Envolée des actions des grandes entreprises sous l’impulsion des femmes

Les femmes occupent actuellement 29 postes de PDG dans des entreprises du S&P 5001. Bien que ce pourcentage demeure encore faible (5,8 %, pour être exact), l’impact de ces femmes a été majeur. Dans les conseils d’administration du monde entier, les parties prenantes des entreprises constatent les avantages très concrets associés à l’élection d’une femme à la tête de l’entreprise et, qui plus est, les actions des grandes sociétés ont enregistré des gains impressionnants après que leurs femmes PDG actuelles ont pris les rennes. 

 

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, intéressons-nous de plus près à la façon dont certaines des femmes PDG les plus puissantes ont mené leur empire commercial à la prospérité.

 

Lisa Su

Présidente et PDG de Advanced Micro Devices Inc. (AMD) 

Gains des actions de l’entreprise depuis son accession à la tête de la société : + 3 038,9 %

 

Dr. Lisa T. Su est à la tête du plus grand géant de la technologie, AMD, depuis octobre 2014. Elle est reconnue pour avoir intégré et optimisé les nombreuses facettes de l’activité mondiale d’AMD pour faire de cette entreprise une seule marque cohérente et prospère. De l’informatique haute performance aux technologies de jeu avancées en passant par les solutions de gestion de données, AMD est au service de centaines de millions de consommateurs, d’entreprises du Fortune 500 et d’installations de recherche scientifique. Su a réussi à faire d’AMD l’une des plus grandes entreprises technologiques au monde, se dressant fièrement aux côtés d’autres géants du secteur tels que NVIDIA et Intel.

 

Sonia Syngal

PDG de Gap Inc. (GPS)

Gains des actions de l’entreprise depuis son accession à la tête de la société : + 203,4 %

 

La représentation des femmes parmi les nouveaux PDG de l’industrie de la mode a augmenté de 95,1 % en 20202 et Sonia Syngal est un exemple remarquable de cette tendance. En à peine un an, Syngal a remis sur le chemin de la stabilité

Gap Inc, un géant mondial de la mode qui comprend des marques subordonnées bien connues telles que Old Navy et Banana Republic. C’est encore plus impressionnant lorsque l’on analyse le chemin parcouru après sa chute brutale provoquée par la pandémie liée au Covid-19.

Après avoir pris les rennes de l’entreprise pendant une telle période d’incertitude, où le détaillant aux nombreux centres commerciaux a été contraint à la fermeture en cascade de ses magasins, Syngal a réussi à inverser la tendance en renforçant le portefeuille de marques de l’entreprise et en optimisant l’expérience d’achat en ligne de ses clients.

 

Mary T. Barra

Présidente et PDG de General Motors Co. (GM)

Gains des actions de l’entreprise depuis son accession à la tête de la société : + 50,4 %

 

Mary Barra est la directrice générale de GM depuis 2014 et en est devenue la présidente deux ans plus tard. Elle s’est donnée comme cheval de bataille le renforcement de l’activité principale de GM, à savoir la fabrication et l’entretien des véhicules automobiles, tout en améliorant l’expérience de la marque pour les clients. Sous la direction de Mary Barra, GM s’est engagée à adopter des technologies avancées qui contribueront à transformer le transport personnel, comme les voitures électriques et la conduite autonome. Grâce à cette approche avant-gardiste, GM est aujourd’hui considérée comme l’une des grandes entreprises avec lesquelles il faut compter pour l’avenir de l’industrie automobile.

 

Michele Buck

PDG de Hershey Co. (HSY)

Gains des actions de l’entreprise depuis son accession à la tête de la société : + 34,2 %

En mars 2017, Michele Buck a été nommée PDG de Hershey, l’un des plus grands fabricants de chocolat au monde, mais elle a commencé à y travailler dès 2005. Michele Buck a réussi à transformer le célèbre fabricant de bonbons, vieux de 126 ans, d’une petite ville en une multinationale d’aliments à grignoter en diversifiant son offre de produits par une série d’acquisitions intelligentes ainsi qu’en étant le fer de lance de l’innovation dans les principales sous-marques de Hershey pour s’adapter aux habitudes changeantes des consommateurs.

 

Corie Barry

PDG de Best Buy Co. Inc. (BBY)

Gains des actions de l’entreprise depuis son accession à la tête de la société : + 58,2 %

 

Best Buy est le premier fournisseur de produits et services technologiques grand public en Amérique du Nord avec plus de 125 000 employés et près de 44 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel. Avant d’en devenir la PDG en juin 2019, Corie Barry a joué un rôle essentiel dans la transformation complète de la marque Best Buy en tant que directrice des finances et de la transformation stratégique. Elle a relevé son premier grand défi en tant que PDG pendant la pandémie de coronavirus, en mettant rapidement en œuvre des changements dans les opérations et en orientant l’entreprise vers les ventes en ligne et les services de collecte en bordure de rue. Grâce à cette stratégie, Best Buy a su tirer parti de la demande accrue d’équipements de bureau et d’appareils électroniques induite par l’adoption du télétravail dans tous les pays. Sous la direction de Barry, Best Buy est devenue prospère avec un chiffre d’affaires annuel prévisionnel de 50 milliards de dollars d’ici 2025.

 

Sources :

1 Catalyst, Women CEOs of the S&P 500 (9 février 2021)

2 Nextail, Fashion’s newest CEOs at the top of 2021 (3 février 2021)

 

Votre capital est assujetti à un risque. Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

9735 Vues