Antoine Fraysse Soulier
Par Antoine Fraysse Soulier
9 Vues

Réouverture de Wall Street après une pause de trois jours en raison du Labor Day.

Hier, les marchés américains étaient fermés pour la fête du travail américain et le CAC 40 en a profité pour reprendre de la hauteur au-dessus des 5.000 points.

La semaine dernière (jeudi et vendredi), il y a eu de fortes prises de bénéfices à Wall Street, sur les valeurs technologiques.

La question est maintenant de savoir si ces allègements sont provisoires et sont une juste respiration avant le retour d’un marché haussier, ou si les investisseurs estiment que les Gafam (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) sont trop chères, et que la correction est plus profonde, la question reste posée, nous aurons la réponse dès aujourd’hui.

Les records historiques qui se sont enchainés sur le Nasdaq cet été, qui a engendré une déconnexion avec les autres indices mondiaux peut laisser craindre la formation d’une « bulle » spéculative sur les techs.

Il faudra donc surveiller l’ouverture de New York pour savoir si l’appétit pour les titres d’entreprise de haute technologie est resté intact.

Par ailleurs, Donald Trump, qui est en campagne électorale a évoqué, dans une conférence de presse, le prochain « découplage » des économies américaine et chinoise. Par exemple, l’administration américaine devrait à l’avenir exclure des appels d’offre fédéraux les entreprises qui externalisent leurs activités en Chine.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Alors que Wall Street est fermé, les marchés européens se reprennent.

Valeur du jour : Fusion entre CaixaBank et Bankia

Marchés traditionnels :

France :

Après une fin de semaine chahutée, la Bourse de Paris a repris des couleurs hier, mais dans un volume de transactions très faible en raison de l’absence des opérateurs américains pour le Labor Day (fête du travail).

A la clôture, le CAC 40 avance de 1,79%, à 5.053 points, dans 2,1 milliards d’euros traités

Du côté des valeurs, un titre comme celui de Renault s’est adjugé 2,90%. A la veille du week-end, JPMorgan a relevé son objectif de cours sur le titre de 29 à 32 euros.

Profitant du repli de l’euro face au dollar, Airbus et Safran ont gagné 5,72% et 3,76% respectivement. L’avionneur semble par ailleurs avoir bien résisté alors que 60 à 65% de sa flotte mondiale avait repris du service en juillet, contre 25% en avril, signalent Les Echos en citant des sources internes au groupe.

Etats-Unis :

Les marchés étaient fermés pour cause de Labor Day (fête du travail)

Valeur du jour : Fusion entre CaixaBank et Bankia

CaixaBank et Bankia, respectivement numéro 2 et numéro 4 en Espagne, ont annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir ouvert les discussions en vue d’une fusion. Cela permettrait d’obtenir des synergies et donnerait naissance à un champion national qui détrônerait les deux rivaux Banco Santander et BBVA sur le seul marché espagnol

Bankia, est détenue à 61,8% par l’Etat espagnol après son renflouement en 2012, mais cette la participation pourrait être réduite à environ 14%, tandis que Caixabank, son principal actionnaire, aurait environ 30%.

Le nouveau géant pèserait 587 milliards d’euros d’actifs en Espagne, un tiers provenant de Bankia, et deux tiers de CaixaBank, l’ancienne caisse d’épargne.

Surtout cela est perçu comme un signal de consolidation du secteur bancaire.

Les deux titres à l’annonce de cette possible fusion ont pris 26% pour Bankia et 12% pour CaixaBank, ce qui est peut-être le début d’un retournement à la hausse du secteur bancaire à moyen terme.

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

9 Vues