Tendance haussière ou bulle sur le point d’éclater ? Quoi qu’il en soit, vous devez vous préparer

2020 restera dans les mémoires comme l’une des années les plus marquantes de l’histoire des marchés financiers. La pandémie de coronavirus a pesé sur les marchés, les faisant plonger à des niveaux extrêmement bas, avant un revirement de situation pour atteindre des sommets inédits. Et pourtant, même si les marchés sont aujourd’hui à la hausse, certains signes suggèrent que nous sommes dans une bulle, et les investisseurs doivent donc se préparer en conséquence. Continuez à lire pour découvrir ce que vous pouvez faire pour être mieux préparé. 

L’état actuel des marchés

À première vue, les marchés actuels, en particulier aux États-Unis, n’ont jamais été aussi favorables. Au moment de la rédaction de ce rapport, les indices SPX500 et NASDAQ100 ont atteint de nouveaux records alors que le DJ30 a effacé toutes les pertes subies en raison de la pandémie de coronavirus. Le mois d’août 2020 a été particulièrement favorable, car ces indices ont enregistré leurs meilleurs gains mensuels depuis plus de 30 ans. 

Les marchés affichent de telles performances qu’il est facile d’oublier qu’il y a moins de six mois, les marchés du monde entier ont subi un krach retentissant. Avec une pandémie mondiale paralysant les industries du voyage et des loisirs, une demande mondiale de pétrole en baisse et des tensions géopolitiques croissantes entre des superpuissances telles que la Chine et les États-Unis, les marchés ont été frappés de toutes parts et, à certains moments, ont enregistré des baisses plus importantes que celles de la Grande Dépression et de la Grande Récession. 

L’une des raisons pour lesquelles les marchés américains ont connu une telle reprise est due à la Réserve fédérale. La Fed a tout fait pour stabiliser les marchés, y compris en injectant de l’argent dans l’économie américaine et en devenant essentiellement le plus grand investisseur au monde

Les actions atteignent des valeurs vertigineuses

Bien que les principaux indices indiquent une reprise à l’échelle du marché, les détails pourraient raconter une autre histoire. Par exemple, l’indice S&P 500, considéré comme un indicateur fiable de la santé de l’économie américaine, est en hausse. Cependant, lorsque l’on regarde ses composants, il est évident que sa tendance haussière a été principalement alimentée par les cinq plus grandes entreprises cotées. La principale question que les investisseurs doivent se poser est de savoir si ces actions ont vraiment une telle valeur ou si elles sont extrêmement surévaluées. 

Apple est peut-être l’exemple le plus évident. Il a fallu 42 ans à la société pour atteindre une valeur de 1 000 milliards USD. Toutefois, il n’a fallu que deux années supplémentaires pour doubler ce chiffre et atteindre une valeur de 2 000 milliards USD, devenant ainsi la société cotée en bourse la plus lucrative de l’histoire. Même sur des périodes plus courtes, ses performances ont été phénoménales : le prix d’une seule action AAPL a doublé en seulement cinq mois cette année, juste avant un fractionnement d’action de quatre pour une

Une autre action mérite d’être mentionnée, celle de Tesla, le constructeur de voitures électriques ayant battu record après record en 2020. Après une augmentation colossale de 500 % en valeur cette année, Tesla est devenue l’entreprise automobile la plus rentable de l’histoire et la septième entreprise la plus rentable du monde. S’il ne fait aucun doute que l’idée d’Elon Musk est extrêmement innovante, les volumes de production de la société sont loin d’atteindre ceux de constructeurs automobiles de moindre valeur. Son prix est sans aucun doute déterminé par la spéculation – mais la question demeure : est-il surévalué ou va-t-il rattraper sa valeur actuelle ?

De nouvelles entreprises ont également pu bénéficier du marché haussier, et même de la pandémie de coronavirus. Le service populaire de vidéoconférence, Zoom est l’un des grands gagnants : tout au long de l’année 2020, la valeur de l’action de la société a été multipliée par six, y compris un bond de 40 % en une seule journée suite à la publication de ses comptes de résultats du deuxième trimestre. 

Bien que certains investisseurs soient optimistes et soient certains que la tendance haussière se poursuivra, d’autres craignent que le marché ne soit surévalué et qu’il s’agisse essentiellement d’une bulle.

Avons-nous affaire à une bulle ?

Qu’est-ce qu’une bulle de marché ? L’explication la plus simple du terme « bulle » est un marché qui est évalué à un taux beaucoup plus élevé que sa valeur réelle. On l’appelle une bulle parce que, comme son homonyme, elle est vouée à éclater. L’économiste Hyman p. Minsky a souligné les cinq étapes d’une bulle de marché : 

  • Étape 1 : déplacement — un déplacement se produit lorsque les investisseurs sont fortement influencés par les nouvelles informations, une innovation ou un nouveau paradigme. Par exemple, les prix extrêmement bas auxquels les actions ont chuté pendant le krach des marchés lié au coronavirus, ou les mesures sans précédent prises par la Fed pour maintenir les marchés à flot, ce qui a incité de nombreux investisseurs à acheter des actions
  • Étape 2 : boom — c’est lorsque les prix commencent à augmenter rapidement, suite à l’étape précédente, attirant de nouveaux investisseurs et de nouveaux investissements sur le marché.
  • Étape 3 : euphorie — au cours de cette étape, les investisseurs ont tendance à croire qu’ils « ne peuvent pas perdre », ils abandonnent la prudence et injectent plus d’argent sur le marché, engendrant une hausse des prix. 
  • Étape 4 : la prise de profit — certains investisseurs commencent à craindre que les marchés ne s’approchent de leur niveau le plus élevé et décident de vendre bon nombre de leurs positions.
  • Étape 5 : panique — c’est essentiellement l’éclatement de la bulle, car de nombreux investisseurs remarquent que les prix commencent à chuter et retirent leur argent, engendrant une chute encore plus importante des prix, suivie d’un effondrement des marchés.

Si nous sommes effectivement dans une bulle, nous pouvons actuellement être n’importe où entre la deuxième et la quatrième étapes. Cependant, il n’y a pas moyen de le savoir avec certitude

Réduire les risques et l’exposition

Bien que l’éclatement de la bulle ne soit pas garanti, il s’agit toujours d’une éventualité à laquelle les investisseurs doivent se préparer. Par conséquent, il est primordial que les investisseurs responsables examinent les moyens de réduire leurs niveaux de risque actuels et de minimiser l’exposition aux actifs sujets à la volatilité : 

  • Effet de levier : un facteur qui peut considérablement augmenter le risque sur les marchés financiers est l’utilisation de l’effet de levier. Plus l’effet de levier est élevé, plus le risque est important. Par conséquent, vous devriez envisager d’abaisser l’effet de levier lors de l’ouverture de nouvelles positions. Pour en savoir plus sur l’effet de levier et son fonctionnement sur eToro, lisez ceci
  • Diversification : assurez-vous de répartir votre équité entre divers actifs et catégories d’actifs et de couvrir vos investissements avec des actifs refuges. Pour en savoir plus sur l’utilisation de la diversification pour réduire les risques, consultez ce chapitre du Guide Fintech d’eToro

Trader et investir de façon responsable sur eToro

En ces périodes intéressantes mais incertaines, chez eToro, nous prônons avant tout la responsabilité. C’est le moment pour les investisseurs intelligents de briller, de gérer leur équité intelligemment et de prendre les mesures nécessaires pour se protéger au cas où nous serions dans une bulle.

Pour ceux qui ne savent pas vraiment comment se préparer, nous suggérons de s’en tenir aux bases : la diversification, ne pas utiliser trop de levier, n’investir que dans des marchés et des instruments avec lesquels vous êtes familiers, et peut-être surtout : privilégier la logique à l’instinct. 

En outre, tenez-vous informé(e) des mises à jour d’eToro. Nous pouvons recourir à certaines mesures, ou introduire des restrictions et limitations temporaires, pour protéger les fonds de nos clients, ainsi que les nôtres. Que nous soyons ou non dans une bulle, une telle tendance haussière doit être traitée avec prudence – soyez donc attentifs à vos actions et protégez vos fonds. 

10987 Vues