Vous le savez si vous vous intéressez aux crypto-monnaies prometteuses du moment : le Bitcoin (BTC) n’est que la partie émergée de l’iceberg. La nébuleuse des monnaies cryptographiques alternatives comprend en effet de nombreux projets, certains plus solides que d’autres… On fait le point sur les 5 crypto-monnaies les plus prometteuses de 2020, pour savoir quelle crypto-monnaie acheter.

Table des matières

Au commencement était Bitcoin : l’origine des crypto-monnaies

Ethereum (ETH) : le début de l’argent programmable

Tether (USDT) : la percée incroyable des stablecoins

XRP : une nouvelle ère pour les transferts financiers

Binance Coin (BNB) : un succès éclair et inattendu

Comparatif crypto : les crypto-monnaies à connaître en 2020

1. Au commencement était Bitcoin : l’origine des crypto-monnaies

Impossible de parler des crypto-monnaies à connaître sans mentionner le Bitcoin. Mais notre TOP 5 crypto ne le fait pas uniquement figurer en première place à cause de son ancienneté. Au-delà de son statut, le Bitcoin est en effet un des actifs financier les plus performants de la décennie qui vient de s’achever.

Conceptualisé en 2008  et officiellement lancé en 2009, le Bitcoin est basé sur la technologie blockchain la plus durable et – pour l’instant – la plus décentralisée. Appelée « preuve de travail » (Proof of Work en anglais), elle fait usage de mineurs, qui sécurisent le réseau et produisent de nouvelles pièces toutes les dix minutes environ. C’est la technologie de base de nombreuses autres crypto-monnaies.

Une monnaie numérique qui continue de progresser

top 5 most important cryptocurrencies - bitcoin

Le Bitcoin a petit à petit consolidé sa place de monnaie numérique viable : dès 2011, Wikileaks l’accepte pour ses dons. En 2012, il connaît son premier halving (un mécanisme de lutte contre l’inflation), qui lui permet de commencer à faire progresser son prix. Bitcoin est avant tout une monnaie numérique : c’est-à-dire qu’elle est utilisée pour régler des transactions, ou encore pour conserver de la valeur dans le temps. C’est sa grande force et c’est ce qui attire les investisseurs.

L’arrivée progressive de concurrents, comme Litecoin dès 2011, ou Ethereum en 2015, n’a jamais fait perdre à Bitcoin sa place de leader. A la fin de l’année 2017, son prix explose soudainement et frôle les 20 000 dollars. C’est le début de la “Bitcoin mania”, qui continue à porter le projet jusqu’en 2020.

Nous finirons cette présentation par un chiffre : si vous aviez acheté un Bitcoin en 2013, vous l’auriez payé une centaine de dollars… et auriez pu le revendre 10 000 dollars en 2020, soit un bénéfice de 9 900 dollars !

2. Ethereum (ETH) : le début de l’argent programmable

Aussi performant que soit le Bitcoin, il lui manquait cependant certaines caractéristiques. Notamment un moyen d’inclure un langage de programmation pour dépasser son statut de monnaie. C’était en tout cas l’avis de Vitalik Buterin, qui a cofondé le réseau Ethereum.

Lancé en 2015, ce réseau de paiement est également basé sur la preuve de travail. A l’origine décrit comme un « ordinateur mondial », Ethereum permet la création de contrats intelligents (smart contracts), c’est-à-dire des contrats automatisés. Ces derniers sont utilisés par des applications décentralisées (dApps), qui ont explosé au cours de l’année 2017. Cryptokitties est un des exemples de dApps à succès du réseau Ethereum, mais ces dernières vont bien au-delà des jeux.

Une monnaie native : l’Ether

Le projet dispose également de sa crypto-monnaie native : l’Ether (ETH). L’ETH a connu son heure de gloire en 2017, en s’approchant de la capitalisation boursière totale de Bitcoin. Depuis, l’ETH a cédé en partie sa place à la multitude de jetons (tokens) qui fonctionnent sur le réseau Ethereum : les ERC-20 et ERC-721.

Utilisés dans différents domaines, dont la finance décentralisée, ils représentent maintenant la majorité de l’activité du réseau. Autre signe de ce dynamisme : on a appris en été 2020 que les frais de transaction du réseau Ethereum ont dépassé ceux de Bitcoin, ce qui montre la santé incroyable du projet.

Et le prix de l’actif suit : parti de 130 dollars au début de l’année 2020, l’ETH a bondi jusqu’à 230 dollars à la fin du mois de juin. Il s’agit donc d’un actif particulièrement recherché par les investisseurs en crypto-monnaies.

3. Tether (USDT) : la percée incroyable des stablecoins

Parmi les crypto-monnaies les plus prometteuses, on trouve aussi le Tether (USDT). L’actif cryptographique est un stablecoin, ou monnaie stable. Cela veut dire qu’à l’inverse d’autres crypto-monnaies, sa valeur est fixe : un USDT vaudra toujours environ 1 dollar. Cela lui permet de se prémunir de la grande volatilité des prix des cryptos.

Tether a été lancé sur plusieurs blockchains existantes, mais son volume le plus important, et de loin, est présent sur le réseau Ethereum. Depuis qu’il s’y est installé en 2017, il a profité d’une croissance solide, qui a explosé en 2020. A l’été 2020, le market cap du Tether a ainsi dépassé 10 milliards de dollars, écrasant complètement la concurrence. Il a même réussi à déloger le XRP de Ripple du TOP 3 crypto, alors que ce dernier était installé en troisième position depuis des années.

caracteristiques principales des stablecoins

Qui contrôle Tether ?

Alors qui contrôle ce nouvel arrivant aux dents longues ? Ses relations avec la plateforme Bitfinex sont encore officiellement floues, mais c’est bien elle qui tire les ficelles de ce réseau de paiement basé sur le dollar… Au point qu’elle a dû clarifier certaines choses en 2019, lorsqu’elle a été accusée d’avoir pioché dans les réserves de dollars (USD) censées adosser Tether.

Depuis, les choses sont revenues à la normale, et Tether montre patte blanche tous les mois pour prouver qu’il détient bien 1 USD pour chaque USDT produit. Sur la plateforme eToroX, vous trouverez une gamme variée de stablecoins, dont l’USDCoin et le Dai, mais le Tether reste pour l’instant le préféré des investisseurs, grâce à sa stabilité face au dollar

4. XRP : une nouvelle ère pour les transferts financiers

Les trois crypto-monnaies précédentes se distinguent par leur envie farouche de se démarquer des banques et des institutions financières classiques. Mais ce sentiment n’est pas partagé par la crypto qui remporte la 4e place de notre TOP 5 crypto : le XRP, disponible depuis 2017 sur la plateforme eToro.

L’actif XRP est basé sur l’entreprise Ripple, qui a été créée dès 2004. A l’origine, la société n’était pas centrée sur les crypto-monnaies mais sur un réseau de paiement classique baptisé Ripple Pay. Mais en 2011, le créateur du XRP Jed McCaleb sent le vent tourner et se lance dans la création de ce qui va devenir une des crypto-monnaies prometteuses de l’époque.

En 2013, le projet est fin prêt : c’est le début de Ripple Labs, une entreprise de paiement basée sur la blockchain. En 2014, le XRP prend son envol : il déloge Litecoin et devient la seconde crypto-monnaie mondiale en termes de capitalisation boursière. Depuis, Ripple a signé de nombreux partenariats avec des banques, dont Santander ou la Royal Bank of Canada.

Des outils qui séduisent les institutions

Ripple a sorti plusieurs outils qui séduisent banques et institutions. xCurrent permet aux banques d’envoyer et de recevoir des fonds instantanément de manière internationale. Mais jusque-là, il n’était pas connecté avec la liquidité du XRP. C’est chose faite depuis 2018 : les clients de Ripple peuvent maintenant utiliser xRapid pour profiter de la liquidité importante du XRP afin de faire transiter des fonds.

Depuis, Ripple continue à proposer de nouvelles fonctionnalités. En 2020, on apprenait ainsi que le projet débloquerait peut-être les transactions anonymes. Et le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, s’est entretenu pendant l’été 2020 avec la banque centrale du Brésil : une preuve de plus de l’engouement des institutions pour cette monnaie cryptographique.

5. Binance Coin (BNB) : un succès éclair et inattendu

Binance est une des plus grosses entreprises du monde des cryptos. Lancée en 2017, la plateforme d’échange a connu un succès fulgurant et traite un volume journalier de plus de 2 milliards d’euros en 2020. ’À l’inverse d’eToro, Binance ne propose que des crypto-actifs et pas d’actions ou de matières premières. Au moment de son lancement, Binance a souhaité sortir sa propre crypto-monnaie : le Binance Coin (BNB).

Le BNB a été proposé via une Initial Coin Offering (ICO) en 2017. Au total, 100 millions de tokens ont été distribués au public. A l’origine, les BNB étaient des tokens ERC-20, soit des tokens Ethereum. Mais ils ont ensuite été lancés sur Binance chain, qui est la blockchain native de la plateforme d’échange. Ils permettent de réduire les frais sur Binance (de 50% la première année, puis 25%, 12.5%, etc.).

Aujourd’hui, Binance reste une entreprise de taille dans le monde des cryptos, et elle a élargi ses services. La plateforme propose maintenant des contrats à terme sur les cryptos (futures), et elle a acquis d’autres entreprises d’ampleur, comme l’agrégateur de données CoinMarketCap ou encore Trustwallet. Cela contribue bien sûr au succès du BNB : il a atteint son record absolu en 2019, où il s’est échangé jusqu’à 39 dollars.

Comparatif crypto : les crypto-monnaies à connaître en 2020

Voici un tableau comparatif pour comprendre en un coup d’oeil les différences entre les crypto-monnaies prometteuses du moment, que nous avons décrites dans notre TOP 5 crypto :

Quelques faits-cles sur les cryptomonnaiesComme on le voit, ces 5 crypto-monnaies à connaître sont bien distinctes, c’est pourquoi il nous a semblé important de toutes les mentionner. D’autres crypto-monnaies prometteuses existent évidemment, comme le Bitcoin Cash (BCH) ou encore le Litecoin (LTC), mais leurs projets ne se démarquent pas suffisamment du Bitcoin pour justifier de les inclure dans ce TOP 5 crypto. 

Avant tout investissement, nous vous conseillons de faire un comparatif crypto pour bien étudier les différentes caractéristiques des projets. La grande volatilité des cryptos et leur aspect révolutionnaire en font des outils d’investissement de plus en plus appréciés, avec quelques fortunes made in France… Si vous vous demandez quelle crypto-monnaie acheter aujourd’hui, échangez avec d’autres investisseurs sur eToro !


Cette information est destinée à des fins éducatives uniquement. Elle ne peut en aucun cas être qualifiée en tant que conseil d’investissement, offre ou invitation à acheter ou vendre des instruments financiers.

Ce contenu a été rédigé sans tenir compte des objectifs d’investissement particuliers ou de la situation financière personnelle de chacun. De plus, il ne peut être considéré comme conforme aux obligations légales et réglementaires visant à promouvoir la recherche privée ou indépendante. En outre, toute référence à des rendements ou performances passées d’un instrument financier, indice ou produit d’investissement quelconque ne constitue pas et ne peut sous aucun prétexte être assimilée à une indication concernant les résultats futurs.

eToro ne garantit aucunement l’exhaustivité ou l’exactitude du contenu de ce guide et ne peut être considéré comme responsable en la matière. Il est de votre responsabilité de comprendre les risques liés au trading et à la spéculation avant d’engager votre capital. Ne risquez jamais plus que ce que vous êtes disposé à perdre.