La flambée des actions se poursuit

Deuxième « shoot », pour les Bourses qui ont de nouveau bondi après l’annonce par la biotech Moderna de l’efficacité de son vaccin à ARN messager en développement contre le Covid-19. 

Le défi logistique pour la conservation de ce vaccin issu de la même technologie très innovante que celle de Pfizer/BioNtech est important mais un peu moins contraignant. Alors que le vaccin de Pfizer impose un stockage à – 70 degrés, celui de Moderna requiert une conservation à température moins extrême (- 20 degrés). 

Certains investisseurs restent toutefois un peu un plus mesurés. Pour le moment, les deux sociétés n’ont publié que des résultats intermédiaires, portant encore sur un petit nombre de participants (94 pour Pfizer/BioNtech et 95 pour Moderna), au regard de la population de leurs études cliniques de plus de 40 000 personnes.

 La durée de protection reste encore une inconnue. Par ailleurs, ces annonces effectuées par voie de presse n’ont pas encore donné lieu à une publication scientifique. « C’est elle qui permet de se prononcer sur ces résultats de façon indépendante », a souligné, la Dr Penny Ward, une experte britannique citée par l’organisme Science Media Centre.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés poursuivent leur hausse

Valeur du jour : Engie maintient ses objectifs et se réorganise

Marchés traditionnels :

France :

Le Cac 40  qui avant l’annonce de Moderna gagnait un peu plus de 1%, finit sur un gain de 1,7%, à 5.471 points, emmené par les actions des entreprises qui ont le plus souffert de la crise.

Airbus et le fabricant de moteur d’avions Safran ont progressé de plus de 5%.

Etats-Unis :  

A Wall Street, les indices ont tous terminé dans le vert. Le Nasdaq a gagné 0,8%, le Dow Jones a pris 1,16% et le S&P 500 a engendré 1,16%.

Parmi les vedettes du jour à la Bourse de New York, Moderna a gagné 9,6 %. La biotech américaine qui ne génère pas encore de revenus a vu son cours quintupler depuis le début de l’année et sa valorisation atteindre le niveau stratosphérique de 38,8 milliards de dollars.   

Les valeurs liées au tourisme et au voyage ont profité de ce regain d’optimisme : les compagnies aériennes Southwest Airlines et American Airlines, les croisiéristes Carnival et  Norwegian qui ont perdu cette année plus de la moitié de leur capitalisation boursière pour cause de pandémie, ont regagné entre 5% et près de 10%.

Valeur du jour :  Engie maintient ses objectifs et se réorganise

Le producteur de gaz et d’électricité Engie vient de publier ce matin des résultats en repli mais conformes aux attentes pour les neuf premiers mois de l’année. Le chiffre d’affaires est ressorti en baisse de 8,5% à 39,6 milliards d’euros tandis que le résultat d’exploitation s’est replié de 28% à 2,8 milliards. 

Ceci étant, en dépit des nouvelles mesures de restrictions qui sévissent en France et en Europe, le groupe s’est engagé à maintenir ses objectifs annuels et à redistribuer le paiement d’un dividende. 

Le leader français a aussi annoncé des modifications stratégiques de premier plan. Après avoir cédé 29,9% de sa participation dans Suez à son concurrent Veolia, représentant un produit net de cession de 3,4 milliards d’euros, Engie souhaite créer une nouvelle entité qui sera centrée sur deux modèles. 

Le premier concernera les projets de conception et de production d’énergie décentralisée, dans le but d’atteindre l’efficacité énergétique et de créer des « villes intelligentes ». La seconde entité sera centrée sur les services récurrents d’exploitation et maintenance.

Pour atteindre ces objectifs, Engie vient de nommer sa nouvelle directrice générale, Catherine McGregor, en provenance du groupe pétrolier TechnipFMC.

Avec une valorisation basse, estimées à 10 fois les bénéfices pour 2021, Engie a réagi positivement ce matin à ses annonces, avec une hausse de 4%. Le titre est tout de même dans le rouge depuis le début de l’année à -15%.

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

184 Vues