Antoine Fraysse Soulier
Par Antoine Fraysse Soulier
22 Vues

La phase 1 est signée, la phase 2 est désormais en ligne de mire.

La signature de la phase 1 de l’accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine s’est déroulée à la date prévue, mais ce problème crucial est encore loin d’être résolu. 

Si on peut estimer que les négociations de la phase 2 ont débuté, la signature ne devrait pas avoir lieu, semble-t-il, avant les élections américaines de la fin de l’année. 

En ce qui concerne l’impact sur la croissance américaine, les plus optimistes envisagent un surcroît de croissance de 0,5% de l’économie américaine cette année. 

Du fait de l’engagement de la Chine d’acheter 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires, au cours des deux prochaines années, le déficit commercial de l’Oncle Sam devrait se réduire sans être totalement gommé. Désormais, plus que jamais, les statistiques économiques et la situation géopolitique vont influencer les marchés.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Pas sur-réaction des marchés. 

Valeur du jour : PEUGEOT : 2019 est mauvais cru !

Marchés traditionnels :

Après la signature tant attendue de la phase 1 de l’accord commercial sino-américain, la Bourse de Paris reprend son souffle.

Le FRA 40 monte légèrement ce matin de 0,21% à 6.042 ponts

Les Bourses mondiales, qui ont atteint des niveaux records en amont de cet accord, vont maintenant se concentrer sur la micro-économie et les publications de résultats d’entreprises. 

On aura également la publication à 13h30 du compte-rendu de la réunion de la Banque centrale européenne du 12 décembre. Elle sera suivie une heure plus tard par les traditionnelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis et les ventes au détail de décembre.

Valeur du jour :

PEUGEOT : 2019 est mauvais cru !

Les ventes mondiales du groupe Peugeot (PSA) ont baissé de 10% en 2019, le repli est généralisé avec une grosse déception en Chine, où les ventes des Peugeot se sont effondrés de 55%.

Il faut rappeler que la Chine est le premier marché automobile mondial et selon Jean-Philippe Imparato, directeur général de Peugeot, le groupe « a été mauvais, il a perdu 75 000 voitures ».

En 2019, PSA a vendu 3,49 millions de véhicules contre 3,88 millions en 2018.

En dehors de la Citroën DS, dont les ventes ont augmenté de 17% l’an dernier, l’industriel a accusé un repli sur l’ensemble de ses marques : Peugeot (-16%), Citroën (-5%) et Opel (-5%).

Point positif, les ventes du groupe PSA ont progressé dans la région Eurasie au second semestre 2019, notamment en Ukraine et en Russie. Le Groupe a par ailleurs relancé sa marque Opel en Russie, sur un marché russe en recul de 2,3%.

Graphiquement, le cours de l’action Peugeot est dans une dynamique baissière depuis l’annonce de fusion avec Fiat en octobre 2019, il est passé de 25 à 20€.

Ceci étant, aujourd’hui, les prix se situent sur le support oblique (en bleu) ce qui pourrait momentanément stopper la baisse de Peugeot. Si ce niveau venait à être rompu, les cours iraient se diriger vers 18,77€, niveau de support majeur.  

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/stocks

 

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

 

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

22 Vues