La Fed fait le job, « as usual »

La Réserve fédérale américaine (Fed) a, comme à son habitude, rassuré les marchés hier soir, en réaffirmant qu’elle « utiliserait toute la gamme de ses instruments » pour soutenir la première économie du monde.

Sa politique monétaire reste inchangée, avec des taux à zéro et 120 milliards de dollars de rachats d’actifs par mois (bons du Trésor et prêts immobiliers titrisés).

Le président de la Fed, Jerome Powell a qualifié les perspectives économiques de “très incertaines” et a souligné qu’il faudrait un effort monétaire mais aussi budgétaire prolongé.

Il manque pour l’instant un consensus entre Démocrates et Républicains sur le nouveau plan de relance.

On connaîtra à 14h30 la première estimation du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés américains progressent grâce à la Fed

Valeur du jour : Airbus, publie des résultats plus mauvais qu’attendus

Marchés traditionnels :

France :

La Bourse de Paris est l’une des seules en Europe à clôturer hier en hausse. Après cinq jours en territoire négatif, le CAC 40 a rebondi de 0,6% à 4.958 points.

Concernant les valeurs à la Bourse de Paris, Kering, propriétaire de Gucci, a vu ses ventes plonger de 43,7% au 2e trimestre là où, une chute de 47% était attendue. Si le groupe de luxe a pu, en quelque sorte, limiter la casse, c’est grâce à un redémarrage des ventes vers la fin juin, qui se confirme en juillet malgré l’absence de touristes en Europe. Kering finit sur un gain de plus de 4%, signant l’une des meilleures performances du Cac.

Par ailleurs, la société de services informatiques Sopa Steria, qui s’est également pliée à l’exercice de la publication trimestrielle, a bondi de 13%, suivi de près par Spie, qui a pris 12%.

Etats-Unis : 

A Wall Street, le Dow Jones a progressé de 0,61%, le S&P-500 a pris 1,24% et le Nasdaq s’est adjugé 1,35%.

Déjà orientés à la hausse, les indices ont accéléré après les annonces de la Fed.

Aux valeurs, Advanced Micro Devices a pris 12,54% après avoir relevé sa prévision de chiffre d’affaires annuel.

Starbucks s’est quant à lui adjugé 3,72% après avoir dit observer une reprise notable de ses activités et s’attendre à finir le trimestre dans le vert.

Contre la tendance, Boeing a perdu -2,83%, les investisseurs sanctionnant l’annonce d’une baisse de la production et de ventes inférieures aux prévisions au deuxième trimestre.

Valeur du jour : Airbus, publie des résultats plus mauvais qu’attendus

Airbus a publié des résultats encore plus mauvais qu’attendus, son chiffre d’affaires reculant de 55% à 8,3 milliards d’euros, alors que les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d’affaires de 8,5 milliards d’euros

Sur le semestre, le groupe a accusé une perte nette de 1,9 milliard d’euros contre un bénéfice de 1,2 milliard d’euros un an plus tôt.

Ces mauvais chiffres sont essentiellement dus à l’effondrement du trafic aérien qui a affecté fortement les compagnies aériennes, principales clientes du groupe. Pour faire face, Airbus a décidé début avril de réduire d’un tiers les cadences de production de son A350 de 9 à 6. Le groupe a indiqué jeudi qu’il avait encore légèrement réduit le rythme de production de l’A350 de 6 à 5 appareils par mois.

Cote livraison au premier semestre, la division Aviation Civile a livré 196 avions commerciaux, contre 389 sur la même période de 2019.

Airbus a annoncé fin juin une restructuration prévoyant environ 15.000 suppressions de postes d’ici, au plus tard, l’été 2021. Cette restructuration donnera lieu à une provision qu’Airbus évalue actuellement entre 1,2 milliard et 1,6 milliard d’euros.

Airbus n’a pas fourni de nouvelles prévisions pour l’ensemble de l’année 2020, évoquant “une visibilité limitée”, en particulier sur la situation des livraisons.

Graphiquement, après une chute monumentale de plus de 70 % en un mois, les cours d’Airbus se sont stabilisés au-dessus de 61€.

Les résultats de ce matin ont plutôt été bien accueilli par la communauté financière, puisque le titre prend 4% ce matin. Tant que les 61€ tiendront, le cours pourraient se diriger vers les plus hauts de juin à 84,34€.

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

23 Vues