Cette année a été vécue virtuellement, la pandémie obligeant le monde entier à se rencontrer, à travailler, à consulter et à faire ses achats depuis son écran. L’adoption des technologies a fait un bond en avant à la vitesse de l’éclair, mais quelles en seront les conséquences pour le monde une fois que la menace de la pandémie aura disparu ?

eToro a interrogé plus de 18 000 adultes européens provenant de neuf pays pour comprendre les attitudes actuelles à l’égard de l’innovation et de l’adoption des technologies, ainsi que l’appétit des consommateurs et le potentiel d’innovation digitale dans ces pays.

Pays présentés dans le rapport : 

Danemark

France

Allemagne

Italie

Pays-Bas

Pologne

Roumanie

Espagne

Royaume-Uni

Indice d’engagement digital

L’indice est au centre de ce rapport et mesure la manière dont chaque pays se classe en fonction de son niveau actuel de maturité numérique et de son potentiel de croissance numérique. Il donne un aperçu de la situation actuelle de chaque pays et une indication de ce que pourrait être leur avenir numérique.

Résumé des principales conclusions

  • De tous les pays étudiés, le Danemark se classe en tête pour les indicateurs de pénétration numérique, avec la plus grande part de ventes en ligne et l’utilisation la plus répandue de plateformes numériques tant pour les opérations bancaires que l’interaction avec les autorités publiques.
  • L’Espagne est le pays le plus volontaire en faveur de la transition numérique. Une part importante des personnes interrogées se sentant à l’aise avec la digitalisation de certaines solutions, dont notamment les visites immobilières virtuelles et les services de streaming.
  • Si l’utilisation des plates-formes numériques est actuellement plus faible en Pologne que dans presque tous les pays analysés, le soutien à une numérisation accrue y est plus important que partout ailleurs. En revanche, l’Allemagne est le pays qui, parmi les neuf pays analysés, a le plus faible niveau de soutien à l’accélération de la numérisation.
  • Le Royaume-Uni est en tête du classement européen des niveaux actuels de pénétration du numérique, mais il pourrait ne pas être en mesure de conserver cette avance longtemps, son faible indice de croissance numérique laissant entendre que beaucoup pourraient résister aux nouvelles technologies.
  • Malgré le niveau relativement faible de pénétration du numérique, la Pologne accorde plus d’importance aux technologies numériques que n’importe lequel des neuf autres pays. La grande majorité (85 %) des personnes interrogées ont déclaré qu’elles seraient favorables à une numérisation accrue dans le secteur de l’énergie et des services publics, tandis que 83 % ont déclaré qu’elles y seraient favorables dans le secteur financier.

Quel est l’avenir de l’adoption des technologies ?

Tout est une question de personnes. Le succès de l’adoption des nouvelles technologies dépend des consommateurs. Le rapport révèle que deux Européens sur cinq estiment que les technologies numériques se répandent trop rapidement, alors que presque autant (39 %) disent que le rythme du changement est écrasant. Cela n’est peut-être pas très surprenant compte tenu de l’accélération de la transformation numérique que nous avons constatée à la suite de la COVID-19, et cela souligne l’importance que vont avoir les années à venir. Il est vital que cette minorité reçoive le soutien dont elle a besoin pour s’engager dans les nouvelles technologies, au risque de créer une fracture numérique.

La majorité des Européens (51 %) étant d’accord pour dire que l’utilisation accrue des technologies cette année leur a facilité la vie, une fracture numérique pose désormais plus de risques que jamais à ceux déjà laissés pour compte auparavant.

Cependant, pour ceux bénéficiant d’un accès plus aisé à la technologie, cette année a permis à près de la moitié (46 %) d’acquérir de nouvelles compétences. Par ailleurs, un tiers (33 %) des Européens ont déclaré que cela leur a donné envie d’essayer de nouvelles technologies. Les avantages ont été particulièrement prononcés chez les plus de 55 ans.

Faire passer l’utilisateur en premier

Il y a des défis évidents à relever, comme la menace réelle de la cybercriminalité, mais surtout beaucoup de choses positives. Le rapport montre qu’un grand nombre de technologies numériques sont déjà profondément ancrées dans la vie quotidienne des citoyens européens. Il montre également que la plupart des Européens adopteraient une numérisation accrue dans de nombreux secteurs de l’économie. Il existe une base solide de soutien public en faveur d’un accroissement de la numérisation dans les secteurs de l’énergie et des services publics (71 %), de la finance (65 %) et des loisirs (64 %).

Notre avenir est un monde numérique, mais il ne faut pas oublier que l’humain est au centre de tout cela – ils en sont les participants et, espérons-le, les bénéficiaires. L’innovation numérique ne réussit que si elle privilégie l’expérience de ses utilisateurs. En tant que plateforme d’investissement en ligne, eToro a continué à se développer en anticipant, en écoutant et en répondant aux besoins changeants de ses clients. On ne peut pas faire cela sans l’intuition humaine, et c’est la raison pour laquelle nos caractéristiques sociales sont si importantes. Nous encourageons les interactions positives afin de rendre les investissements plus transparents, plus accessibles et, au final, plus agréables.

Attention : La présente communication est uniquement destinée à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considérée comme un conseil d’investissement, une recommandation personnelle, une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’instruments financiers. Ce document a été réalisé en ne prenant aucune stratégie d’investissement ou situation financière particulière en compte, et n’a pas été réalisé en accord avec les exigences légales et réglementaires d’une recherche indépendante. Toute référence à la performance passée ou future d’un instrument financier, d’un indice ou d’un produit d’investissement conditionné n’est pas, et ne doit pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro ne fait aucune déclaration et n’assume aucune responsabilité quant à l’exactitude ou l’exhaustivité du contenu de cette publication.