Dans l’attente de Jackson Hole

Pas de grand changement attendu à l’ouverture ce mercredi. Le CAC 40 devrait rester stable.

Les marchés jouent la prudence dans l’attente de l’Economic Policy Symposium de Jackson Hole, le rendez-vous annuel des banquiers centraux, qui débutera demain.

Le discours du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, sera surveillé comme le lait sur le feu. Crise sanitaire oblige, il interviendra en visio-conférence.

Les traditionnels objectifs de la Fed, à savoir la stabilité des prix et un maximum d’emplois, pourraient être remis en question. Les investisseurs s’attendent à ce qu’il s’exprime sur le pilotage de sa politique monétaire et les objectifs d’inflation.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : L’optimisme est toujours là

Valeur du jour : AirBnB va s’introduire en Bourse

Marchés traditionnels :

France :

Les prises de bénéfices à Wall Street auront finalement empêché la Bourse de Paris de poursuivre son rebond. Hier, le  CAC 40 a clôturé sur une note stable (+0,01% à 5.008 points) après avoir gagné jusqu’à plus de 1%.

Principal fait du jour, Schneider Electric va racheter, via sa filiale Aveva, l’américain OSIsoft pour 5 milliards de dollars. Cette opération doit lui permettre de se renforcer à l’international et dans le secteur du cloud. Schneider Electric avance de 2% et signe un nouveau record, et Aveva de 6% à Londres.

Accor, en tête du Cac 40, grimpe de près de 4%. En fin de semaine dernière, le titre du groupe hôtelier a fait l’objet de spéculations sur un rapprochement avec le britannique IHG.

Etats-Unis :

A Wall Street, le Dow Jones a cédé 0,21% tandis que le S&P-500 a pris 0,36% et le Nasdaq 0,76%, inscrivant à nouveau un sommet historique.

Le baisse du titre Apple, qui doit diviser le prix de son action par 4 le 31 août, a été le plus déterminant pour les trois indices. Peu après la clôture il perdait 0,8%.

American Airlines perd par ailleurs 2,2 % après avoir annoncé le possible licenciement de 19.000 employés en octobre.

Medtronic gagne en revanche 2,5 % après avoir fait état d’un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

Valeur du jour : AirBnB va s’introduire en Bourse

Au mois de mai, Brian Chesky, président-fondateur de la plateforme de location de logements entre particuliers Airbnb, avait dû licencier 25 % de ses 7.500 employés dans le monde et déclarait « nous traversons collectivement la crise la plus douloureuse de notre vie ».

Or depuis cet épisode malheureux il semblerait que le vent ait tourné, en effet la semaine dernière, Airbnb vient de lancer son processus officiel d’entrée en Bourse à Wall Street, sans toutefois ni divulgué d’informations financières, ni précisé combien de titres seraient mis sur le marché !

Il est vrai que l’introduction en Bourse de cette « Licorne » californienne est dans les tuyaux depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, mais la pandémie de coronavirus, qui a provoqué un effondrement du tourisme mondial, a contrarié ses projets de cotation sur le Nasdaq.

En effet, Airbnb devrait réaliser en 2020, un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de dollars, contre 4,8 milliards l’an dernier et, selon le Financial Times, sa valorisation aurait fondu de moitié depuis un an la ramenant à 18 milliards de dollars !

Airbnb a toutefois pris conscience du virage stratégique à adopter pour faire repartir l’activité, en se concentrent sur son cœur de métier : la location entre particuliers. Il n’est donc plus question à court terme, de se diversifier en visant le secteur des transports ou des hôtels comme il en avait été question.

En juin les premiers effets se sont fait ressentir grâce au redémarrage des séjours courts et à proximité des domiciles des clients, notamment en France, l’un de ses principaux marchés dans le monde.

Cependant, un retour en force de la pandémie et une méfiance à la fois des propriétaires et des locataires malgré les normes sanitaires qu’Airbnb a instaurées, pourrait contrarier le rebond de l’activité débutée il y a trois mois.

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

31 Vues