Nouveau confinement d’un mois en France !

Emmanuel Macron a annoncé hier soir un nouveau confinement en France, légèrement revu par rapport à celui du printemps, à partir de ce vendredi et jusqu’au 1er décembre, pour faire face à l’épidémie liée au nouveau coronavirus.

L’anticipation d’un durcissement des restrictions en Europe, ces derniers jours, et le retour en récession que cela va provoquer, ont entrainé une vente massive de la part des investisseurs. En seulement trois jours, le Dow Jones a décroché de plus de -5% à New York, le Dax de -8,6% à Francfort et le Cac 40 a rechuté de presque -7% à Paris. 

Dans ce contexte cette après-midi, la réunion de politique monétaire de la BCE s’impose comme le rendez-vous le plus important de la semaine. 

Toutefois, la banque centrale ne devrait pas effectuer d’annonces concrètes en termes de soutien aux économies de la zone euro, mais plutôt baliser le terrain pour des décisions lors de sa prochaine réunion de décembre, période où l’Institution de Francfort doit ajuster ses prévisions économiques pour la zone euro. 

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés financiers plongent

Valeur du jour : Airbus dévoile une perte nette de 767 millions d’euros au 3e trimestre

Marchés traditionnels :

France :

Hier le Cac 40 a plongé de -3,4%, il est désormais sous les  4.600 points, au plus bas depuis la fin mai.

Concernant les valeurs, Renault a chuté de -8% et Peugeot de -4,5%, les opérateurs craignent aussi une refermeture des concessions automobiles, ce qui serait un nouveau coup dur pour les ventes de voitures déjà en recul de près de 30% depuis le l’année en France, toutes marques confondues.

Etats-Unis :  

A Wall Street, les indices ont également chuté. Le Dow Jones a reculé de -3,43%, le S&P 500 a lâché -3,53% tandis que le Nasdaq a abandonné -3,73%.

L’indice VIX , indice de la peur, qui mesure la volatilité du S&P-500, a grimpé de 14,26%, son plus haut niveau depuis le 11 juin.

Valeur du jour :  Airbus dévoile une perte nette de 767 millions d’euros au 3e trimestre

Au troisième trimestre, Airbus a dévoilé une perte nette de 767 millions d’euros, contre un bénéfice de 989 millions d’euros un an auparavant, ce qui est largement supérieur au consensus FactSet qui attendait un repli de « seulement » 69 millions d’euros. 

Cette perte est largement imputable au repli de 33% de l’activité dans l’aéronautique civile, qui représente plus des trois quarts des revenus du groupe. Le chiffre d’affaires lui a chuté de 27%, à 11,2 milliards d’euros. 

La mesure clé de la rentabilité du groupe, le résultat opérationnel (EBIT) a lui plongé de 49% à 820 millions d’euros. Ceci est essentiellement dû au recul des livraisons d’avions commerciaux et au ralentissement des activités dans le secteur spatial (Airbus Defense and Space)

Il y a cependant deux points positifs qui permettent aux investisseurs de demeurer optimiste, tout d’abord, le géant européen a réussi à dégager un flux de trésorerie positif à 600 millions d’euros grâce à la hausse des livraisons par rapport au trimestre précédent et aux efforts de sauvegarde de trésorerie.

Ensuite, sa division Airbus Helicopters a fait état d’un chiffre d’affaires globalement stable, et d’un résultat opérationnel en progression de 16% sur les neuf premiers mois de l’année en raison d’une baisse sensible des dépenses de recherche et développement (R&D).

En revanche les récentes mesures de confinement adoptées un peu partout en Europe sont un énorme coup dur pour Airbus, car le trafic aérien, après un timide rebond en juillet/aout devrait une nouvelle fois se détériorer significativement. Les vols nationaux, qui avaient rebondi de 70% en aout, devrait sensiblement reculer pour revenir à des niveaux du mois d’avril (-90%) !

En bourse le titre chute de plus de 50% depuis le début de l’année. Après avoir rebondi pendant l’été, les cours sont désormais revenus au contact des niveaux du mois de mai à 61€. Les mesures annoncées hier soir par le gouvernement, peuvent laisser craindre d’un retour sur des seuils vus au mois de mars à 50€. 

https://www.etoro.com/discover/fr/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

62 Vues