Antoine Fraysse Soulier
Par Antoine Fraysse Soulier
187 Vues

Krach Boursier provoqué par l’effondrement des cours du pétrole !

Les Bourses mondiales ont dégringolés hier après l’effondrement des prix du baril de pétrole

En effet, les cours du pétrole ont perdu 20% hier après la guerre ouverte déclarée par l’Arabie Saoudite à la Russie lors de la réunion de l’OPEP+ ce week-end. Cette réunion qui devait se terminer par une promesse de baisse de production de pétrole pour soutenir les cours, a finalement mal tourné. 

La Russie qui rechigné à baisser sa production a finalement claquer la porte de la réunion. En conséquence, l’Arabie Saoudite,  2e puissance pétrolière mondiale, a complètement changé son fusil d’épaule, et va augmenter sa production pétrolière pour maintenir et amplifier ses parts de marchés face à la Russie

Ce bras de fer risque, bien entendu, de pénaliser tous les pays du Moyen-Orient, car leurs budgets dépendent de la manne pétrolière.

Les Etats-Unis, premiers producteurs de la planète, devraient également souffrir, même si les américains vont sans doute apprécier une baisse des prix à la pompe.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés dévissent

Valeur du jour : Banques européennes : le plongeon !

Marchés traditionnels :

Les places financières européennes ont lourdement chuté ce lundi, dans le sillage de la dégringolade des cours du pétrole et des craintes entourant l’épidémie du Covid-19.

Hier, le FRA 40 a perdu +8,39% de même que le GER 30 qui a chuté de 7,94%.

A Wall Street, les Bourses américaines ont également dévissé hier. Les transactions sur les trois indices principaux ont même été suspendues après seulement quelques minutes de cotation suite à une chute trop importante des cours. Les coupes circuits qui se mettent en place lorsqu’il y a une baisse de plus de 5% ont donc bien fonctionnés.  

Le DJ 30 a plongé de 7,79% tandis que le NSDQ 100 a chuté de 7,29%.

Wall Street n’avait pas connu pareille débâcle depuis le 1er décembre 2008, en pleine crise financière.

Banques européennes : le plongeon ! 

Le secteur bancaire a plongé, l’indice Stoxx 600 Banks (l’indice bancaire de référence en Europe) a perdu 9,8% hier et plus de 17 % sur les cinq dernières séances !

Les marchés sanctionnent les valeurs bancaires pour trois raisons :

1)  la perspective d’un environnement de taux encore plus bas qu’aujourd’hui, comme cela s’observe déjà aux Etats-Unis après la baisse des taux de la Fed la semaine dernière. 

 2) des activités de marché au point mort.

3) la crainte de voir le coût du risque s’envoler, en raison du nombre d’entreprises en première ligne face au virus.

Les valorisations du secteur sont donc tombées plus bas qu’en 2008, lors de la crise des subprimes, ou qu’en 2012, au moment de la crise de la zone euro. 

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

 

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 62 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

187 Vues