La peur d’un reconfinement fait trembler les marchés.

Les craintes d’un probable reconfinement, au moins partiel, de nos économies resurgit brutalement avec notamment les médias multiplient les reportages montrant la recrudescence des cas de contamination au Covid-19. Il faut quand même reconnaitre que plus on teste, plus on détecte de personnes « positives » !

Des restrictions de circulation vont probablement se multiplier, au niveau local, comme en Irlande, en Espagne (interdiction de sortir pour deux semaines à Madrid et sa banlieue) ou au Danemark. Le Royaume-Uni, qui réfléchit à un reconfinement général, devrait annoncer dans la journée une fermeture à 22h des bars et des restaurants et les Pays-Bas pourraient lui emboiter le pas. Ces nouvelles interdictions auront des conséquences très négatives sur la croissance dans de nombreux pays.

Les marchés ont ignoré cette hypothèse pendant tout l’été, mais ils prennent dorénavant conscience avec l’exemple britannique que les gouvernements sont prêts à casser les reins de la reprise au nom de la sécurité sanitaire.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés européens subissent leur pire séance depuis 3 mois

Valeur du jour : Société Générale  veut se débarrasser de Lyxor

Marchés traditionnels :

France :

A Paris, le CAC 40 n’avait plus autant baissé depuis trois mois. Il termine sur une chute de 3,74%, à 4.792 points dans un volume d’échange étoffé de 4 milliards d’euros.

Les plus fortes baisses des sociétés du CAC 40 sont des valeurs industrielles, on va retrouver ArcelorMittal qui a fini sur une chute de plus de 8%, tandis que Renault a lâché 7,75%.

Les banques étaient aussi en fort repli ce lundi. Deutsche Bank a chuté de 8,5% à Francfort en raison d’une enquête internationale de journalistes d’investigations qui montrent clairement que plusieurs grandes banques continuent de faire blanchiment d’argent.

Le groupe hôtelier Accor, qui n’est plus depuis aujourd’hui au sein du Cac 40, a perdu 5,5%. Alstom, qui l’a remplacé dans l’indice parisien, finit en baisse de 1,7%

Etats-Unis :

A Wall Street, les indices se sont repliés mais ont réussi à limiter les dégâts en fin de séance. Le Dow Jones a cédé 1,84%, le S&P-500 a perdu 1,16% mais le Nasdaq a réussi à finir en recul « que » de 0,13%.

Contrairement aux semaines séances, les valeurs technologiques ont un peu redressé la barre. Par exemple, Zoom, la plateforme de visioconférence a fini sur un bon de 6,78% ou même Apple a terminé en hausse à +3,03 %.

En revanche, parmi les valeurs les plus exposées aux mesures de restrictions, l’hôtelier Marriott a perdu 6,87% et l’exploitant de casino Wynn Resorts 6,95%.

Valeur du jour : Société Générale  veut se débarrasser de Lyxor

Société générale se prépare à lancer la vente de sa filiale de gestion d’actifs Lyxor, une opération qui permettrait à la banque française de renforcer son bilan après deux trimestres consécutifs de pertes.

Lyxor correspond à la partie gestion d’ETF (Exchange Traded Fund) de Société Générale, c’est un émetteurs d’ETF qui gère environ 132 milliards d’euros d’actifs et qui est le 3e acteur en Europe sur les ETF.

La filiale de S.G, qui a connu une baisse significative de 21% de son chiffre d’affaires au 1e semestre, pourrait être valorisée autour d’un milliard d’euros, selon certaines sources.

Cette probable cession entre dans le cadre du programme de cession d’actifs lancé en 2018, avec notamment la séparation de ses actifs en Europe de l’Est.

Cela suffira-t-il à calmer l’ardeur vendeuse des investisseurs ? Rien n’est moins sûr, le titre a perdu 7,63% hier !

Le titre évolue en tendance baissière depuis plusieurs mois. Après avoir atteint un plus bas depuis 20 ans à 11,27€ au mois de mars, les cours s’étaient quelque peu redressés.

Ceci étant, depuis le début du mois de septembre, on assiste à un nouveau courant vendeur qui devrait engendrer un retour ses les plus bas à 11,27€

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

38 Vues