XRP/GBP – Il n’y a pas que le Bitcoin, et voici pourquoi

La paire XRP/GBP associe le XRP, le jeton de crypto-monnaie natif de la blockchain Ripple sur laquelle repose le système de transfert de fonds et la plateforme d’échange d’actifs numériques, de monnaies et de règlement de paiements de Ripple, avec la livre sterling du Royaume-Uni (GBP). Le XRP est la troisième plus importante crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière et le GBP est la quatrième monnaie fiduciaire la plus échangée dans le monde. Toutefois, le XRP, à l’instar de l’ensemble du marché des crypto-monnaies, est beaucoup plus volatil que le GBP en termes de moyennes quotidiennes. Les crypto-monnaies, y compris les plus importantes d’entre elles comme le XRP, affichent toujours des mouvements de prix quotidiens compris entre 4 % et 8 %. Les principales monnaies fiduciaires, comme le GBP, présentent une volatilité quotidienne moyenne approchant 0,4 %. Par conséquent, le prix de la paire XRP/GBP est largement plus influencé par la crypto-monnaie qu’elle contient.

65 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les traders doivent se familiariser avec le XRP et la plateforme Ripple, bien qu’une connaissance globale des facteurs influençant les monnaies fiduciaires, notamment le GBP, est également indispensable.

Qu’est-ce que Ripple et le XRP ?

Pour résumer, Ripple est une plateforme de transactions financières basée sur la blockchain. Elle présente trois piliers fondamentaux : le règlement des paiements, une plateforme d’échange de devises et d’actifs numériques et un système de transferts de fonds. Elle diffère des autres blockchains majeures pour plusieurs raisons principales, notamment en ce qui concerne la fonction de sa crypto-monnaie native, XRP.

Tout d’abord, même si, en tant que plateforme basée sur la blockchain, Ripple soit par nature « décentralisée », il convient de la décrire comme moins décentralisée que les autres blockchains de premier plan. Son protocole sous-jacent est contrôlé par une société, Ripple Labs, et non par une communauté de développeurs comme c’est le cas pour les blockchains véritablement publiques. Ripple est aussi une blockchain « autorisée » plutôt que publique. Cela signifie que Ripple Labs décide qui peut valider les transactions sur le réseau. Au lieu de confier cette tâche à un minage méritocratique, les validateurs de Ripple comprennent les propres nœuds de la société ainsi que Microsoft et le MIT, entre autres acteurs établis.

L’avantage de ce système est la vitesse à laquelle les transactions sont validées sur le réseau – quelques secondes – et la possibilité de le mettre efficacement à l’échelle selon les besoins. Cela signifie également que le choix des utilisateurs d’effectuer des transactions financières basées sur Ripple utilisant le XRP comme proxy ou non, est volontaire, dans la mesure où la plateforme facilite surtout le transfert de monnaies fiduciaires au format électronique. Toutefois, n’importe quel actif numérique peut être traité sur la plateforme. Le faire en utilisant le XRP est tout simplement moins cher. On estime l’économie à plus de 20 %.

Ripple Labs détient également la majorité des jetons XRP en circulation – environ 60 % au moment de la rédaction de cet article. La société prévoit de vendre cette participation au fil du temps pour financer de nouveaux projets et la R&D. De grandes banques internationales et des institutions financières telles que la banque espagnole Santander, BNP Paribas, UBS, Westpac, HSBC, Barclays et American Express, pour n’en citer que quelques-unes, sont déjà partenaires et utilisent la plateforme de Ripple dans une certaine mesure. Certaines, y compris Santander et Standard Chartered, sont même des investisseurs. Au lieu d’être considérée comme un concurrent du système financier établi, comme le sont les autres crypto-monnaies, Ripple et le XRP tentent de le révolutionner de l’intérieur.

Le système de règlement des paiements bruts basé sur la blockchain de Ripple vise à remplacer à terme le système SWIFT actuel, en offrant une alternative plus rapide et moins chère pour les transferts de paiements internationaux.

Qu’est-ce que le GBP ?

Comme mentionné plus haut, le GBP est la quatrième monnaie fiduciaire la plus échangée au monde, par le biais d’une combinaison de marchés des changes et de commerce international. Cette liquidité, associée à l’économie solide et à la stabilité politique relative du Royaume-Uni, signifie qu’il ne s’agit pas d’une devise particulièrement volatile.

Ces deux dernières années cependant, la volatilité a augmenté, en raison de l’incertitude entourant le processus du Brexit et l’impact du départ de l’UE sur l’économie britannique. C’est une situation que l’on peut s’attendre à voir perdurer pendant encore quelques années.

XRP et GBP – Les principales différences

Le trading des paires associant une crypto-monnaie et une monnaie fiduciaire est différent du trading des paires de monnaies fiduciaires ou même de la combinaison de crypto-monnaies. La grande différence en termes de volatilité entre le marché des crypto-monnaies et le marché des changes rend les mouvements de prix de la composante fiduciaire de la paire presque insignifiants. La volatilité moyenne quotidienne du GBP est d’un peu plus de 0,4 % par rapport aux autres monnaies fiduciaires majeures, même en cette période de volatilité accrue liée au Brexit.

La volatilité des crypto-monnaies a fortement baissé au cours de 2018, notamment après le troisième trimestre. Malgré cela, toutes les principales crypto-monnaies fluctuent en moyenne dans la tranche moyenne d’un pourcentage à un chiffre au cours d’une journée et il n’est pas inhabituel de les voir augmenter de 10 % ou plus. Et parmi les 3 plus grandes crypto-monnaies en termes de capitalisation boursière, le XRP est de loin la plus volatile. Au début de l’année 2018, la volatilité moyenne du XRP était plus de deux fois supérieure à celle du Bitcoin et de l’Ether et, bien qu’elle ait diminué au cours de l’année, depuis plus de 20 % en moyenne, elle se situait toujours dans la tranche supérieure d’un pourcentage à un chiffre.

Le résultat de cet immense écart de volatilité moyenne est que le trading de la paire XRP/GBP n’a pas grand chose à voir avec la direction que prend le cours du GBP. La valeur du GBP varie en fonction d’une combinaison associant la force de l’économie britannique et la politique monétaire de la Banque d’Angleterre. Même dans le contexte actuel d’incertitude entourant le Brexit, le GBP ayant perdu près de 20 % de sa valeur par rapport à l’USD en quelques mois après le référendum, le mouvement du GBP semble insignifiant. Au moins en ce qui concerne le trading intrajournalier, ou le swing trading, il est très peu probable qu’il y ait beaucoup de différence si le XRP est associé avec le GDP ou une autre monnaie fiduciaire. Pour les trades à long terme sur plusieurs mois, il convient de prêter davantage attention à la composante fiduciaire, mais les récentes fluctuations dans la valeur de la livre sterling sont une anomalie historique.

Comment trader la paire XRP/GBP

La plupart de ceux qui ouvrent une position sur la paire Ripple/GBP sont des traders dont le compte de trading est libellé en livre sterling en tant que devise de base, plutôt que de confronter le GBP et le XRP en faveur d’une autre monnaie fiduciaire. Le trader devrait suivre la direction du XRP, avec un minimum d’attention accordée à celle du GBP.

Un facteur majeur influençant le XRP, autre que le sentiment général entourant le marché des crypto-monnaies dans son ensemble, mais qui est étroitement lié, est la volatilité de la pièce. Étant donné que les utilisateurs de la plateforme Ripple ne sont pas obligés d’utiliser le XRP comme proxy de transfert, beaucoup d’entre eux décident de ne pas le faire parce que les niveaux de volatilité entraînent un grand risque. Il s’agit du principal facteur responsable des pertes récentes du XRP. Toutefois, la plateforme basée sur la blockchain elle-même gagne une dynamique importante et est adoptée par un nombre de plus en plus important de services financiers et partenaires bancaires. Si la volatilité décroît, on peut s’attendre à ce que de plus en plus de gens commencent à utiliser le XRP, faisant grimper son prix. Les traders feraient bien de suivre cet influenceur comme signal potentiel indiquant une hausse future du XRP.

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que des actifs de trading sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 65 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les crypto-monnaies sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen. Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. Ceci n’est pas un conseil d’investissement. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

80 Vues