Le sommet de l’OPEP+ débouche sur un accord.

Le sommet entre les pays de l’OPEP et leurs alliés menés par la Russie, a réussi à déboucher sur accord qui était nécessaire. Il porte sur une baisse de production de 10 millions de barils par jour pendant deux mois, à partir du 1er mai. La moitié concernera l’Arabie Saoudite et la Russie, c’est-à-dire une réduction de 2,5 millions de barils chacun.

Le Kremlin a toutefois imposé ses conditions, à savoir que le premier producteur mondial, les Etats-Unis, réduise également sa production. Donald Trump n’a pas confirmé cela à cette heure-ci.

Malgré cette accord sans précédent dans l’histoire de l’Opep, les cours du pétrole n’ont pas réagi comme escomptés les protagonistes de ce sommet, c’est-à-dire par un fort rebond. En effet, les prix du WTI ont terminé la séance en repli de plus de 9% jeudi.

Les explications sont multiples, les investisseurs s’attendaient tout d’abord à une réduction de 15 millions de barils par jours, dans la fourchette haute, donc les 10 millions peuvent sembler décevants aux yeux de certains.

Surtout, avec la pandémie de coronavirus, la demande mondiale pourrait chuter de plus de 20% au T1 passant de 100 à 80 millions barils par jour, par conséquent la réduction des 10 millions ne serait pas suffisante pour compenser la chute de la demande.

Au niveau actuel, les capacités de stockage sont quasiment à leur maximum, les gros producteurs vont devoir à nouveau se réunir à nouveau pour baisser leur production et ainsi éviter un excédent de pétrole qui ne pourrait être stockée.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Le marché ré-ouvre après un long week-end de fermeture

Valeur du jour : Place aux grandes banques américaines

Marchés traditionnels :

Après le long week-end pascal, les marchés européens ont repris ce matin. 

Depuis le point bas du 16 mars, le FRA 40 a repris 25%. La semaine passée, écourtée par le vendredi saint, le DJ 30 s’est offert une remontée hebdomadaire spectaculaire (+ 12,7%), alors que va débuter la période cruciale des publications trimestrielles.

 Les investisseurs vont ainsi avoir une meilleure idée de l’étendue des ravages de la pandémie sur les résultats des entreprises. Cette prise de conscience a déjà débuté hier, le marché américain ayant terminé dans le rouge.

Le DJ 30 a terminé en repli de 1,39% tandis que le NSDQ100 a pris 0,48%Valeur du jour : Place aux grandes banques américaines

Les analystes ont bien entendu abaissé leurs estimations de bénéfices en 2020 pour les sociétés américaines.  

Selon FactSet, ils attendent désormais une baisse moyenne de 10,2% (contre une hausse de 6,3% en janvier), soit le plus fort recul depuis 2009. 

Mais pour Goldman Sachs, ce n’est qu’un début et les prévisions seront certainement à nouveau fortement réduites après les annonces d’avril. 

Les premiers à remettre leur copie seront les grands établissements financiers, qui sont aux premières loges pour aider les individus et les sociétés en difficulté, tels JP Morgan Chase et Wells Fargo. Le gestionnaire d’actifs BlackRock se prêtera au même exercice, tout comme le groupe de santé Johnson & Johnson.

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Valeur du jour : Crypto-monnaies

Les cryptos se sont éloignés de leurs récents sommets au cours du week-end de Pâques après les gains substantiels de la semaine dernière.

Le bitcoin a baissé ce week-end à 6555 $, mais il est revenu à 6877,81 $ tôt ce matin. L’Ethereum a suivi une trajectoire similaire, en baisse avec un rallye dimanche à 165,23 $. Tôt dans la journée, mardi, il se négociait autour de 157,55 $. 

Enfin, le Ripple a vu un rallye moindre dimanche à 0,1960 $, s’échangeant tout au long du long week-end à environ 0,1877 $.

Square Crypto, la nouvelle crypto-startup de Jack Dorsey (également PDG-fondateur de Twitter), a annoncé qu’il participait au programme d’urgence de protection des chèques de paie du gouvernement américain.

 Il s’agit d’une initiative par laquelle des prêts sont accordés à de petites entreprises afin de payer des employés pendant la crise des coronavirus, dans le cadre du programme de relance de 2,3 milliards de dollars. Square, qui a été approuvé par le Trésor pour participer au programme en tant que prêteur, a vu près de la moitié de ses revenus provenant des ventes de Bitcoin au quatrième trimestre 2019.

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/cryptocurrencies/coins

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 62 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

135 Vues