Antoine Fraysse Soulier
Par Antoine Fraysse Soulier
23 Vues

L’espoir d’un vaccin contre le Covid-19 fait monter les marchés

Hier, des chercheurs ont déclaré au New England Journal of Medicine que le vaccin expérimental de la biotech américaine Moderna, s’est révélé efficace chez les 45 volontaires, lors d’un test de phase 1. La dernière phase de l’essai pourrait démarrer le 27 juillet et se terminer dès le 27 octobre.

Une information d’autant mieux perçue que l’Alabama et la Floride ont enregistré hier un nombre record de décès provoqués par le Covid-19.

Toujours aux Etats-Unis, la Bourse sera aujourd’hui animée par les publications trimestrielles. On attend les résultats de Goldman Sachs et eBay. Les investisseurs surveilleront aussi la publication de statistiques, à commencer par l’indice manufacturier Empire State de juillet, à 14h30.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : L’Europe se replie et les Etats-Unis montent

Valeur du jour : Accor, le déconfinement n’a pas beaucoup d’impact sur son activité

Marchés traditionnels :

France :

Le CAC 40 a clôturé la séance du 14 juillet en repli de 0,96%, revenant sur le seuil des 5.000 points, à 5.007 points. La veille, il avait gagné 0,73%. Pour un jour férié, les volumes d’échanges sont restés corrects, avec 3 milliards d’euros.

Au chapitre des valeurs, le secteur technologique a reculé dans le sillage de la baisse de plusieurs grandes Techs à Wall Street la veille : Worldline a abandonné 3,75%, STMicroelectronics a plié de 4,18% et Dassault Systèmes de 3,51%. Le luxe est également à la peine, à l’image d’Hermès qui a perdu 2,79%

Etats-Unis : 

A Wall Street, le Dow Jones a gagné 2,13%, le S&P 500  a pris 1,34% et le Nasdaq a augmenté de 0,94%

Côté valeurs, JPMorgan a gagné 0,6% après avoir fait état de résultats trimestriels moins dégradés qu’attendu.

A l’inverse, Wells Fargo a chuté de 4,5% après avoir annoncé sa première perte depuis la crise financière de 2008 et Citigroup a reculé de 3,9% en réaction à la publication d’une forte baisse de son bénéfice trimestriel.

Valeur du jour : Accor, le déconfinement n’a pas beaucoup d’impact sur son activité

Traffic aérien à l’arrêt pendant deux mois, hôtels fermés partout dans le monde, le secteur du tourisme et de l’hôtellerie a été l’un des plus affectés par la pandémie du Covid-19. 

Avec la fin des mesures de confinement, il était possible d’imaginer une reprise assez conséquente des réservations hôtelières, or selon les premières estimations, il n’en est rien.

C’est le cas par exemple d’Accor qui, lors de son Assemblée Générale du 30 juin, a indiqué que son activité avait du mal à redécoller. L’indicateur mesurant la bonne santé des hôtels, le RevPar (revenu par chambre disponible) a atteint un point bas de -90% au plus fort de la crise et « est toujours proche de -90% », selon Sébastien Bazin son PDG.

L’une des explications de cette faiblesse est que les touristes recherchent d’abord le moins de contact possible avec d’autres voyageurs, donc ils privilégient les locations dans des maisons-appartements, ou même des camping-cars dans le but de préserver leur propre santé. 

En revanche aux Etats-Unis, malgré une hausse conséquente de contamination, l’activité hôtelière montre une vraie résilience avec un RevPar qui est passé en six semaines de -80% à environ -60% pour le leader français de l’hôtellerie.

Par ailleurs, un des problèmes majeurs que va rencontrer le secteur est l’absence d’arrivées internationales, et notamment chinoise. En 2018, c’est 150 millions de touristes chinois qui étaient partis à l’étranger et qui avaient dépensé 130 milliards de dollars dans le monde !

En Bourse, les investisseurs l’ont bien compris, le secteur du tourisme connait la 4e pire performance au 1e semestre avec une chute de 30%, juste devant le secteur bancaire (-32%), immobilier (-34%) et aéronautique (-42%).  Pour Accor, dont seulement 67% des hôtels sont actuellement ouverts dans le monde, la baisse est vertigineuse, -42% depuis le 1e janvier !

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

23 Vues