Table des matières

Qu’est-ce qu’un dividende ?

Comment fonctionnent les dividendes ?

Pourquoi acheter des actions à dividendes ?

Comment évaluer les dividendes ?

Qu’est-ce que l’impôt sur les dividendes ?

Comment acheter des dividendes avec eToro ?

Guide étape par étape du portefeuille DividendGrowth

Risques liés à l’investissement en dividendes

Questions fréquemment posées sur les dividendes

Résumé

Qu’est-ce qu’un dividende ?

La question peut sembler tellement simple qu’on aurait du mal à avouer son ignorance : c’est quoi les dividendes ? Qu’est-ce que la définition du dividende ?

Ces distributions effectuées par les entreprises aux profits de leurs actionnaires font beaucoup parler d’elles. Certains traders définissent d’ailleurs leur politique d’investissement en fonction du dividende des entreprises.

Si certaines entreprises ont choisi de supprimer les dividendes 2020 à cause de la crise du COVID-19, beaucoup d’entre elles renouent avec la croissance en 2021 et les dividendes pourraient s’avérer juteux.

Si vous voulez savoir ce que veut dire dividendes et mieux comprendre la manière dont ils influencent votre rendement, vous vous trouvez au bon endroit !

Dans ce guide, nous donnons une définition du dividende et répondons aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que les dividendes et comment cela fonctionne ?
  • Qu’est-ce que le rendement du dividende ?
  • Comment et quand les dividendes sont-ils payés ?
  • Les dividendes sont-ils imposables ?
  • Comment calculer les dividendes ?


Après avoir lu ce guide « dividende définition », vous aurez donc toutes les informations nécessaires pour investir, spéculer ou trader en tenant compte des dividendes d’entreprises. Bonne lecture !

Comment fonctionnent les dividendes ?

Commençons par le début : c’est quoi le dividende ? Un dividende correspond à une distribution d’une partie des bénéfices d’une entreprise à ses actionnaires.

Chaque entreprise définit un calendrier des dividendes. La distribution de dividendes peut s’effectuer de manière périodique (par exemple trimestriellement ou annuellement) et doit être validée par une décision de l’Assemblée Générale des actionnaires. Au cours de cette Assemblée, les actionnaires ont le droit de voter sur divers sujets concernant la société.

Les dividendes peuvent être distribués en liquide mais également en nature, par exemple sous la forme de nouvelles actions. On parle alors de dividendes en actions. De nombreuses entreprises proposent un programme de réinvestissement de dividendes. Souvent optionnel, il permet aux actionnaires de réinvestir directement les dividendes dans l’entreprise. Cela permet de capitaliser et, à terme, d’obtenir un meilleur rendement global. Néanmoins, cela implique de sacrifier une rentrée de liquidités immédiate.

Pour profiter des dividendes, il faut donc être actionnaire. Cependant, certaines différences existent entre catégories d’actionnaires. En effet, les entreprises ont la liberté de définir des classes d’actions. Beaucoup d’entre elles prévoient des actions privilégiées. Ces actions sont en général privées de droit de vote mais bénéficient d’un droit d’accès prioritaire aux dividendes. On parle alors de dividende privilégié.

De nombreux traders qui adoptent une stratégie d’investissement à long terme privilégient des actions à dividendes. Certaines sociétés sont connues pour distribuer de manière régulière une bonne partie de leur profit à leurs actionnaires. Ce type d’investissement conserve un risque mais permet d’obtenir un bon rendement potentiel par rapport aux perspectives qu’offre l’épargne. 

Pourquoi acheter des actions à dividendes ?

Les actions à dividendes présentent de nombreux avantages si l’on souhaite créer un portefeuille d’investissement équilibré qui offre un rendement relativement stable avec une prise de risque mesurée. En effet, la plupart des entreprises réputées pour distribuer de gros dividendes sont généralement des entreprises matures, établies de longue date. De nombreux investisseurs intègrent donc des entreprises à dividendes à leur portefeuille pour obtenir un rendement régulier et bien diversifier leur risque.

Quelles sont les entreprises qui versent le plus de dividendes ?

Voici quelques autres exemples concrets d’entreprises qui versent des dividendes de manière régulière en France :

  • AXA Group (CS.PA) : le groupe bancaire se montre généreux envers ses actionnaires. Si le dividende d’AXA en 2020 était inférieur à la norme (0,73 euro), le dividende d’AXA distribué en 2021 était de 1,43 euro.
  • Orange (ORA.PA) : le dividende Orange est versé de manière régulière aux actionnaires avec, la plupart du temps, un acompte versé en cours d’année. Le dividende Orange 2020 s’élève à 0,70 euro.
  • Crédit Agricole (ACA.PA) : le dividende du Crédit Agricole en 2020 s’élève à 0,80 euro par action.
  • Airbus Group (AIR.PA) : l’entreprise aéronautique a souvent gâté ses actionnaires. Néanmoins, en raison de la crise sanitaire, le dividende d’Airbus n’a pas été distribué en 2020 et l’entreprise a renoncé à réaliser une distribution en 2021 afin de garantir sa bonne santé financière.  

Aux États-Unis, des entreprises comme Exxon Mobil (XOM), AT&T (T) ou encore British American Tobacco (BATS.L) font partie des gros distributeurs de dividendes.

Comment évaluer les dividendes ?

Un dividende se traduit donc par un montant en numéraire (ou son équivalent en nature). Pour évaluer les dividendes et le rendement des investissements, différents indicateurs existent. Ces indicateurs permettent d’identifier les actions qui versent le plus de dividendes.

Dividende par action

Le dividende par action est le montant que chaque détenteur d’action reçoit suite à la décision de l’Assemblée Générale des actionnaires. Le versement de dividendes peut s’effectuer en plusieurs tranches. Il n’est pas rare d’observer un versement de dividende trimestriel. Ce type de paiement de dividendes s’appelle un acompte sur dividende. Dans certains cas, on assistera également à une distribution exceptionnelle de dividendes. Certaines entreprises nord-américaines distribuent également des dividendes mensuels.

Exemples d’actions à dividende mensuel :

Prenons l’exemple de la compagnie pétrolière Total qui est considérée comme une action à fort dividende : le dividende Total 2020 est de 2,64 euros. Ce dividende total est distribué en quatre versements. Chaque versement de dividendes se monte à 0,66 euro.

Rendement du dividende

Le rendement du dividende se mesure en pourcentage et se calcule de la manière suivante : dividende/cours de bourse de l’action.

Si l’on reprend l’exemple des dividendes Total, voici ce que cela donne :

  • Action Total dividende : 2,64 euros
  • Cours action Total mai 2021 : 39,7 euros
  • Rendement dividende :  6,6%

Ratio de distribution des dividendes

La distribution de dividendes s’évalue également en fonction du pourcentage du bénéfice net distribué. Une entreprise qui distribue 30% de son profit après impôt aura donc un ratio de distribution de dividendes de 30%.

Grâce à ces indicateurs, vous pouvez trouver la meilleure action à dividende en fonction de vos critères. Vous cherchez une action avec dividende ? Pour consulter l’historique de bourse du dividende ou d’autres statistiques, il est possible de se rendre sur la section dividende de Boursorama ou de consulter les pages d’actions spécifiques préparées par eToro. Ces pages fournissent un ensemble d’informations utiles pour évaluer les différentes entreprises.

eToro propose également un CopyPortfolio visant spécifiquement les entreprises distributrices de dividendes. Nous y reviendrons dans la suite de ce guide.

Qu’est-ce que l’impôt sur les dividendes ?

Lorsqu’on commence à investir en bourse, il faut bien évidemment penser aux impôts sur les dividendes et analyser la taxation des dividendes. Le calcul des dividendes et du rendement sera influencé par l’impôt.

Quelle est la taxe sur les dividendes ? Quel est le régime d’imposition des dividendes en 2020 ? Les dividendes sont-ils imposables ? Dans cette section, nous vous donnons toutes les informations concernant la taxe sur dividendes pour les résidents fiscaux français.

L’imposition sur les dividendes est relativement simple en France. Au moment de la distribution des dividendes, ceux-ci sont sujets au Prélèvement Forfaitaire Unique non libératoire (PFU) de 12,8% et aux prélèvements sociaux (17,2%). Le taux d’imposition des dividendes est donc de 30%. On parle de flat tax dividendes.

Imposition des dividendes – exemple 

– dividende brut de 100 euros

– PFU : 12,8 euros

– Prélèvements sociaux : 17,2 euros

Dividende net perçu par l’actionnaire : 70 euros.

C’est l’organisme payeur qui doit effectuer ce prélèvement.

Au moment de la déclaration des dividendes, l’actionnaire peut choisir entre deux régimes fiscaux :

  • le PFU devient l’impôt final ; ou
  • Le contribuable opte pour que les dividendes soient taxés dans le cadre de l’Impôt sur le Revenu. Dans ce cas, le PFU est considéré comme une avance sur l’impôt. Au moment de la déclaration, le contribuable bénéficie d’un abattement sur dividendes de 40%. Ce régime s’avère souvent intéressant pour des personnes à petits revenus.

Peut-on bénéficier d’une réduction d’impôt sur les dividendes ?

Dans certains cas, il est possible de demander une dispense du prélèvement forfaitaire de 12,8% :

  • Revenu fiscal de référence inférieur à 50 000 euros (célibataire, divorcé, veuf) ; ou
  • Revenu fiscal de référence inférieur à 75 000 euros (couple).

Pour mieux comprendre la différence entre les deux régimes : dividendes dans les impôts sur le revenu et dividende PFU, consultez un exemple de calcul d’imposition des dividendes sur le site du service public.

Ces explications concernent les personnes physiques. Bien entendu la comptabilisation des dividendes reçus sera différente pour une société et le calcul du dividende net variera aussi.

En revanche, l’imposition des dividendes ne change pas en fonction du type de société qui distribue. L’imposition des dividendes en SARL, l’imposition des dividendes en SASU et l’imposition des dividendes en SAS sont donc identiques.

Comment acheter des dividendes avec eToro ?

eToro verse les dividendes aux détenteurs d’actions. Bien entendu, les investisseurs peuvent donc analyser les différents titres et sélectionner eux-mêmes les actions qui distribuent le plus de dividendes ou qui proposent le meilleur dividende.

Cela demandera bien évidemment du temps pour effectuer les recherches nécessaires. De plus, il n’est pas dit que le meilleur dividende de 2020 soit le meilleur dividende de 2021.

Vous pouvez aussi investir dans des ETF ou des fonds d’investissement spécifiques. Ceux-ci sélectionnent les investissements en fonction de certains critères. On peut citer en exemple l’ETF iShares Core Dividend Growth.

eToro propose pour sa part un produit spécifique pour ceux qui souhaitent investir dans des entreprises distributrices de dividendes et posséder des actions à dividendes élevés. Il s’agit du CopyPortfolio DividendGrowth.

Les CopyPortfolios sont un produit destiné à simplifier la vie des utilisateurs d’eToro. La simplicité fait d’ailleurs partie des valeurs de la plateforme. Le CopyPortfolio DividendGrowth se compose d’une sélection parmi les meilleures actions à dividendes. C’est une solution très simple pour des investisseurs long terme qui souhaitent limiter leur prise de risque avec des actions à fort dividende.

Dans la section suivante, nous vous expliquons étape par étape comment investir dans le CopyPortfolio DividendGrowth d’eToro.

 

Guide étape par étape du portefeuille DividendGrowth

Si vous ne souhaitez pas consacrer du temps à la recherche d’actions à dividende, la solution eToro est faite pour vous. Voici comment investir dans le CopyPortfolio DividendGrowth :

  • Rendez-vous sur la page du CopyPortfolio DividendGrowth
  • Cliquez sur le bouton « Investir », la fenêtre « Ouvrez un compte » va s’ouvrir automatiquement
  • Remplissez les différents champs : nom d’utilisateur, e-mail, mot de passe ; lisez et acceptez les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité. Vous pouvez également vous enregistrer directement en utilisant votre compte Facebook ou Google.
  • Identifiez-vous et déposez des fonds sur votre compte.
  • Sélectionnez le montant que vous souhaitez investir dans le CopyPortfolio DividendGrowth.


Pour un explicatif plus détaillé concernant l’ouverture de compte, consultez notre page spécifique.

Risques liés à l’investissement en dividendes

Bien entendu, investir dans des actions à dividende comporte un risque. Les rendements potentiels sont intéressants par rapport au livret d’épargne par exemple mais, comme toujours, investir en bourse implique une prise de risque.

Voici un aperçu des principaux risques liés à l’investissement en dividende :

  • Chute du prix de l’action : le cours de l’action peut fluctuer et vous pouvez perdre une partie de votre investissement.
  • Diminution des distributions de dividendes : une entreprise n’est pas obligée de distribuer des dividendes et la politique de distribution peut varier en fonction du contexte (par exemple en cas de crise).
  • Inflation : une hausse des taux d’intérêt directeurs est une mesure classique contre l’inflation. Dans ce cas, les actions à fort dividende peuvent devenir moins attractives car certains investisseurs préféreront se tourner vers les obligations.
  • Risque de change : le risque de change fait partie intégrante de tout investissement en devise étrangère. Si l’euro s’apprécie face au dollar, un dividende d’une société américaine sera moins attractif. L’inverse se vérifie également.
  • Investissements trop concentrés : s’il est intéressant d’acheter des actions à fort dividende, cela engendre un risque de concentration dans des actifs similaires. Dans le cadre d’une stratégie de gestion du risque, il est toujours préférable de bien diversifier son portefeuille.

Questions fréquemment posées sur les dividendes

Dans cette section, nous vous présentons un récapitulatif des questions que beaucoup d’investisseurs se posent sur les dividendes. Nous avons déjà abordé beaucoup de ces points dans notre guide.

 

Pourquoi les entreprises versent-elles des dividendes ?

 

Les entreprises versent des dividendes pour rémunérer leurs actionnaires. Les actionnaires mettent du capital à disposition de la société. Le dividende leur procure un rendement à intervalles réguliers.

Que signifie ex-dividende ?

 

Lorsqu’une entreprise distribue un dividende, deux dates sont importantes : la date de détachement du dividende et la date de paiement effective du dividende. Une fois que l’Assemblée Générale des actionnaires a voté la distribution de dividende, on considère que le dividende est détaché. L’action devient ex-dividende. Ceux qui achètent l’action en bourse après ce moment n’auront pas droit au paiement du dividende. En général, le cours de l‘action diminue de la valeur du dividende à partir de la date de détachement du dividende.

Par exemple, si le cours de l’action est 1000 euros et le dividende de 3 euros, une fois la date de de détachement du dividende 2020 passée, le cours s’ajuste mécaniquement à 997 euros. Le délai entre ces deux dates varie en fonction des pays. On parle parfois d’un ou deux jours ouvrables et parfois de quelques semaines, voire plus.

À quelle fréquence les dividendes sont-ils payés ?

Chaque pays établit ses réglementations en la matière et les entreprises peuvent choisir la fréquence de paiement. En France, la plupart des entreprises optent pour un paiement trimestriel ou annuel.

Qu’est-ce qu’un bon rendement du dividende ?

Cela dépend de vos objectifs et du risque que vous souhaitez courir. De plus, les niveaux de dividendes varient en fonction du contexte économique. L’action avec le meilleur dividende varie d’une année à l’autre. Mieux vaut donc regarder la moyenne. On recommande d’analyser le rendement du dividende sur plusieurs années. En général, un rendement moyen du dividende entre 4 et 6% est considéré comme un rendement correct.

Les dividendes comptent-ils comme un revenu ?

D’un point de vue fiscal, les dividendes bénéficient d’un régime particulier que nous avons expliqué plus haut. Chaque investisseur devra déterminer le régime d’imposition applicable en fonction de son pays de résidence fiscale et de la provenance des dividendes.

Comment les dividendes sont-ils payés aux investisseurs ?

Les dividendes sont souvent payés par le biais d’un intermédiaire financier. Dans le cadre d’un programme de réinvestissement de dividendes, ceux-ci sont parfois directement utilisés pour racheter de nouvelles actions. La plateforme eToro par exemple verse les dividendes au solde de votre compte.

 

Combien de temps faut-il garder une action pour obtenir un dividende ?

Pour obtenir le droit au dividende, il suffit d’être détenteur de l’action juste avant le détachement du dividende soit avant la date ex-dividende. Certains se demandent comment calculer les dividendes d’une action en pensant que cela dépend de la durée de détention de l’action. Cette idée est donc fausse.

 

 

Résumé

Grâce à ce guide, vous en savez plus sur les actions à dividende et les dividendes en général. Cela vous permettra d’améliorer votre stratégie boursière. Voici les points essentiels à retenir :

  • Les entreprises distribuent une partie de leur profit à leurs actionnaires sous la forme d’un dividende. Le dividende peut être distribué en liquide ou en nature.
  • Les dividendes sont distribués périodiquement et doivent être approuvés par l’Assemblée Générale des actionnaires. La personne qui détient l’action au moment du vote a droit au dividende.
  • Les actions à fort dividende sont souvent des actions d’entreprises matures, bien établies sur leur marché.
  • Différents indicateurs existent pour évaluer la politique des entreprises en matière de dividendes comme le rendement du dividende et le ratio de distribution.
  • Même s’il y a toujours une part de risque, l’investissement dans des entreprises à dividendes permet d’espérer un rendement correct sur le long terme.

Vous disposez désormais de toutes les informations pour investir dans des actions à dividendes et récolter les fruits de vos investissements.


Disse oplysninger er udelukkende til læringsmæssige formål og bør ikke opfattes som investeringsrådgivning, personlige anbefalinger, tilbud om eller opfordring til at købe eller sælge finansielle instrumenter.

Dette materiale er udarbejdet uden særlige hensynstagen til investeringsmål eller finansielle forhold, og det er ikke udarbejdet i overensstemmelse med de juridiske og lovgivningsmæssige krav om at fremme uafhængig forskning. Henvisninger til tidligere resultater af et finansielt instrument, indeks eller kombineret investeringsprodukt er ikke, og bør ikke betragtes som en pålidelig indikator for fremtidige resultater.

eToro repræsenterer ingen og påtager sig intet ansvar for nøjagtigheden eller fyldestgørelsen af ​​indholdet i denne vejledning. Sørg for, at du forstår de risici, der er forbundet med handler, før du investerer kapital. Investér aldrig mere, end du er villig til at miste.