Les altcoins brillent alors que Noël pousse le Bitcoin vers les 50 000 $ – Tour d’horizon hebdomadaire des crypto-monnaies

La DeFi, les jetons du monde du métavers et les jetons mèmes enregistrent des gains à deux chiffres lors de la reprise du marché

Alors que les acheteurs faisaient leurs achats de dernière minute la veille de Noël, le Bitcoin a atteint les 50 000 $ et le marché des crypto-monnaies a pris une teinte verte festive !

L’optimisme a été stimulé par des nouvelles tournées vers l’avenir. La Sénatrice américaine Cynthia Lummis, amatrice du Bitcoin, a révélé qu’elle présenterait au Congrès l’année prochaine un nouvel organisme de réglementation des crypto-monnaies et le système de messagerie bancaire SWIFT a annoncé son intention d’explorer les actifs tokenisés. Même le traditionnel débat de Noël n’a pas pu affecter le moral du marché, les prix continuant de grimper alors que des tensions ont éclaté sur Twitter entre le Bitcoiner, Jack Dorsey, et la communauté Ethereum.

Au matin de Noël, Aave et SushiSwap avaient gagné près de 50 %. La majorité des jetons mèmes et ceux des segments de la finance décentralisée (DeFi) et du métavers affichaient des gains à deux chiffres.

Les moments forts de cette semaine

  • Aave et Sushiswap mènent le renouveau de la DeFi
  • Les jetons mèmes se mesurent aux jetons du métavers

Aave et Sushiswap mènent le renouveau de la DeFi

Au sommet, on retrouve les jetons du monde de la DeFi qui ont été les plus performants.

L’Aave a augmenté de 50 % après avoir fait un nouveau pas dans le marché institutionnel de la DeFi avec la banque suisse SEBA et le SushiSwap a gagné 45 % après la démission de son directeur technique et une proposition de fusion avec Bancor Network.

Ailleurs, le Polygon (MATIC) a atteint des sommets historiques à près de 3 $ après s’être associé à Opera et

avoir accueilli l’Uniswap dans son réseau et le Polkadot a fait un bond de 30 % après le lancement de ses 5 premiers parachains.

Les jetons mèmes se mesurent aux jetons du métavers

Les jetons mèmes Dogecoin et Shiba Inu ont tous deux enregistré des gains à 2 chiffres au cours de la semaine dernière, rivalisant avec les principaux jetons du métavers MANA et Enjin Coin.

Le Dogecoin a augmenté de 13 % après que la Dogecoin Foundation ait lancé sa toute première « feuille de route », qui détaille les plans de plusieurs projets, notamment une version « communautaire » du staking lié au protocole Proof of Stake (PoS) sur lequel travaille le fondateur du réseau Ethereum, Vitalik Buterin. Le Shiba Inu, quant à lui, a bondi de 22 % après qu’une seule baleine ait acheté 4 trillions de jetons.

Pendant ce temps, l’Enjin Coin a augmenté de 40 % et le MANA de Decentraland a pris de 21 %, le métavers continuant à faire la une des journaux.

La semaine à venir

À l’approche de la dernière semaine de l’année, certains crypto-investisseurs optimistes s’attendent à ce que le « rallye de Noël » se poursuive en prévision d’une année 2022 haussière.

D’autres anticipent un feu d’artifice à la fin de l’année, alors que les principales plateformes d’échange fermeront enfin leurs portes à la Chine.

En supposant qu’il n’y ait pas de mouvements explosifs, le Bitcoin semble maintenant prêt à clôturer le mois de décembre avec des pertes de 10 %, mais à terminer l’année avec des gains de 80 %. Pendant ce temps, l’altcoin Polygon (MATIC) a réalisé des gains de plus de 14 000 % en 2021, suivi par le MANA de Decentraland qui a pris plus de 4 000 % et l’Enjin Coin qui a gagné 2 000 %.

4923 Vues