Analyse Hebdomadaire des Marchés: La rotation sectorielle se poursuit

L’évolution du marché obligataire américain a continué de donner le sens de la tendance des marchés actions. Après un repli modéré en début de semaine, le taux à 10 ans US est passé au-dessus de 1,6% vendredi à la suite d’un rapport sur l’emploi américain largement au-dessus des attentes avec 379K créations de postes contre 197K attendus, le taux de chômage est lui tombé à 6,2% (contre 6,3% le mois précédent)

La rotation sectorielle s’est poursuivie, les investisseurs continuant de délaisser les valeurs technologiques au profit d’actifs plus cycliques.

Indices américains: Performances mitigées

A Wall Street, les principaux indices américains ont terminé en ordre dispersé. 

Le Nasdaq 100, à dominante technologique, affecté par la hausse des taux, a subi une nouvelle baisse hebdomadaire, à 12 920 points, en repli -1,9 %. 

Le Dow Jones a clôturé en hausse de +1,85 % à 31 496 points de même que le S&P 500  qui a enregistré une progression hebdomadaire de +0,87 % à 3 841 points.

Indices européens: La hausse reprend

En Europe, le mois de mars a bien démarré avec un Cac 40 qui a enchaîné quatre séances consécutives de hausse et a clôturé à 5 782 points, +1,4 %.

En Allemagne, le Dax 30 a terminé en progression de +0,98 % à 13 920 points. 

Les cours sont toujours dans une consolidation, mais le biais reste haussier !

Pétrole: Nouveau sommet d’un an 

Les prix du pétrole ont connu une nouvelle poussée en fin de semaine, grâce à l’OPEP+ qui a créé la surprise en décidant de ne pas augmenter sa production.

Autre bonne nouvelle, l’Arabie Saoudite a décidé de prolonger d’un mois ses coupes d’un million de barils par jour. 

Par conséquent, le OIL a clôturé sur un plus haut d’un an 66,26 dollars, +6,22 %.

Les prix du pétrole ont poursuivi leur ascension, le niveau des 66$ identifié sur le graphique ont été atteint vendredi. Les cours pourraient connaître une pause lors des prochaines séances. 

GOLD: Nouveau plus bas de huit mois

Enfin, la hausse des obligations et du dollar ont de nouveau eu raison du GOLD qui a terminé sur un bilan hebdomadaire négatif à -2,10 %, les prix ont fini à 1710,48 dollars un plus bas de huit mois.  

Le croisement à la baisse des deux moyennes mobiles (50 et 200 jours) ainsi que la cassure du support à 1769 dollars, font basculer les prix de l’or en tendance baissière.

Le prochain niveau à surveiller est à 1670 dollars. 

100 Vues