Microsoft détrône Apple en tant que Société cotée à la plus importante capitalisation boursière au monde

À la fin du mois de novembre 2018, Microsoft a détrôné Apple en devenant la société cotée à la plus importante capitalisation boursière au monde. Le titan technologique n’avait plus occupé la première place depuis 15 ans. Le vendredi 30 novembre, la capitalisation de Microsoft a dépassé 851 milliards USD (668 milliards GBP), soit 4 milliards (3,1 milliards GBP) de plus qu’Apple.

Avis de non responsabilité : Ceci n’est pas un conseil d’investissement. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Microsoft est en concurrence avec Apple et Amazon pour remporter le titre de société cotée à la plus importante capitalisation boursière au monde. Bill Gates a fondé Microsoft en 1975 et l’entreprise n’a cessé de se renforcer au cours de ses 40 années d’existence. Étant donné le succès durable de Microsoft, la société parviendra-t-elle à dépasser ses deux principaux rivaux ?

Apple est entrée dans l’histoire en août en devenant la première société cotée aux États-Unis à atteindre une capitalisation boursière de 1 000 milliards USD. Amazon a franchi ce cap environ un mois plus tard. À la fin du mois de novembre, Microsoft a pris la tête sur ses concurrents et fait actuellement preuve d’une capacité d’endurance incroyable. En fait, la dernière fois que Microsoft occupait la place de société cotée à la capitalisation boursière la plus importante était en 2002.

Avis de non responsabilité : Ceci n’est pas un conseil d’investissement. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Il faut reconnaître que ce récent remaniement en haut du classement est davantage dû à la chute de l’action Apple plutôt qu’à une hausse significative de la valeur de Microsoft. La première société a perdu près d’un quart de milliard de sa valeur, alors que les analystes se demandaient si les ventes d’iPhone avaient culminé.

Les résultats financiers de Microsoft – MSFT sur eToro – pour le quatrième trimestre de l’exercice fiscal 2018 incluaient une augmentation des recettes de 17 %, les portant à 30,1 milliards USD et une augmentation de 35 % du revenu d’exploitation s’élevant à 10,4 milliards USD.

Il convient de noter que Microsoft, qui a entamé sa cinquième décennie d’existence, est exposée à un risque géopolitique minimal par rapport à d’autres géants de la technologie. Apple, par exemple, est exposée à des différends commerciaux tumultueux et a fait face à de l’adversité à cause de son refus de partager ses données. La stratégie de Microsoft a payé pour ses investisseurs.

Sa diversité est l’une des raisons principales expliquant son succès continu, ou plus précisément, son endurance. La société a conservé des sources de revenus diversifiées générées par le matériel (Surface, Xbox), les logiciels (Windows, Office) et les services cloud (Azure).

De leurs côtés, Amazon compte sur la vente de produits, Apple est à la base une société spécialisée dans le matériel et les propriétaires de Google, Alphabet, ainsi que Facebook, dépendent largement des ventes de publicités.

En plus, Microsoft a su évoluer avec son temps. Ces dernières années, le géant de la technologie a été le précurseur de nouvelles technologies, notamment le cloud computing et la recherche et développement (R&D) de l’intelligence artificielle (IA).

La croissance de Microsoft était initialement lente mais constante. L’intérêt que M. Gates portait à la programmation informatique était déjà évidente dès son plus jeune âge, et il a poursuivi sa passion pendant ses années d’étude à Harvard. En 1975, avec son ami d’enfance Paul Allen, il a créé un version de BASIC, le langage de programmation de son premier micro-ordinateur, le MITS Altair 8800.

Ensemble, ils ont approché le MITS avec leur innovation et l’organisation a accepté de distribuer le programme en tant qu’Altair BASIC. Gates et Allen ont officiellement créé Microsoft par la suite en 1975. Bill Gates, qui n’est jamais retourné à Harvard pour terminer ses études, a été nommé Directeur général. Microsoft a obtenu son indépendance de MITS l’année suivante.

Mais ce n’est qu’au début des années 1980, quand Microsoft a lancé le système d’exploitation MS-DOS, que la société a véritablement pris son envol. Le lancement de MS-DOS a confirmé le statut de la startup en tant que pionnière de l’industrie. La conception de MS-DOS permettait son intégration dans différents matériels, réduisant ainsi les dépenses pour les clients potentiels.

Microsoft a augmenté sa base d’utilisateurs après avoir négocié ses relations avec des géants de la technologie tels qu’IBM et Intel ce qui a, en retour, convaincu ses premiers utilisateurs de son potentiel. En 1981, Microsoft a subi sa première restructuration, réenregistrant l’organisation dans l’État de Washington, et nommant Bill Gates aux postes de directeur et président du conseil d’administration.

La première version de son système d’exploitation Windows a été lancée à la fin de l’année 1985. Dix ans plus tard, Windows 95 est devenu incroyablement populaire. La société a ensuite sorti Windows XP en 2001, Windows Vista en 2007, puis Windows 7 en 2009 et Windows 8 deux ans après.

La société a commencé à se diversifier autour des années 2000, entrant sur le marché des consoles de jeux, qui était alors dominé par Sony et Nintendo. La Xbox, qui a été lancée en 2001, a bouleversé le secteur et a conduit Microsoft à s’étendre dans d’autres secteurs.

Forte de sa confiance habituelle, Microsoft n’a pas eu peur de se mesurer à Apple et à l’iPhone, et a sorti le Windows Phone en 2011. Elle a fait l’acquisition de Nokia deux ans plus tard.

Depuis que M. Gates a pris ses distances (même s’il reste présent) en 2008 de la direction de Microsoft, l’organisation a continué à chercher de nouvelles sources de revenus.

Satya Nadella, qui a été nommé PDG en 2014, a le mérite de garder le rythme du changement. Un an après sa nomination, M. Nadella a exprimé son désaccord avec la mission initiale de Microsoft visant à « mettre un ordinateur sur chaque bureau dans chaque foyer », telle qu’établie par M. Gates.

« Quand j’ai rejoint la société en 1992, nous parlions de notre mission de mettre un ordinateur dans chaque foyer, et avant la fin de la décennie, nous [l’avions] fait, ou du moins dans le monde développé », avait déclaré M. Nadella dans un entretien en 2015.

Le PDG en poste est parvenu à redonner un but pour mener Microsoft vers l’avant et l’obliger à innover. L’accent de la société est passé des PC et des logiciels Windows au cloud computing – avec notamment les offres Azure et Office 365 – et un astucieux programme d’acquisition dans le cadre duquel Microsoft a acheté le réseau social professionnel LinkedIn pour un montant annoncé à 26,2 milliards USD en 2016.

Aujourd’hui, selon le site Web officiel de l’entreprise, « Microsoft permet la transformation numérique pour une nouvelle ère : celle du cloud intelligent et de la périphérie intelligente. Sa mission consiste à donner à chaque entreprise et à chaque individu les moyens d’aller plus loin. »

En décembre 2018, Microsoft comptait 134 944 employés dans le monde entier, avec près de la moitié (44,7 %) travaillant dans l’ingénierie, 18 % dans l’activité commerciale à l’échelle mondiale, 16,5 % dans les opérations et le marketing commercial mondial et 9,5 % qui travaillaient chez LinkedIn.

Microsoft a créé une formule gagnante et entre courageusement sur de nouveaux marchés technologiques. Étant donné ses antécédents impressionnants en matière d’innovation et de diversification, Microsoft pourrait bien rester au sommet, ou pas loin, de la liste des sociétés cotées à la plus importante capitalisation boursière au monde, au cours des 50 prochaines années. Il n’est pas surprenant que la société continue d’intéresser nos investisseurs.

Chronologie de Microsoft

 

1975

Fondation de Microsoft

 

1981

IBM lance son ordinateur personnel équipé du système d’exploitation 16 bits de Microsoft, MS-DOS 1.0

 

1986

L’action de Microsoft entre en bourse

 

1990

Microsoft lance Windows 3.0

 

1995

Microsoft lance Windows 95

 

2001

Microsoft lance Windows XP

Microsoft lance la Xbox

 

2003

Microsoft lance Microsoft Office System

 

2005

Microsoft lance la Xbox 360

 

2008

Bill Gates délègue son rôle quotidien chez Microsoft pour consacrer plus de temps à son travail auprès de la Bill & Melinda Gates Foundation

 

2009

Microsoft lance le moteur de décision Bing

 

2012

Microsoft lance Windows 8 et Microsoft Surface

Microsoft dévoile le Windows Phone

 

2013

Microsoft lance Outlook.com

Microsoft dévoile la Xbox One

Microsoft annonce son acquisition de l’activité des appareils et services de Nokia, homologuant les services de cartographie et brevet de Nokia

 

2014

Satya Nadella est nommé Président-directeur général

Microsoft lance Office pour iPad

Microsoft achève son acquisition de l’activité Services et dispositifs de Nokia

Minecraft rejoint Microsoft

 

2016

Microsoft annonce la formation d’un nouveau groupe de recherche et intelligence artificielle

Les chercheurs de Microsoft atteignent la parité entre les hommes et les femmes dans la reconnaissance vocale conversationnelle

Microsoft achève son acquisition de LinkedIn

 

2017

Microsoft, Facebook et Telxius achèvent « Marea », le câble sous-marin à la plus importante capacité à traverser l’océan Atlantique

Microsoft lance la Xbox One

 

2018

Microsoft annonce un accord en vue de l’acquisition de Github

Surface Go devient disponible

 

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en actifs de crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 65 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Ce contenu est fourni à titre informatif et pédagogique uniquement, et ne peut constituer des conseils ou recommandations de placement. Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

16 Vues