vous intéresser à des actions offrant de fort dividendes que si vous êtes un investisseur actif. Voyons rapidement dans ce tableau récapitulatif les avantages d’utiliser une telle stratégie en fonction de votre profil d’investisseur. 

Investisseur Actif Investisseur Passif
Avantages Inconvénients Avantages Inconvénients
  • Dates connues à l’avance
  • Choix de la stratégie libre (Scalping, Day Trading, Swing…)
  • Volatilité moins élevée que certains produits
  • Favoriser les dividendes annuels (=montant plus important)
  • Prévisions financières facilement accessibles
  • Dépréciation de l l’actif après versement du dividende
  • Anticiper les éventuels frais
  • Pas adapter à tous les capitaux
  • Dividendes souvent mensuels 
  • Rendement fixe 
  • Possibilité de planifier à l’avance
  • Faible risque
  • Supporter sa marque / son entreprise favorite
  • Possibilités de dégradation des résultats au fil des années
  • Suivre les résultats 
  • Ne pas investir dans une entreprise en déclin
  • Imposition 
  • Capital immobilisé et peu liquide

 

Que vous soyez donc investisseur actif ou passif, pour mettre en place une stratégie de dividende, vous avez à la fois besoin de suivre les calendriers contenant les informations sur les versements de dividendes (dispo gratuitement sur un certain nombre de sites Web financiers), mais vous devez aussi savoir les différentes dates importantes. 

Date à connaître pour les dividendes

Si vous décidez d’acheter une action pour profiter de son dividende, il y a différents éléments que vous devez comprendre afin d’avoir tous les outils de votre côté. 

  • Jour de l’annonce : tout d’abord, vous devez vous tenir informé des annonces de l’entreprise. En général le dividende sera annoncé au même moment que les résultats de l’entreprise. Chaque société cotée est obligée de soumettre ses documents et de les rendre disponibles à tous, donc n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet des entreprises dans la partie “Relation Investisseur”.

 

  • Date de détachement / ex-dividende : Le dernier jour durant lequel vous devez acheter l’action si vous souhaitez recevoir le dividende. Si vous l’achetez lors de la date ex-dividende (la date butoir jusqu’à laquelle un acheteur sera éligible au paiement du dividende) ou après, vous ne serez pas en mesure de recevoir le prochain dividende versé par l’entreprise.

 (Dans le passé, jusqu’à La Criée, le dividende était à proprement parler, détaché de chaque action)

 

  • Date d’enregistrement : Généralement situé le lendemain du détachement, c’est le jour où l’entreprise va enregistrer les détenteurs éligibles pour recevoir le dividende.

 

  • Date de paiement : Le jour que vous attendez tous ! 😉 C’est là que vous serez payé et allez recevoir ce dividende tant attendu. 

 

Vous voilà maintenant familier avec les différentes dates à connaître. Mais il est important de comprendre que le dividende peut donc avoir un effet sur le prix de l’action sous jacente.  

Impact du dividende sur le prix de l’action ? 

La politique choisie lors de l’assemblée générale a donc un impact direct sur le cours de l’action et sur la croissance de l’entreprise ! 

Comme expliqué précédemment, le dividende est un signal important pour les marchés financiers de la santé de l’entreprise. Elle peut donc avoir un effet positif ou négatif sur le prix de l’action. 

  • Positivement : Un bon dividende rend les investisseurs satisfaits et installe une relation de confiance entre l’entreprise et ses actionnaires. Grâce à son dividende l’entreprise peut donc attirer plus d’actionnaires et profiter de l’engouement pour son titre ce qui peut avoir un effet positif sur le prix de l’actif. Les anciens actionnaires auront aussi tendance à ré-investir plus s’ils sont satisfaits de leur investissement ! 
  • Négativement : Dans le cas contraire, si l’entreprise ne paie aucun dividende les actionnaires auront tendance à ne pas vouloir investir, surtout si le prix de l’action est volatil. De plus, une diminution soudaine ou une longue période sans distribution de dividendes peut envoyer un mauvais signal aux marchés financiers et cela peut être précurseur d’éventuelles difficultés.


Mais alors, comment connaître les actions qui distribuent un dividende et notamment celles qui pourraient offrir des rendements élevés ? 

Comment connaître les actions à fort dividende 

Certaines actions auront tendance à offrir des dividendes plus importantes que d’autres.

Il est donc logique que les grosses sociétés à forte capitalisation boursière offrent les dividendes les plus intéressants. En effet, une compagnie leader de son marché pourra plus facilement partager une plus large partie à ses actionnaires car elle possède déjà une taille critique


Chez eToro, nous avons aussi lancé le Yield King CopyPortfolio vous permettant d’investir dans un panier d’actions offrant les meilleurs dividendes. Vous n’avez besoin de rien faire, on occupons de tout 😉 

Le YieldKing est un portefeuille créé par YK Invest, une société Australienne partenaire d’eToro. Ce portefeuille est destiné aux personnes à la recherche d’actions offrant d’importants dividendes. 

Composé de 15 sociétés comme Blackrock, Alphabet, Bayer, AT&T ou encore BP, ce portefeuille offre une allocation diversifiée aux entreprises fournissant au minimum 4% de dividendes, il est rééquilibré rarement à la décision des équipes de YK Invest. 

Il existe une alternative si vous ne souhaitez pas investir dans ce portefeuille, c’est d’investir directement dans des sociétés qui, potentiellement, vont délivrer des dividendes élevés. Etant donné que le dividende correspond à un pourcentage du bénéfice, si une entreprise vient de lancer un produit qui connaît un franc succès ou vient de signer un gros contrat, cela augmentera son bénéfice et par conséquent son dividende. Il sera alors intéressant d’investir dans ce type de société.

Qu’importe la taille de l’entreprise, le choix appartient seulement au bon vouloir du conseil d’administration ! Afin de favoriser la croissance et investir en R&D, certaines boites décident même de ne pas distribuer de dividende pendant une certaine période. 

Une mesure intéressante à suivre notamment pour savoir si l’entreprise sera en capacité de distribuer un dividende est le BPA (bénéfice par action). Il vous servira notamment à calculer le taux de distribution autrement dit le pourcentage des bénéfices redistribués à vous, actionnaire.

En général, les entreprises qui paient un dividende ont un taux de distribution compris entre 5% (société en début d’activité) et 50 %. 

Comment sont payés les dividendes ? 

Certaines sociétés offrent différentes possibilités aux actionnaires au moment de payer un dividende. L’entreprise peut donc proposer un versement en actions à un prix préférentiel, un règlement en espèces, ou les deux. 

Dans ce cas c’est ce qu’on appelle un dividende optionnel !

Mais comment ça marche ?

Pour le règlement en espèces, si vous détenez par exemple 100 actions Apple et que l’entreprise offre 1$ / action, vous recevrez directement un paiement de 100$ sur votre compte d’investissement.

Dans le cas d’un dividende optionnel, si vous détenez toujours 100 actions et que le dividende est de 1$, vous avez la possibilité de racheter des actions à 98$ au lieu de 100$ par exemple, et donc recevoir 1 action supplémentaire.

Exemple:

100/98=1,02 soit 1 action supplémentaire et 0,2 * prix de l’action Apple versée en espèce sur votre compte (dans cet exemple 0,2*100 = 20$). 

En plus d’être payé en optionnel ou en espèce, le dividende peut également avoir des formes différentes. Par exemple, un dividende peut aussi être prioritaire, exceptionnel ou majoré : 

  • ADP (Action à dividende prioritaire) : Sans droit de vote, ces actions offrent un meilleur dividende mais l’actionnaire ne possède pas de droit de vote. 

 

  • Exceptionnel : Si la trésorerie augmente soudainement ou si l’entreprise a réalisé une opération de Fusion ou de cession, un dividende exceptionnel peut être distribué aux actionnaires.

 

  • Majoré : Pour fidéliser les actionnaires qui détiennent leur titre depuis au moins 2 ans, l’entreprise peut émettre dans certains cas un dividende majoré de 10% maxum.

eToro paie-t-il les dividendes ?

Oui, si vous détenez des actions sur votre compte eToro, sachez que nous redistribuons les dividendes. 

Pour plus d’informations, visitez cette page

En fonction des actions que vous détenez chez eToro, votre compte peut être crédité ou débité si vous tradez une action, un ETF ou un indice qui verse un dividende.

  •     Si vous détenez une position d’ACHAT, vous recevrez le paiement du dividende sur votre solde disponible. (70 % du dividende brut pour les actions cotées à des bourses américaines (Nasdaq et bourse de New York, NYSE), et 85 % pour toutes les autres actions. 

 

  •     Si vous détenez une position de VENTE, le paiement du dividende sera déduit de votre solde disponible. (à 100%)

 

Vous devez détenir la position avant la clôture du marché le jour précédant la date ex-dividende pour que le paiement du dividende s’applique.

  •     Si vous détenez une position CFD, c’est à dire avec un effet de levier, vous ne percevrez pas de dividende.

 

  •     En revanche si vous détenez une position sécurisée avec l’actif réel, sans effet de levier, vous recevrez le paiement du dividende sur votre solde disponible à la date de paiement.

 

Le montant reçu dans le cadre du paiement d’un dividende est imposable dans certains cas et dans certaines juridictions. Le pourcentage d’impôt retenu dépend des lois du pays dans lequel la société qui émet le dividende est constituée. Veuillez noter qu’une fois que vous aurez reçu le dividende, vous pourrez encore être redevable de l’impôt en fonction de votre pays de résidence et si ce pays dispose d’une convention fiscale applicable.

Imposition sur les dividendes en France

En France, depuis le 1er Janvier 2018, les dividendes sont taxés par une flat tax (PFU) à hauteur de 30% avec une flat tax soit 12,8% d’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux. 

Pour plus d’informations, nous vous invitons à vous rapprocher d’un expert comptable ou d’un avocat fiscaliste. 

Pour conclure, le dividende est donc un instrument mis en place par les entreprises pour récompenser leurs actionnaires. Chaque société est donc libre de déterminer sa propre politique de dividendes et toutes n’ont donc pas vocation à en distribuer. 

Maintenant que vous maitrisez ce sujet et savez quel secteur a pour vocation de payer les meilleurs dividendes, n’hésitez pas à le mettre en pratique sur votre compte eToro !


Cette information est destinée à des fins éducatives uniquement. Elle ne peut en aucun cas être qualifiée en tant que conseil d’investissement, offre ou invitation à acheter ou vendre des instruments financiers.

Ce contenu a été rédigé sans tenir compte des objectifs d’investissement particuliers ou de la situation financière personnelle de chacun. De plus, il ne peut être considéré comme conforme aux obligations légales et réglementaires visant à promouvoir la recherche privée ou indépendante. En outre, toute référence à des rendements ou performances passées d’un instrument financier, indice ou produit d’investissement quelconque ne constitue pas et ne peut sous aucun prétexte être assimilée à une indication concernant les résultats futurs.

eToro ne garantit aucunement l’exhaustivité ou l’exactitude du contenu de ce guide et ne peut être considéré comme responsable en la matière. Il est de votre responsabilité de comprendre les risques liés au trading et à la spéculation avant d’engager votre capital. Ne risquez jamais plus que ce que vous êtes disposé à perdre.