Vous pensez que le cours d’une action ou d’un actif financier va baisser ? La conjoncture vous semble négative ? Les marchés montent et descendent en permanence et les traders savent en tirer parti. Vendre une action à découvert, shorter, prendre des positions courtes, être bearish, sont autant de termes pour décrire un comportement à adopter en cas de tendance baissière. Nous vous expliquons dans cet article en quoi consiste la vente à découvert en bourse et comment utiliser ce procédé.

Table des matières

Qu’est-ce que la vente à découvert en bourse ?

La vente à découvert en utilisant des CFD

Différence entre position longue et position courte

Comment ouvrir une position short sur eToro ?

Pourquoi-intégrer-la-vente-à-découvert-dans-sa-stratégie-de-trading ?

Avantages et risques de la vente à découvert en bourse

Autres opportunités en cas de marché baissier

Conclusion

Qu’est-ce que la vente à découvert en bourse ?

La vente à découvert ou le short selling prend diverses formes. Un trader vend à découvert lorsqu’il estime que le marché ou le cours d’un actif va baisser. Il souhaite profiter de cette baisse pour réaliser un profit. Le trader vend en bourse des titres qui ne lui appartiennent pas (empruntés la plupart du temps). Il espère pouvoir acheter les mêmes titres pour un prix inférieur et les rendre à son propriétaire.

Dans sa version pure, la vente à découvert en bourse se décortique comme suite :

  • un courtier prête des actions ou un actif financier à un trader ;
  • le trader revend immédiatement les actions sur le marché financier ;
  • le trader attend que le cours de l’action baisse et rachète les actions ;
  • le trader rend les actions au courtier.

Dans cette transaction, le trader a réalisé un bénéfice grâce à la différence entre le prix des actions au moment de la vente initiale et le prix de rachat. Le schéma suivant donne un aperçu d’une telle transaction. Nous prenons l‘exemple d’une vente à découvert de l’action Boeing.

La vente a decouvert, comment ca marche?

Cela vous semble toujours compliqué ? Vous avez besoin d’une version « la vente à découvert pour les nuls » ? Prenons un exemple de la vie de tous les jours en utilisant le prix de la viande de bœuf. C’est l’été, le temps des grillades et les gens sortent le barbecue. Ils consomment plus de bœuf. Vous demandez à votre ami Paul, producteur, de vous « prêter » dix kilos de côte à l’os au début du mois de juin en vous engageant à lui remettre la même quantité début octobre. Le prix revient à 35 euros le kilo et vous revendez immédiatement cette côte à l’os à vos amis et connaissances.

En septembre, la tendance végétarienne continue à progresser et les barbecues sont rentrés. Vous achetez dix kilos de côte à l’os d’une qualité similaire chez le boucher du coin au prix de 30 euros le kilo. Vous aurez donc réalisé un profit de 50 euros, profit duquel il faudra déduire les frais que Paul vous aura demandé pour vous « prêter » ses côtes à l’os.

À l’heure actuelle, de nombreux mécanismes existent pour reproduire ce type de transactions sans réellement transférer les actions ou les actifs financiers. Parmi ceux-ci, la vente à découvert en utilisant des CFD est très populaire.

La vente à découvert en utilisant des CFD

Beaucoup de gens ne savent pas comment vendre une action à découvert. Ils pensent que le short selling est une technique compliquée, réservée à des traders professionnels. C’est incorrect. Il n’est pas nécessaire d’effectivement emprunter les actions ou les actifs financiers pour réaliser du short selling. De nombreux instruments financiers existent pour reproduire les mêmes effets.

Une plateforme comme eToro propose des CFD (Contracts for Difference) pour prendre des positions courtes. Ces contrats pour la différence permettent de se mettre d’accord sur un prix de vente, sans devoir échanger les actifs. Concrètement, le trader achète en quelque sorte le droit de vendre une action à un prix donné. Si le prix de l’action baisse ensuite, le trader réalise donc un gain.

Si vous souhaitez faire du short selling, utiliser des CFD est donc une technique simple et efficace.

Bien entendu, ce genre de transactions implique un certain coût dont il faut tenir compte. Les plateformes de trading facturent un spread entre le prix de vente et le prix d’achat. Le spread pour les actions sur eToro est de 0,09%. Il existe également des frais de garde si les positions restent ouvertes pendant la nuit. Le taux annuel sur eToro en cas de vente d’actions à découvert est de 2,9% + LIBOR (London Interbank Offered Rate). Ces frais peuvent bien évidemment varier dans le temps.

Différence entre position longue et position courte

Lorsqu’un trader vend à découvert, il ouvre une position courte, qu’on appelle aussi position short. Le trader estime que le cours de l’actif financier va baisser.

À l’inverse, si un trader anticipe une hausse du cours de l’action, il prend une position longue. 

Differences entre position longue et vente a decouvert 

Comment ouvrir une position short sur eToro ?

Constater des hausses et des baisses de prix est tout à fait normal sur les marchés financiers. Ceux-ci connaissent des cycles et fluctuent en permanence. Sur eToro, ouvrir une position courte est aussi simple qu’ouvrir une position longue.

Voici les explications pour faire du short selling ou ouvrir une position courte sur eToro. Nous avons pris l’exemple de l’action Facebook.

Une fois que vous avez sélectionné l’action Facebook, il vous suffit de cliquer sur le bouton VENTE, SELL. À ce moment-là, vous pouvez indiquer les différents paramètres de votre trade dont :

  • le cours auquel vous souhaitez ouvrir la position. Ce peut être le cours du marché si vous voulez réaliser le trade directement ou un autre cours défini par vos soins ;
  • le leverage (effet de levier que vous souhaitez utiliser) ;
  • votre niveau de stop loss ; 
  • votre niveau de take profit.

how to short the market - FB

Il ne vous reste plus qu’à confirmer la prise de position. Celle-ci apparaîtra ensuite dans votre portefeuille avec le label « SELL FB ».

En quelques clics, vous avez donc ouvert une position courte sur eToro.

Pourquoi intégrer la vente à découvert dans sa stratégie de trading ?

La bonne question serait plutôt : pourquoi ne pas intégrer la vente à découvert dans sa stratégie de trading ? Les marchés fluctuent constamment et un trader doit savoir tirer parti des hausses comme des baisses des cours.

Le principe des cycles économiques est bien connu. Les positions short sont donc un outil supplémentaire pour les traders qui leur permettent de rester actifs indépendamment des évolutions du marché.

De plus, vendre à découvert est une des stratégies de couverture les plus classiques. Les CFD permettent de créer une position miroir afin de se prémunir contre les variations d’une action ou d’un ensemble d’actifs.

Utiliser le short selling comme stratégie de couverture peut se présenter de différentes manières. Si votre portefeuille est fortement investi dans des entreprises du CAC40 par exemple, il est possible de shorter chaque entreprise individuellement ou de prendre un CFD sur l’indice CAC40 dans son ensemble.

Peu de traders individuels prennent le temps de mettre en œuvre une stratégie de couverture efficace. Le hedging est cependant une pratique largement répandue chez les professionnels. Les techniques de couverture peuvent sembler complexes de prime abord. Pour cette raison, des brokers comme eToro proposent des fonctionnalités beaucoup plus simples comme le stop loss afin de limiter le risque. Grâce au stop loss ou stop garanti, le trader définit son niveau maximum de pertes au moment d’ouvrir son trade. S’il ne peut suivre le marché en permanence, il a donc la garantie que sa position sera liquidée en cas de mouvement adverse.

Dans tous les cas, la vente à découvert reste un outil essentiel du trader afin d’optimiser la gestion de son portefeuille.

How to short the Market and why it matters - Image 3 

Avantages et risques de la vente à découvert en bourse 

Vendre des actions à découvert offre de nombreux avantages :

  • Le trader ne doit pas rester inactif lorsqu’un marché baisse 
  • un trader peut ouvrir des positions longues et des positions courtes de façon à mieux contrôler la volatilité de son portefeuille
  • Le trader bénéficie d’un effet de levier ce qui lui permet d’optimiser le capital mobilisé
  • La vente à découvert peut servir d’instrument de couverture si un investisseur possède des actions et souhaite se prémunir d’une baisse passagère ou ne souhaite pas vendre les actions pour des raisons qui lui sont propres (par exemple, attente d’un dividende).

La vente à découvert présente des risques également :

  • Le trader utilise souvent un effet de levier, ce qui augmente le risque. C’est aussi le cas lorsqu’un trader prend des positions longues.
  • Si le marché ne part pas dans le sens prévu, conserver les positions en espérant qu’il redescende engendre des frais. Il y a donc un risque de se retrouver enferré dans ses positions. Il est essentiel qu’un trader sache à quel moment accepter une perte (« cut the losses » en anglais).
  • Le risque de « short squeeze » existe également. Ainsi, lorsque le prix d’une action monte rapidement alors que beaucoup de traders détiennent des positions courtes, les traders sont forcés d’acheter ces actions pour couvrir leurs positions courtes poussant donc le prix de l’action vers le haut.

Des actions dont le prix grimpe très rapidement courent un risque de short squeeze. À l’été 2020, plusieurs analystes estimaient par exemple qu’une action comme Tesla présente un tel risque.

Autres opportunités en cas de marché baissier

Si beaucoup de traders utilisent la vente à découvert d’actions pour profiter d’une tendance baissière, d’autres opportunités existent également. Des actions peuvent en effet se retrouver sous-évaluées et c’est donc un bon moment pour investir.

On le constate, différentes approches existent face à un marché baissier. La vente à découvert est plus appropriée dans une perspective à court terme mais les investisseurs qui souhaitent réaliser des placements à long terme sauront également tirer leur épingle du jeu.

Conclusion 

  • La vente à découvert permet de tirer profit de la baisse du cours d’un actif financier. C’est également un instrument de couverture puissant.
  • En vendant une action à découvert, un trader ouvre une position courte, par opposition aux positions longues.
  • Les marchés financiers connaissent des cycles, une tendance baissière est donc tout à fait naturelle.
  • Vendre à découvert fait partie intégrante d’une stratégie active de trading.

Si vous souhaitez mieux comprendre les dynamiques qui régissent les ventes à découvert, eToro propose un compte démo pour ses utilisateurs. Les simulateurs de trading permettent de s’entraîner et de tester de nouvelles stratégies.

Dans un marché en mouvement permanent, le short selling est donc le pendant naturel des positions longues. La vente à découvert constitue un outil de plus dans l’arsenal du trader afin de gérer son portefeuille dans les meilleures conditions.