Analyse Hebdomadaire de Marchés: Prise de bénéfices sur les actions

Après un mois de novembre euphorique, le mois de décembre est plus poussif, le marché manque de catalyseurs haussiers.

La situation sanitaire reste préoccupante, les incertitudes persistent au niveau du Brexit et le plan de relance n’est toujours pas voté aux Etats-Unis. 

Pire, la réunion de la Banque Centrale Européenne, annonçant l’extension de son programme de rachats d’actifs de 500 milliards d’euros, a été accueillie sans grande conviction par les investisseurs, provoquant même certains dégagements. 

Ceci étant, nous entrons dans les dernières séances boursières de l’année qui sont traditionnellement haussières, et que l’on nomme “le rallye de fin d’année”. Etant donné que le mois de novembre a été historique avec des performances de 20% pour certains indices, il se pourrait que ce rallye ait déjà eu lieu !

Indices américains: La baisse l’emporte 

A Wall Street, en dépit de nouveaux records en début de semaine, les indices ont subi des dégagements de la part des opérateurs. 

Le Nasdaq 100 a clôturé en repli hebdomadaire de -1,68 % à 12 377 points. Le Dow Jones quant à lui a réussi à maintenir les 30 000 points, et a terminé en hausse de +0,56 % tandis que le S&P 500  a clôturé en repli hebdomadaire de -1,09 % à 3 663 points.

La news de la semaine est venue du côté d’Airbnb qui a franchi avec brio les portes de Wall Street. Avec plus de 100 milliards de dollars de valorisation pour son premier jour de cotation, les chanceux qui ont participé à la plus grosse introduction en Bourse de l’année sur le Nasdaq ont gagné 113 % dans la journée, une réussite spectaculaire !

Indices européens : Prise de profits

En Europe, les indices ont subi des prises bénéfices et notamment en France, où le Cac 40 , après avoir enchaîné cinq semaines consécutives de hausse, s’est replié de -1,83 % à 5 507 points. 

En Allemagne, le Dax 30 a clôturé en repli de -1,37 % à 13 114 points.

Le Cac 40  évolue sans grande volatilité, les cours restent bloqués entre 5 465 et 5614 points. 

Même une certaine faiblesse s’est fait ressentir la semaine dernière avec un repli de quasiment 2%, les investisseurs restent optimistes, ce qui pourrait amener le principal indice français plus haut. 

Pétrole: La hausse se poursuit

Sur le front du pétrole, l’optimisme d’une découverte d’un vaccin contre le Covid-19 a porté les cours, malgré le fait que la hausse des stocks de brut aux Etats-Unis ait augmenté significativement à (15.2M contre -0.9M attendu les opérateurs). 

Le pétrole a ainsi clôturé en progression de +1,16 % à 46,56 dollars, un plus haut depuis début mars.

Le niveau de résistance à 46,21 $ a été dépassé, ceci ouvre donc la voie au prochain seuil qui se situe à 50,21 $.

La dynamique est haussière

GOLD: Les prix se stabilisent

Enfin les métaux précieux se sont stabilisés cette semaine à l’instar de l’OR, qui après avoir bien rebondi la semaine dernière, a terminé en léger repli de -0,14 % à 1837 dollars.

Sur ce graphique en 4H, après avoir bien rebondi, les cours sont venus butés sur la moyenne mobile à 200 périodes et ils sont repartis à la baisse repassant sous le niveau pivot de 1850 $.

Tant que les cours resteront sous les 1850 $, une certaine faiblesse perdurera un retour vers 1800 $ n’est pas à exclure. 

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 71 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

238 Vues