Analyse Hebdomadaire des Marchés : Toutes les craintes ne sont encore levées !

Les places européennes ont évolué au gré des annonces de nouvelles mesures de restriction qui pourraient freiner la reprise économique sur le Vieux Continent. La lenteur des campagnes de vaccination a également constitué un frein à la progression des indices. 

Cette situation s’oppose très nettement à l’amélioration des perspectives de croissance économique américaine, qui ont provoqué un retour de l’inflation et engendré des prises de bénéfices sur le compartiment des technologiques.

Indices américains : La hausse reprend

A Wall Street, même si la semaine avait mal débuté avec un retour de la volatilité, les indices américains ont dans l’ensemble repris leur marche en avant. 

Le Dow Jones et le S&P 500 ont tous deux clôturés en territoire positif, respectivement en hausse de +1,38 % et +1,57 % à 33 072 points et 3 974,54 points. 

En revanche, le Nasdaq 100 a poursuivi son recul de -0,54 % à 12 743 points. 

Les inscriptions au chômage ont atteint cette semaine leur plus bas niveau depuis la pandémie, tombant à 684k contre 781k la semaine précédente. C’est un bon signe pour montrer que la reprise bat son plein. Cependant, les cas de Covid ont de nouveau augmenté aux États-Unis.

Dans l’ensemble, le déploiement des vaccins se déroule plutôt bien aux États-Unis, Biden demandant 200 millions de vaccins en 100 jours et les économistes portant leurs prévisions de croissance économique à 5,95% en 2021, ce qui montrerait la croissance la plus forte depuis 1983. 

Le vaccin AstraZeneca a fait l’objet d’un examen minutieux cette semaine après des déploiements lents et après avoir annoncé un changement de son efficacité, de 79% à 76%. AstraZeneca a également connu des difficultés en termes de production et subit les réactions négatives des gouvernements du monde entier.

Indices européens : L’indice français reste sous les 6000 points

En Europe, les indices ont évolué en ordre dispersé, le Cac 40  a signé une seconde baisse hebdomadaire consécutive, certes de faible amplitude car l’indice majeur français s’est replié de -0,15 % à 5 988,83 points. 

En Allemagne, le Dax 30 a clôturé en hausse de +1,6 % à 14 748 points portés par les valeurs industrielles. 

Pétrole : Les cours font une pause

La volatilité est toujours présente sur les cours pétroliers qui ont fait du yoyo cette semaine.

Le blocage du canal du Suez perturbe plus de 10% de l’approvisionnement en pétrole de l’Europe, de quoi inciter certains opérateurs à spéculer sur une hausse de l’or noir. 

Le OIL a clôturé en hausse de +3,96 % à 59,77 dollars.

Comme anticipé, la consolidation se poursuit. Tant que les cours resteront au-dessus de 57,49, le biais reste haussier.

GOLD : La stagnation se poursuit

Enfin, le GOLD est toujours boudé par les investisseurs, il termine en léger repli de -0,05 % à 1725 dollars. 

195 Vues