Des anniversaires à mille milliards de dollars : Apple et Microsoft fêtent leur anniversaire à trois jours d’intervalle seulement

La première semaine d’avril marque l’anniversaire de la création d’Apple et de Microsoft. C’est l’occasion de revenir sur deux des plus grandes entreprises de ces 50 dernières années.

L’ancien PDG d’Apple, le regretté Steve Jobs, a un jour déclaré à propos du PDG de Microsoft, Bill Gates : « Bill est un homme sans imagination qui n’a jamais rien inventé, c’est pourquoi je pense qu’il est plus à l’aise aujourd’hui dans le domaine de la philanthropie que dans celui de la technologie. Il a juste piqué sans vergogne les idées des autres ». Jobs a également donné des conseils à Bill Gates : « Il aurait dû essayer de prendre de l’acide au moins une fois ou aller dans un ashram quand il était plus jeune ».

Votre capital est soumis à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position. D’autres frais peuvent s’appliquer. 

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page etoro.com/fr/trading/fees

Bill Gates n’a pas non plus épargné Jobs, le qualifiant de « fondamentalement bizarre » et « d’être humain étrangement imparfait ». Il aussi a déclaré que les relations de Jobs avec les gens se résumaient soit à « leur dire qu’ils étaient de la m…, soit à essayer de les séduire ».

Les anniversaires d’Apple et de Microsoft

Le 1er avril, Apple célébrera son 45e anniversaire, tandis que Microsoft célébrera son 46e anniversaire le 4 avril. Les deux géants du secteur de la technologie ont vu le jour à un an d’intervalle : Microsoft en 1975 et Apple en 1976. Ils ont aussi atteint le statut prestigieux d’entreprise avec une capitalisation boursière de mille milliards de dollars à un an d’écart. Apple a franchi ce cap, devenant la première société cotée en bourse valant mille milliards de dollars en août 2018 et Microsoft est venu la rejoindre en juin 2019. Les trois autres sociétés ayant atteint ce niveau incluent Amazon, Alphabet Inc. et Saudi Aramco.

Votre capital est soumis à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position. D’autres frais peuvent s’appliquer. 

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page etoro.com/fr/trading/fees

Malgré les similitudes dans le développement des deux entreprises, leurs produits, leurs dirigeants et leurs parcours au sommet ont été très différents. Bill Gates était le programmeur informatique intéressé par les mathématiques, les équations et l’économie, tandis que Steve Jobs était l’orateur doué, le vendeur et le bouddhiste. 

Bill Gates et Microsoft ont travaillé sur des produits logiciels, tandis que Steve Jobs et Apple ont œuvré à la construction d’ordinateurs. Microsoft était tourné vers le présent pour créer des produits utiles maintenant, tandis qu’Apple s’est tourné vers l’avenir. Microsoft était une entreprise prospère qui a construit progressivement sa richesse, tandis qu’Apple a connu une ascension incroyable tout en ayant frôlé la faillite avant de s’imposer au 21e siècle comme l’une des entreprises les plus importantes.

Les grandes étapes d’Apple  

Apple Inc. a été fondée par Steve Jobs et Steve Wozniak en 1976. L’Apple II était le principal produit de la société et a généré 2 millions de dollars de bénéfices en 1978. Seulement 4 ans après son lancement, Apple est entrée en bourse le 12 décembre 1980. Lors de son introduction en bourse, la société a réussi à vendre 4,6 millions d’actions à 22 $ par action, portant la capitalisation boursière de la société à 100 millions de dollars et enregistrant la plus importante introduction en bourse depuis Ford en 1956. 

En 1983, Apple a commencé à vendre le « Lisa », un ordinateur de bureau destiné aux entreprises et un an plus tard, la société a lancé le Macintosh, un ordinateur personnel largement inspiré du design du Lisa. Bien que les ventes aient démarré en force, elles ont par la suite décliné en raison de la faible vitesse du processeur de l’ordinateur et du manque de diversité des logiciels, ce qui a conduit à des tensions entre Steve Jobs et le PDG John Sculley, recruté deux ans plus tôt par Jobs lui-même. Leurs visions différentes de l’entreprise ont conduit Steve Jobs à quitter l’entreprise en 1985. 

Après avoir quitté Apple, Jobs a fondé NeXT, une société de logiciels informatiques, qui a ensuite été rachetée par Apple pour 400 millions de dollars en décembre 1996. Steve Jobs reviendra chez Apple en tant que conseiller, puis PDG, en 1998.

Le renouveau d’Apple

Au cours de la première décennie du 21e siècle, Apple allait asseoir sa domination. En 2001, la société a dévoilé l’iPod, un appareil de musique numérique qui s’est vendu à 400 millions d’unités et qui a prouvé qu’Apple était plus qu’une simple société informatique. En 2003, elle a lancé iTunes, une boutique de musique numérique initialement accessible uniquement sur les appareils Apple, mais qui a été complétée peu après par une version accessible depuis Windows. La bibliothèque iTunes a permis à ses utilisateurs d’accéder à une vaste base musicale en ligne et a vendu un million de téléchargements au cours de la première semaine et 70 millions de chansons au cours de la première année. 

En janvier 2007, le lancement de l’iPhone a eu lieu. Depuis, Apple a vendu plus de 2 milliards de téléphones, ce qui en fait l’un des plus grands fabricants de téléphones au monde. Dix ans plus tard, Apple présentait l’iPhone X avec un changement de style du téléphone et une augmentation de prix de près de 50 %.

Le dernier produit dévoilé avant le départ de Steve Jobs fut la tablette iPad. Bien qu’il ne s’agissait pas d’un véritable ordinateur portable, elle a donné une impulsion à Apple (et à l’industrie dans son ensemble) pour fabriquer des ordinateurs portables plus fins. Tim Cook a pris les rênes d’Apple en 2011 et le premier produit dévoilé après la disparition de Steve Jobs fut l’Apple Watch en 2014. En 2019, Apple a fait son entrée dans le secteur des services de streaming et a également déclaré être en train de mettre au point une carte de crédit.

Votre capital est soumis à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position. D’autres frais peuvent s’appliquer. 

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page etoro.com/fr/trading/fees

Les grandes étapes de Microsoft

En 1975, Microsoft a été fondée par Bill Gates et son ami Paul Allen. Le nom de l’entreprise était l’association de micro-ordinateur et de software (logiciel). À ses débuts, la société vendait des logiciels de programmation à Micro Instrumentation and Telemetry Systems (MITS) pour son ordinateur appelé Altair. En 1981, IBM a présenté son ordinateur personnel utilisant le système d’exploitation de Microsoft connu sous le nom de MS DOS 1.0. 

La première version de Microsoft Windows est sortie en 1985. Bien que ce nouveau programme n’ait pas été bien accueilli, il a rendu les ordinateurs accessibles au grand public en permettant l’utilisation d’une souris pour utiliser les différents programmes de l’ordinateur en cliquant dans les fenêtres au lieu de taper des commandes.

À l’époque, Steve Jobs avait affirmé que Microsoft avait volé l’idée d’une interface utilisateur graphique à Apple, ce à quoi Gates avait répondu qu’ils avaient tous deux repris l’idée de Xerox. C’était le début d’une rivalité qui allait durer plusieurs décennies. Avant cela, Bill Gates et Steve Jobs avaient travaillé ensemble sur le Macintosh.

L’année suivante, Microsoft est entrée en bourse à 21 $ par action. Depuis son introduction en bourse, l’action Microsoft a été fractionnée 9 fois. Un récent calcul a montré que si une personne avait acheté une action Microsoft en 1986, elle en détiendrait aujourd’hui 288 pour une valeur de plus de 44 000 $. 

En 1990, Microsoft a lancé Windows 3.0 et continuera à publier des versions mises à jour du produit, nommées en fonction de l’année de sortie, comme Windows 95, Windows 98 et Windows 2000. Windows 95, cependant, a été une révolution pour l’industrie informatique. Parmi ses caractéristiques, on peut citer le fait qu’il dispose d’un système 32 bits, ainsi que d’un bureau, d’une barre des tâches et d’un bouton de démarrage. L’un des objectifs de Microsoft était d’évincer DOS du marché et, dans les mois précédant le lancement, il était clair que la plupart des nouveaux logiciels seraient écrits pour Windows 95. Ainsi, toutes les personnes souhaitant utiliser ces programmes devaient passer à Windows 95.

Le lancement de Windows 95 a été grandiose, Microsoft ayant dépensé plus de 300 millions de dollars en promotions et 12 millions de dollars rien que pour obtenir les droits de diffusion de la chanson des Rolling Stones « Start Me Up » lors du lancement. The Washington Post a commenté que la campagne était si intense qu’il était pratiquement impossible de ne pas entendre parler de Windows 95, dont un million d’exemplaires ont été vendus en 4 jours.

Windows XP est sorti en 2001 et Windows 10 en 2015 – bien qu’il s’agisse toujours de la dernière version en 2021. 

En 1995, près de 90 % des ordinateurs utilisaient des logiciels Microsoft. Cette position dominante sur le marché a amené le ministère américain de la justice à prendre des mesures contre Microsoft en intentant une action contre la société en 1998, affirmant que l’entreprise utilisait sa position sur le marché pour évincer directement les concurrents et intégrer ses produits dans le système d’exploitation Windows d’une manière qui empêchait toute concurrence. Le procès a été clos en 2004.

En 1996, Microsoft et NBC se sont associés pour lancer une nouvelle chaîne appelée MSNBC, qui existe toujours aujourd’hui.

En 2001, Microsoft a créé la console de jeux vidéo Xbox, qui est considérée comme l’une de ses gammes de produits les plus appréciées à ce jour. La société a ensuite créé 4 autres versions de la Xbox, dont la Xbox360 en 2005, la Xbox One en 2014 et les Xbox séries S et séries X en 2020. L’entreprise a vendu plus de 100 millions de Xbox dans le monde.

Bill Gates a cédé les commandes de l’entreprise à Steve Ballmer en 2000. Huit ans plus tard, il a quitté son emploi quotidien pour se consacrer à la philanthropie. 

Votre capital est soumis à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position. D’autres frais peuvent s’appliquer. 

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page etoro.com/fr/trading/fees

Bill Gates et Steve Jobs : Collègues, concurrents et amis

Imaginez que vous investissez 150 millions de dollars dans une entreprise et que vous vous faites huer par ses adeptes. C’est ce qui s’est passé en 1997 lorsque Bill Gates a investi 150 millions de dollars dans Apple pour la sauver de la faillite. 

Apple avait racheté NeXT au début de l’année 1997, la société créée par Steve Jobs après son départ d’Apple. Jobs est revenu chez Apple au poste de PDG et a trouvé une entreprise en plus mauvais état qu’il ne le pensait. Pour sauver Apple, Steve Jobs s’est adressé à Bill Gates et a réussi à obtenir un investissement qui lui donnerait le temps nécessaire pour relancer l’entreprise. 

Le Time Magazine a immortalisé ce moment sur la couverture de son magazine en 1997, citant Jobs remerciant Gates pour son investissement : « Merci Bill. Le monde est devenu meilleur ».

En échange de cet investissement, Apple a accepté d’abandonner les poursuites engagées contre Microsoft et d’intégrer le système Windows dans ses ordinateurs.

Malgré la rivalité entre les deux entreprises et les insultes proférées de part et d’autre, Bill Gates a écrit le texte suivant lors du décès de Steve Jobs en 2011.

« Steve et moi nous sommes rencontrés pour la première fois il y a près de 30 ans. Nous avons été collègues, concurrents et amis pendant plus de la moitié de notre vie. Le monde connaît peu de personnes qui ont eu l’impact significatif de Steve, dont les effets se feront sentir pendant de nombreuses générations à venir. Pour ceux d’entre nous qui ont eu la chance de travailler avec lui, ce fut un honneur immense. Steve va profondément me manquer ». 

À l’heure où nous célébrons l’anniversaire de ces deux géants de la technologie, c’est l’occasion de réfléchir à la manière dont ils sont arrivés au sommet, tantôt en se livrant à une concurrence acharnée, tantôt en travaillant main dans la main… 

Votre capital est soumis à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position. D’autres frais peuvent s’appliquer. 

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page etoro.com/fr/trading/fees

Sans aucune commission signifie qu’aucun frais de courtage ne sera appliqué au moment de l’ouverture et de la fermeture d’une position. Cela ne s’applique cependant pas aux positions courtes ou aux positions à effet de levier comme les CFD. D’autres frais peuvent s’appliquer. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site stocks.eToro.com/fr

Ceci est une communication marketing et ne doit pas être considérée comme contenant des conseils d’investissement, des recommandations personnelles ou une offre ou une sollicitation pour l’achat ou la vente d’instruments financiers. Ce document a été préparé sans aucune considération à l’égard de quelconque objectif d’investissement ou situation financière du destinataire et n’a pas été préparé conformément aux exigences légales et réglementaires visant à promouvoir une recherche indépendante. Toute référence aux performances passées ou futures d’un instrument financier, indice ou ensemble de produits d’investissement n’est pas, et ne devrait pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro n’accorde aucune garantie et n’assume aucune responsabilité concernant la précision ou l’exhaustivité de cette publication qui a été préparée sur la base d’informations accessibles au public

6800 Vues