Avner Meyrav
Par Avner Meyrav
525 Vues

Investir dans l’IOTA : voici ce que vous devez savoir

Alors que la révolution de la blockchain se poursuit, un nombre de plus en plus important de crypto-monnaies attire l’attention du grand public, non seulement en raison de leur valeur en tant que forme de monnaie, mais aussi en raison de la technologie sous-jacente sur laquelle elles reposent. Qualifier l’IOTA de plateforme basée sur la blockchain n’est pas loin de la vérité, mais pas tout à fait vrai non plus – étant donné que la société a développé sa propre plateforme, appelée Tangle, qui alimente la crypto-monnaie.

Maintenant disponible pour le trading sur eToro, la crypto-monnaie IOTA est un nouvel ajout intéressant à la sélection toujours plus grande de crypto-monnaies sur la plateforme. Offrant plusieurs possibilités d’utilisation en tant que plateforme de l’Internet des objets (IdO), et attirant beaucoup l’attention des communautés des crypto-monnaies et de la blockchain, l’IOTA représente une opportunité de trading et d’investissement pour de nombreuses personnes.

Les crypto-monnaies sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

Qu’est-ce que l’IOTA ?

IOTA est une plateforme conçue pour permettre une communication et des transactions rapides pour les plateformes IdO. Étant donné que de plus en plus d’articles ménagers, de véhicules et autres produits deviennent des appareils connectés, le besoin d’un protocole fiable pour les relier s’accentue. Par exemple, dans un avenir proche, un réfrigérateur connecté pourrait « capter » que vous allez bientôt être à court de jus d’orange et commander automatiquement de nouvelles bouteilles au supermarché. Pour se réaliser, ce scénario nécessite une plateforme qui pourrait à la fois relayer les messages entre les machines et s’occuper de l’aspect financier de la transaction.

Et c’est exactement ce que la plateforme IOTA tente de faire. Sa technologie Tangle permet à plusieurs appareils de communiquer sur un vaste réseau qui se renforce à mesure qu’il croît. Contrairement aux plateformes classiques basées sur la blockchain, IOTA n’a aucun mineur ou nœud spécifique qui vérifie les transactions mais, à la place, chaque appareil qui traite une nouvelle transaction doit d’abord vérifier une transaction précédente et l’enregistrer dans un registre public. La puissance de traitement globale du réseau augmente à mesure que plus d’appareils le rejoignent, alors que dans la plupart des autres blockchains, un trop grand nombre de membres sur les réseaux peut entraîner des temps de latence et des délais de traitement des transactions plus longs.

Les créateurs de l’IOTA ont voulu concevoir un réseau qui n’applique aucun frais de transaction et qui est extrêmement évolutif. Son architecture unique est conçue exactement pour cela, à l’aide du processus décrit plus haut. En outre, dans la mesure où acheter un seul jeton IOTA coûte quelques fractions de centimes, il est assez simple de traiter les plus petits paiements (microtransactions) – ce qui constitue une autre caractéristique importante de la plateforme IdO.

IOTA vs. Bitcoin : les principales différences

L’IOTA est assez différente des autres crypto-monnaies. Pour souligner ces différences, voici plusieurs facteurs clés qui la distingue de la première crypto-monnaie au monde, le Bitcoin :

  1. Évolutivité : le Bitcoin compte sur un réseau basé sur la blockchain, qui nécessite des mineurs pour traiter les transactions. Ces mineurs se livrent une concurrence acharnée pour être les premiers à faire le calcul nécessaire pour approuver la transaction et le vainqueur remporte une petite somme en retour. Avec son architecture Tangle, l’IOTA a éliminé la nécessité de recourir à des mineurs en rendant chaque appareil responsable du traitement de sa propre transaction et de la transaction demandée par l’appareil précédent. Cela réduit les délais de transaction et accélère la vitesse du réseau à mesure qu’il prend de l’ampleur.
  2. Microtransactions : chaque Bitcoin vaut beaucoup d’argent, sa valeur atteignant plusieurs milliers de dollars. Par conséquent, il est contre-productif de l’utiliser pour transférer de petites sommes d’argent, car les frais de la transaction pourraient être supérieurs au prix des services ou biens échangés. À l’inverse, un seul IOTA vaut quelques fractions de centimes, il est donc facile de l’utiliser pour réaliser des petites transactions (comme pour acheter du jus d’orange dans l’exemple précédent). En fait, ceux qui se demandent comment acheter l’IOTA découvriront que le prix d’une pièce est si faible que les échanges se font en unités de millions (MIOTA).
  3. Résistance à l’informatique quantique : bien qu’il n’existe encore aucun ordinateur quantique fonctionnel actuellement, la communauté scientifique est généralement d’avis qu’ils finiront par arriver, avec une puissance de calcul beaucoup plus importante que les ordinateurs actuels. Même si, à ce jour, aucun réseau de blockchain n’a encore été piraté, on pourrait supposer qu’un ordinateur quantique utilisé par des entités malveillantes y parviendrait. Toutefois, les fondateurs de l’IOTA affirment qu’ils ont conçu leur réseau de manière à le rendre beaucoup plus résistant à une telle attaque.

Qu’est-ce qui détermine le cours de l’IOTA ?

Étant à la fois une crypto-monnaie et une plateforme IdO, le graphique de l’IOTA est soumis à divers facteurs susceptibles d’évoluer dans n’importe quelle direction. Par exemple, si l’ensemble du marché des crypto-monnaies affiche une tendance haussière, le cours de l’IOTA pourrait également augmenter – et vice versa. À l’inverse, si le marché est baissier en raison d’une perception négative des plateformes basées sur la blockchain, cela pourrait profiter à l’IOTA, dans la mesure où il ne s’agit pas d’une plateforme basée sur la blockchain à proprement parler.

Du côté de l’IdO, les développements liés à l’industrie, son adoption par un secteur populaire ou des événements spécifiquement liés à l’IOTA, comme un partenariat avec une société de premier plan, pourraient également influencer son cours. Par ailleurs, l’infrastructure de l’IOTA est totalement nouvelle. Elle ne se base sur aucun code de blockchain/crypto-monnaie existant. Bien que cela pourrait être perçu comme un avantage, certaines critiques de la plateforme ont déjà impacté le cours de l’IOTA.

Trading de l’IOTA sur eToro

Depuis son lancement en 2015, la crypto-monnaie IOTA a rassemblé un grand nombre de partisans et s’est classée parmi les quelques crypto-monnaies dont la capitalisation se chiffre en milliards. Comptant parmi les 10 plus importantes, l’IOTA est populaire parmi les traders et investisseurs. L’IOTA fait désormais partie de la sélection de crypto-monnaies d’eToro et les traders et investisseurs de la communauté d’eToro peuvent l’ajouter à leurs portefeuille.

Les crypto-monnaies sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

L’IOTA présente un montant investi quotidien limité sur eToro. Quand il atteint sa limite quotidienne, il est fermé aux nouveaux investisseurs et rouvre le lendemain. Par conséquent, il est possible qu’il soit périodiquement indisponible à l’investissement en cours de journée.

525 Vues