Le commerce électronique devrait atteindre les 5000 milliards de dollars

On a du mal à croire qu’il y a tout juste 10 ou 20 ans, le shopping sur Internet était un marché de niche réservé aux adeptes des nouvelles technologies et aux pionniers. Aujourd’hui, ce secteur qui avoisine les 5000 milliards de $, est tout sauf une niche, avec un nombre croissant de clients du monde entier qui font leurs achats en ligne. Cependant, aussi important le commerce électronique soit-il dans notre quotidien, on s’attend à ce qu’il progresse encore, et cette croissance sera donc assortie d’opportunités d’investissement.

Le monde entier est accro au shopping

Quelle est vraiment la taille du commerce électronique ? Fin 2018, le marché était déjà imposant avec 3000 milliards de $ de ventes au détail. Non seulement ce nombre est gigantesque mais en plus il continue de croître rapidement. En seulement trois ans, entre 2015 et 2018, le marché a connu une ascension fulgurante de 93 %¹.

Rien qu’aux États-Unis, le commerce en ligne est devenu la norme avec 83 % des américains réalisant un achat en ligne sur Amazon en seulement six mois.² Toutefois, malgré la pénétration de plus en plus importante, il ne semble pas que le développement du marché touche à sa fin, puisque le commerce électronique devrait encore progresser pour atteindre 6500 milliards de $ d’ici 2023¹.

L’acheteur du quotidien

Malgré une attention focalisée autour de journées shopping et de promotions comme le Black Friday, le Cyber Monday, Amazon Prime Day et le Singles’ Day créé par Alibaba, le shopping en ligne est une activité quotidienne pour de plus en plus de personnes dans le monde. Qu’il s’agisse de commander une pizza ou d’acheter une nouvelle maison, de nos jours, quasiment tout peut s’acheter sur Internet.

Un exemple frappant de la place occupée par les achats en ligne a été illustré lorsque Tesla a dévoilé son Cybertruck électrique et que près de 250 000 personnes se sont connectées à Internet pour le pré-commander³. Ce véhicule coûte des dizaines de milliers de dollars et ainsi, le fait qu’autant de personnes l’ait commandé révèle à quel point il est aisé et courant de procéder à des achats importants en ligne.

Naturellement, la majeure partie de la croissance du commerce électronique a été motivée par des facteurs externes. Le facteur le plus évident est le développement de l’accès à Internet. Plus il y a de gens dans le monde qui ont accès à Internet, plus il y aura d’acheteurs en ligne. Il en va de même pour le nombre croissant de smartphones dans le monde. En fait, 47 % des consommateurs d’aujourd’hui déclarent acheter davantage sur leur portable que dans des magasins⁴. Ce nombre montre à lui seul le potentiel de croissance que détient encore le commerce électronique, puisque la moitié de la population mondiale ne possède toujours pas de smartphone⁵.

Le panier est plein

Lorsque l’on pense au commerce électronique, des marques comme Amazon et Alibaba nous viennent immédiatement à l’esprit comme d’autres places de marché telles que eBay et Etsy. Cependant, l’industrie mondiale des achats en ligne englobe bien plus que les détaillants en ligne. Les prestataires de paiement, les sociétés de livraison, les entreprises de cybersécurité, les prestataires de logiciels et de nombreux autres secteurs composent également ce géant de plusieurs milliers de milliards de dollars.

En outre, avec l’arrivée de nouvelles technologies dans les années à venir, le secteur pourrait se développer sur de nouveaux marchés. Les drones et les voitures autonomes pourraient être utilisés pour des livraisons plus rapides et plus efficaces, la technologie 5G va permettre aux appareils IoT de passer eux-même commande et la réalité augmentée (AR) pourrait vraiment changer la donne, faisant des essayages de vêtements en magasin une chose du passé.

Investissement dans le commerce électronique

Pour permettre aux investisseurs du monde entier de bénéficier d’une exposition à ce secteur, eToro a créé le ShoppingCart CopyPortfolio. Ce portefeuille se concentre sur les pure players du secteur, comportant des actions exclusivement de revendeurs et de places de marché en ligne. Si vous souhaitez suivre ce secteur et si vous réfléchissez à investir, vous pouvez ajouter ShoppingCart à votre liste de favoris.

Votre capital est assujetti à un risque.

CopyPortfolios™ est un produit de gestion de portefeuille. Les CopyPortfolios™ ne doivent pas être considérés comme des fonds négociés en bourse, ni comme des fonds spéculatifs.

Ceci est une communication marketing et ne doit pas être considérée comme contenant des conseils d’investissement, des recommandations personnelles, ou une offre ou une sollicitation pour l’achat ou la vente d’instruments financiers. Ce document a été préparé sans aucune considération à l’égard de quelconque objectif d’investissement ou situation financière du destinataire, et n’a pas été préparé conformément aux exigences légales et règlementaires visant à promouvoir une recherche indépendante. Toute référence aux performances passées ou futures d’un instrument financier, indice ou ensemble de produits d’investissement n’est pas, et ne devrait pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro n’accorde aucune garantie et n’assume aucune responsabilité concernant la précision ou l’exhaustivité de cette publication, qui a été préparée sur la base d’informations accessibles au public.

Sources

  1. https://www.statista.com/statistics/379046/worldwide-retail-e-commerce-sales/
  2. https://www.bigcommerce.co.uk/blog/ecommerce-trends/#96-data-points-on-the-state-of-ecommerce-around-the-world
  3. https://www.businessinsider.com/elon-musk-reports-250000-pre-orders-for-tesla-cybertruck-2019-11
  4. https://ibotta.docsend.com/view/8djn9af
  5. https://www.statista.com/statistics/203734/global-smartphone-penetration-per-capita-since-2005/
63 Vues