Investissements post-COVID-19 : voici les secteurs à surveiller

La pandémie de coronavirus n’est pas encore terminée, mais dans de nombreux pays, la conviction générale est que le pire est passé. Les économies du monde entier rouvrent lentement et de nombreuses industries qui ont souffert de la pandémie se redressent. Alors que certains secteurs, tels que le voyage et les loisirs, ont énormément souffert pendant la pandémie, d’autres secteurs, tels que le jeu, le streaming vidéo et la livraison de nourriture ont en fait bénéficié de la crise.


Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position. D’autres frais peuvent s’appliquer.

L’économie mondiale et les marchés financiers ont été impactés de manière globale, et il semble qu’aucune industrie n’ait été épargnée. Qu’il soit positif ou négatif, on peut supposer que presque tous les aspects de notre vie seront changés à jamais par l’épidémie de COVID-19.

Le changement le plus important concerne peut-être le travail à distance. Les dernières tendances technologiques, telles que les villes intelligentes, l’hyperconnectivité et la mobilité, comptent désormais un nouvel ajout : la révolution du télétravail.

Sortir du confinement

La moitié de l’année 2020 est terminée et ces 6 premiers mois ont été une période dévastatrice. Pourtant, il semble que les mesures de confinement mises en œuvre par de nombreux pays aient porté leurs fruits. Les pays signalent une baisse du nombre de nouveaux patients infectés par la maladie COVID-19 et les mesures de confinement sont en train d’être levées. Tout au long de la crise, les investisseurs se sont efforcés de localiser la valeur et d’identifier les segments de marché qui profitent ou pourraient en profiter à l’avenir. Maintenant, l’objectif de nombreux investisseurs est de comprendre comment différents secteurs ont changé et d’essayer de trouver les prochaines tendances d’investissement.

L’industrie du jeu

Pour les fans de jeux vidéo, passer le temps pendant le confinement n’était pas si difficile. Beaucoup d’entre eux ont l’habitude de jouer pendant des heures et ont juste eu plus de temps pour le faire. De plus, la communauté du jeu a sans aucun doute gagné de nouveaux adeptes pendant le confinement, car même l’Organisation mondiale de la Santé a recommandé le jeu comme un moyen de passer le temps.

L’industrie du jeu était en hausse avant même le début de la pandémie et s’est imposée comme l’un des segments les plus rentables du divertissement, dépassant les secteurs de la musique et du cinéma. Aujourd’hui, le monde post-coronavirus compte encore plus de joueurs en raison du confinement, et beaucoup d’entre eux sont susceptibles de rester des consommateurs.

Par exemple, au moment de la rédaction de ce rapport, Logitech était en hausse de 33,22 % depuis le 19 février 2020. Ces gains sont en partie dus à des hausses surprenantes de 16,34 % du BPA et de 7,35 % des revenus publiés dans le cadre des derniers comptes de résultats de la société. Un autre exemple est le célèbre développeur de « casual games » (ou jeux occasionnels) Zynga, qui a enregistré une hausse de près de 30 % au cours de la même période, notamment grâce à son nouveau partenariat avec Amazon visant à offrir du contenu aux abonnés Prime.

Par conséquent, il n’est pas surprenant que le jeu soit également devenu un thème d’investissement populaire. Le portefeuille InTheGame d’eToro donne aux investisseurs une exposition à cette industrie en plein essor avec une stratégie d’investissement diversifiée.

Le commerce électronique

Ce n’est pas parce que les gens étaient confinés qu’ils ont arrêté de faire des achats. Avec un smartphone dans chaque poche et de nombreuses options d’achat sur Internet, le commerce en ligne a explosé pendant la pandémie. Des articles essentiels tels que les produits et aliments secs, aux articles de luxe et appareils électroniques, les achats en ligne mettent aujourd’hui tout ce qui est disponible à portée de main.

Dans ce domaine, Amazon prime (sans mauvais jeu de mot). Alors que les autres géants de la technologie avaient du mal à maintenir leur activité, le géant du commerce de détail peinait à répondre à la demande. Alors que la plupart des entreprises américaines congédiaient des employés, Amazon embauchait. En tant que plus grande société de commerce électronique au monde, le colosse de 1 000 milliards de dollars pourrait être considéré comme une référence de l’industrie, montrant qu’elle a également bénéficié du confinement.

Parmi les autres exemples, on peut citer le détaillant en ligne Overstock, qui a bondi de 143,86 % depuis février suite à des comptes de résultats meilleurs que prévus, et le fournisseur de meubles Wayfair, qui a grimpé de 113,85 % au cours de la même période.

Le ShoppingCart CopyPortfolio sur eToro offre aux investisseurs un produit d’investissement solide, leur permettant d’investir dans l’industrie du commerce électronique. Outre des actions évidentes comme Amazon et Alibaba, le portefeuille offre également une exposition à des acteurs plus petits, tels qu’OverStock et WayFair que nous venons de citer. Le ShoppingCart CopyPortfolio a affiché des gains à deux chiffres en avril et mai 2020 et, au moment de la rédaction de ce rapport, il est en hausse de 70 % pour le 2e trimestre 2020.

La livraison de nourriture

Sous-secteur du commerce électronique, les commandes de repas en ligne sont passées d’une solution de niche à une solution de premier plan. Au cours de la crise de la pandémie de COVID-19, des millions de personnes dans le monde entier ont profité des plateformes de livraison de nourriture en ligne pour se faire livrer des repas et courses alimentaires.

Les technologies modernes des smartphones et du GPS ont permis la création de services de messagerie, qui fonctionnent en coopération avec les restaurants. Des solutions comme Uber Eats, GrubHub, Takeaway.com et Meituan Dianping sont devenues des applications incontournables pour les personnes qui souhaitent satisfaire certaines envies culinaires, mais qui ne peuvent pas quitter leur domicile.

Cette tendance s’est reflétée dans plusieurs actions du secteur. Le service de livraison de repas en ligne Blue Apron a bondi de 187,78 % depuis le 19 février 2020 et le géant britannique de la livraison de courses Ocado a grimpé de 77,55 %.

Bien qu’il puisse être perçu, au premier abord, comme un segment très peu axé sur la technologie, la livraison alimentaire en est en réalité aujourd’hui vraiment dépendante, et il fait sans aucun doute partie de l’industrie des technologies alimentaires plus vaste (vous trouverez plus d’informations ici). La philosophie d’investissement qui sous-tend le portefeuille FoodTech d’eToro examine les facteurs mondiaux qui changent l’industrie alimentaire. Dans cette perspective, la livraison en ligne est considérée comme un segment qui représente l’évolution du comportement et des goûts des consommateurs dans l’industrie alimentaire.

Biotechnologie

Lorsqu’une pandémie frappe si durement et si rapidement, il est logique que les géants des industries pharmaceutique et biotechnologique essayent de la contrer, et il est tout à fait logique que la COVID-19 ne fasse pas exception. De nombreuses entreprises du monde entier, des petites startups aux plus grands conglomérats pharmaceutiques, ont entamé une course pour mettre au point un vaccin ou un autre traitement efficace.

Parmi les domaines scientifiques explorant des solutions possibles pour le coronavirus, on peut citer la technologie CRISPR. La méthode novatrice de manipulation génétique, qui pourrait être un remède potentiel pour de nombreuses maladies, du VIH à la SLA, est également en cours d’étude en tant que traitement possible contre le coronavirus.

Depuis février, la société de biotechnologie axée sur la technologie CRISPR Regeneron a grimpé de 51,84 %, car elle a exploité sa technologie VelociSuite pour suivre et enregistrer la pandémie.

Cette technologie est assez nouvelle (vous pouvez en apprendre davantage ici), et l’industrie de la biotechnologie a une grande confiance dans son potentiel. Sur eToro, vous pouvez investir dans les sociétés qui étudient et utilisent cette technologie innovante par le biais du CRISPR-Tech CopyPortfolio.

La technologie 5G

La pandémie de coronavirus a été un test significatif de la capacité de la société moderne à fonctionner à distance. Des réseaux sociaux aux communications sur smartphone en passant par la vidéoconférence, Internet a été poussé à ses limites. De plus, de nombreuses entreprises à travers le monde ont utilisé des pratiques de travail à distance, et certaines ont même déclaré qu’elles les maintiendraient au moins jusqu’à la fin de l’année 2020.

En effet, la pandémie de COVID-19 pourrait avoir modifié à jamais le mode de fonctionnement des entreprises, en normalisant le télétravail, ce qui nécessitera un réajustement complet des pratiques distantes. C’est là que la 5G entre en jeu. La prochaine génération des communications sans fil à haut débit est déjà déployée et devrait améliorer de manière significative presque tous les aspects de la communication numérique, y compris permettre à davantage de personnes de travailler à distance.

Marvell, un acteur de premier plan dans la technologie 5G, a enregistré une hausse de 39,54 % en moins de quatre mois. La société a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévus à la fin du mois de mai.

L’accès à Internet depuis les smartphones, l’Internet des objets (IdO), le streaming vidéo et les jeux, ainsi que les voitures sans conducteur ne sont que quelques-unes des technologies qui seront améliorées ou activées par 5G. Les investisseurs qui croient que les conditions d’investissement actuelles sont propices à la technologie 5G pourraient examiner le portefeuille 5GRevolution sur eToro.

Prendre une décision d’investissement après le coronavirus

En effet, les marchés boursiers ont largement dégringolé pendant la crise du coronavirus. De nombreuses chaînes d’approvisionnement mondiales ont été interrompues et la série d’événements sur le marché liés au virus a eu un impact négatif sur de nombreuses entreprises. Cependant, la crise a également servi de catalyseur pour la croissance économique actuelle et future. Les investisseurs privés et les institutions financières étudient maintenant les conditions actuelles du marché, essayant de localiser les segments qui afficheront une croissance durable. Comme toujours, les investisseurs doivent être extrêmement prudents lorsqu’ils décident de leur prochain investissement, cependant, les segments mentionnés ci-dessus peuvent être un bon point de départ pour ceux qui cherchent un point d’entrée dans l’investissement à long terme.

CopyPortfolios est un service de gestion d’investissement fourni par eToro Europe Ltd., qui est autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Les CopyPortfolios™ ne doivent pas être considérés comme des fonds négociés en bourse, ni comme des fonds spéculatifs.

Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Toutes les données sont exactes à la date du 10/06/20.

Zéro commission est disponible pour les clients d’eToro (Europe) Ltd., eToro (UK) Ltd. et eToro AUS Capital Limited (AFSL 491139).

Pour les clients d’eToro AUS, seules les actions tradées sur les bourses américaines sont disponibles en tant qu’actifs sous-jacents et sans commission. Ces actions sont proposées par le biais d’eToro Service (ARSN 637 489 466) géré par Gleneagle Asset Management Limited ABN 29 103 162 278 et promu par eToro AUS Capital Limited CAR 001281634. Consultez notre Guide des services financiers et notre Notice d’information sur le produit avant de prendre la décision de trader avec nous. Toutes les autres actions sont proposées sous forme de dérivés et entraînent une commission.

Zéro commission ne s’applique pas aux positions courtes ou à effet de levier. Zéro commission signifie qu’aucun frais de courtage ne sera appliqué au moment de l’ouverture et la fermeture d’une position. D’autres frais peuvent s’appliquer. Pour plus d’informations concernant les frais, cliquez ici. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

278 Vues