Analyse Hebdomadaire des Marchés: Nouveaux records en clôture à Wall Street

Après une première semaine de février tonitruante, l’appétit pour le risque des investisseurs s’est quelque peu atténué, en dépit de l’inscription de nouveaux records absolus à Wall Street.

L’accélération des vaccinations a permis au marché d’apercevoir le bout du tunnel de la crise sanitaire, potentiellement d’ici la fin du deuxième trimestre.

En revanche, les opérateurs ont manqué de nouveaux catalyseurs pour progresser plus vite. Ils sont toujours dans l’attente de l’adoption du plan de soutien de 1.900 milliards de dollars de Joe Biden, par le Congrès américain.

Indices américains: Nouveaux records 

Aux Etats-Unis, les séances se sont caractérisées par une faible volatilité, avec tout de même l’enregistrement de nouveaux records.

Le Nasdaq 100 a clôturé en hausse de +1,72 % à 14 095 points, le Dow Jones a pris 1 % à 31 458 points, et le S&P 500  a enregistré une hausse hebdomadaire de +1,24 % à 3 934 points.

Indices européens: Les performances sont mitigées

Sur le front des indices en Europe, les performances ont été mitigées, avec un Cac 40 qui a réussi à terminer au-dessus de 5 700 points pour la première fois depuis février 2020. 

L’indice principal français a fini à 5 703 points en hausse de +0,79 % tandis que le Dax 30  allemand a terminé en très légère baisse de -0,05 % à 14 049 points. 

Pétrole: Nouveau plus haut d’un an 

Le pétrole poursuit son ascension, porté par l’espoir d’une reprise de la demande mondiale et la poursuite de la réduction de l’offre des producteurs. 

Selon les premières estimations de différentes agences (Argus, Reuters et Bloomberg), la production de l’OPEP en janvier a augmenté entre 140 kb/j (Argus) et 190 kb/j (Bloomberg), très en-dessous de l’augmentation de 500 kb/ décidée par l’OPEP+, lors de la réunion du 5 janvier dernier. 

Le OIL américain a ainsi clôturé sur un plus haut d’un an à 59,60 dollars, en hausse de +3,87 %.

Le niveau anticipé à 60,80 $ vient d’être atteint aujourd’hui, la dynamique haussière reste intacte, le prochain objectif se situe à 63,81 $ (niveau en rouge)

GOLD: Les cours restent stables

Sur les métaux précieux, l’or a fait du surplace cette semaine, ne profitant pas de l’actuelle faiblesse du dollar. 

Le bilan hebdomadaire est légèrement négatif, le GOLD se repliant de -0,19 % à 1823 dollars. 

Graphiquement, les cours ont rompu un niveau de support important à 1834 $ ainsi que le moyenne mobile à 200 jours (violet), ce qui montre une certaine faiblesse à moyen terme. 

Le niveau de support à 1766 $ (niveau en vert) n’est plus très loin. 

75 Vues