eToro
Par eToro
4068 Vues

Sept stratégies pour devancer le marché

Deciding where and how to invest is not easy and never has been. There are numerous attitudes and strategies that rely on different parameters and various philosophies, from buying stock cheap to purchasing growth stocks, to investing according to global events.

So where should you start?

Décider où et comment investir n’est pas chose facile et cela ne l’a jamais été. Certaines stratégies d’investissement nécessitent l’achat d’actifs, lorsque c’est le bon moment (p. ex., ce qu’on appelle ” les placements axés sur la valeur “), et d’autres nécessitent, l’achat d’actions des entreprises en forte croissance (p. ex., ” la stratégie d’investissement momentum “), alors que d’autres instruments ont tendance à dépendre de la ” situation globale ” des événements financiers mondiaux (appelée ” macro-placement “).

Alors par où commencer ?

Est-il possible de tenir compte de la multitude d’événements financiers qui se produisent sur les marchés financiers : changements liés à certaines actions, changement de l’économie mondiale, matières premières et tendances des devises…? Sur quoi les investisseurs doivent-ils se concentrer ?

Nous vous présentons sept stratégies qui pourraient vous aider à comprendre les évènements récents, et fournir quelques idées sur ce que les autres investisseurs pensent ainsi que sur leurs manières d’investir.

investment strategies

1. La stratégie àBêta élevé “

Le ” bêta ” est l’indicateur de volatilité d’une action comparé à l’ensemble du marché (par exemple, S&P500). Le ” bêta ” indique comment une action bouge (fluctue) comparé à son indice de référence (p. ex., S&P500 pour les actions américaines).

Par exemple, une action avec un bêta de 1.3 bougera en moyenne 1.3 fois plus que son indice de référence : lorsque le S&P500 gagne 10%, ces actions sont censées augmenter de 13%. Inversement, si le S&P500 devait baisser de 10%, l’action baisserait aussi de 13%. Les actions avec un bêta plus élevé sont donc des investissements appelés ” haut-risque – haute récompense “. Soit dit en passant, vous n’aurez pas besoin de calculer le ” bêta ” vous-même ! Les portails financiers les plus populaires (p. ex., Yahoo Finance) afficheront ce paramètre.

Maintenant que le principe est clair… Comment pouvons-nous l’utiliser à notre avantage ? Voici comment : si vous pensez que le marché dans son ensemble se dirige à la hausse, alors acheter une action à bêta élevé pourrait être une bonne idée. (après tout, les actions ont tendance à être des moteurs plus puissants).

Les taux d’intérêt aux États-Unis ne devraient pas augmenter dans le futur proche, les investisseurs s’attendent donc à d’autres gains pour le S&P500. Un tel scénario favoriserait l’achat d’actions à béta élevé, par exemple celles de Ralph Lauren, la compagnie de vêtements, Baidu, le moteur de recherche chinois, et   First Solar, le fabricant de panneaux photovoltaïques. Les actions de ces entreprises sont des actions à haut-risque – haute récompense.

Mesures à prendre : 

  1. Faites une recherche Google pour ”  les actions à béta élevé “  et compilez une liste de ces actions.
  2. Vérifiez ces actions sur Yahoo Finance. Chaque bêta d’action figurera parmi les statistiques présentées.
  3. Assurez-vous que le bêta de l’action soit supérieur à 1.
  4. Dans quelle direction pensez-vous que le marché global se dirigera ?
  5. Si le marché semble baissier (vous pensez que les prix baisseront) choisissez des actions à bêta élevé et prenez des positions courtes (vente) sur ces actions, leurs prix baisseront certainement plus que la moyenne. Si le marché semble haussier (vous pensez que les prix vont augmenter) choisissez des actions à bêta élevé et achetez-les.
  6. N’oubliez pas que si la tendance générale du marché change, vous devrez inverser vos positions en conséquence.

Actions à bêta  élevé :   Ralph Lauren, Baidu et First Solar.

Summary for Ralph Lauren

2. Cyclique VS Défensive

Alors que chaque avantage et inconvénient des actions devraient, en général, être examinés individuellement, certains types d’actions ont tendance à mieux se comporter dans certaines conditions économiques. Ces deux types sont : les actions ” cycliques ” et les actions ” défensives ”

Les actions cycliques – se comportent mieux lorsque l’économie est en croissance

Lorsque l’économie est solide, les consommateurs dépensent plus et les actions des entreprises des secteurs de l’automobile, du vêtement ainsi que de la gastronomie se portent mieux.

Les actions défensives – se comportent mieux lorsque l’économie est faible

Par exemple les entreprises pharmaceutiques.  Effectivement, on a toujours besoin de faire des examens médicaux, peu importe l’état de l’économie. Un autre exemple de secteur ” défensif ” est le secteur des produits de grande consommation – on a toujours besoin d’acheter les produits de base, à savoir du savon ou du riz, même lorsque l’économie est faible.

Alors essayons d’élaborer une stratégie. Tout d’abord, nous devons essayer de savoir si l’économie va croître ou s’affaiblir. Pour notre exemple, nous nous concentrerons sur l’économie américaine. Bien que la lecture du PIB puisse être utilisée comme indicateur de croissance, un paramètre différent, appelé l’indice ISM manufacturier pourrait être un indicateur plus pratique à utiliser, car il est publié tous les mois. Contrairement au PIB, qui augmente ou diminue pour plusieurs raisons, l’ISM est une mesure du sentiment, et est très utile dans la prévision probable de l’économie.

Ci-dessous, vous pouvez voir le graphique de l’indice ISM de Chicago indiquant une baisse spectaculaire entre janvier et mars (et une reprise en avril). Comme prévu, les actions cycliques ont baissé, pendant la période correspondante.

Chicago PMI
Source: www.tradingeconomics.com

La reprise d’avril pourrait suggérer que les cycliques pourraient redevenir attrayantes.

Comme nous l’avons mentionné, un secteur très cyclique est le secteur de l’automobile, les titres des entreprises telles que Ford Motors et Harley Davidson pourraient commencer à gagner du terrain, si la tendance s’avérait réelle.

Actions cycliques :  Ford Motors, Harley Davidson.

Actions défensives :  Pfizer, Procter et Gamble

Mesures à prendre : 

  1. Faites une recherche Google sur les actions défensives et cycliques et faites deux listes.
  2. Vérifiez l’indice PMI de Chicago. Si la tendance augmente, cela pourrait être le moment d’investir dans les actions cycliques. Si, toutefois, le PMI s’affaiblit, les actions défensives pourraient s’avérer être un meilleur investissement.

Surveillez l’ISM mensuel – le changement de sentiment pourrait signaler la nécessité de basculer des actions cycliques aux actions défensives ou vice-versa.

3. La reprise du pétrole

Une autre stratégie d’investissement intéressante est d’utiliser la reprise du pétrole. Le prix du pétrole a chuté de plus de 100$ à moins de 50$ (le baril), ce qui représente une baisse de plus de 50%, certains investisseurs considèrent donc que le pétrole pourrait être une bonne affaire. Ceux qui le pensent, considèrent que la production de pétrole américain ainsi que le prix du pétrole ont beaucoup trop chuté et trop vite.

oil chart

Le pétrole a trop chuté, trop vite !

Les actions des géants pétroliers se négocient à la baisse.

Une façon de capitaliser sur une éventuelle reprise serait d’acheter des contrats à terme sur le pétrole, cependant l’achat d’une action d’une compagnie pétrolière solide pourrait être moins risqué. La raison est simple : bien que les sociétés pétrolières aient certains outils de ” gestion de crise ” à leur disposition, (p. ex., la capacité à réduire les coûts, à restructurer leurs opérations ou payer des dividendes) les contrats à terme sur le pétrole représentent un réel pari à savoir si les prix du pétrole baisseront ou augmenteront.

Parmi les sociétés pétrolières les plus stables financièrement nous avons deux géants, Chevron et Exxon Mobile. Les deux versent des dividendes élevés. Les deux sont bien placés pour gagner du terrain, si le prix du pétrole augmenterait.

Toutefois, les investisseurs devraient prendre en compte deux choses importantes :

– Le chemin vers la reprise du prix du pétrole, bien que potentiellement lucratif, pourrait être houleux.

– La plupart des analystes pensent que le prix n’ira pas au-delà des 70$ – 80$ le baril, alors soyez prêts à faire une sortie, si ces objectifs étaient atteints.

Mesures à prendre : 

  1. Faites une recherche Google pour “ les plus grandes sociétés pétrolières dans le monde “ et  faites une liste
  2. Concentrez-vous sur les entreprises avec des revenus stables et une évaluation de plus de 30$M.
  3. Évitez les entreprises russes, car elles pourraient être plus risquées que vous ne seriez disposés à gérer.
  4. Diversifiez vos investissements.
  5. Achetez les actions et gardez-les aussi longtemps que le prix du pétrole restera en dessous des 70$.

Les actions du pétrole :  Chevron et Exxon Mobile.

4. Les actions à forte croissance

Contrairement aux stratégies précédentes, l’approche de forte croissance est une approche ascendante. Ce qui signifie, que plutôt que de tenter de prédire les tendances probables de l’économie dans son ensemble, et ensuite choisir des actions ou secteurs individuels, nous pourrions au contraire regarder la croissance d’une entreprise individuelle et déterminer si son action vaut la peine d’être achetée.

L’idée derrière cette stratégie est élégante et simple : identifier les entreprises, dont les actions sont peu onéreuses comparées à leurs bénéfices prévus (plutôt qu’actuels).

Pour identifier ces entreprises, nous pouvons utiliser le ratio PEG (prix/bénéfice de la croissance) en anglais (price/earnings to growth). Comme son nom l’indique, le PEG est calculé en divisant le ratio P/E (qui correspond au prix de l’action divisée par son profit actuel par action) par le taux de croissance moyen des bénéfices de l’entreprise.

 

Ratio PEG < 1 – réduction par rapport à sa croissance

 

Si le ratio PEG est inférieur à 1, l’action se trade à la baisse comparé à la croissance sous-jacente de l’entreprise. Comme avec la plupart des autres statistiques financières, il n’est pas nécessaire de faire des calculs, car vous pouvez simplement les trouver sur la plupart des portails financiers (p. ex., Yahoo Finance).

 

Quels sont les prix des actions qui ne reflètent pas entièrement leur taux de croissance ?

Il est surprenant de voir que ce ne sont pas les actions d’entreprises obscures et insignifiantes… En fait, les actions de l’entreprise la plus rentable, Apple, s’échangeaient à un ratio PEG de moins de 1 il n’y a pas si longtemps ! Au moment où nous écrivons, les géants tels que Ford et Avis ont un ratio PEG inférieur à 1. Il s’avère même que les grandes entreprises peuvent représenter des possibilités d’investissement intéressantes.

 

Mesures à prendre :

  1. Faites une recherche Google pour  “ les actions avec PEG inférieur à 1 “, faites une liste
  2. Ouvrez la page de l’action sur Yahoo Finance. Le ratio PEG se trouve dans la rubrique ” Statistiques clés ” (sur la gauche).
  3. Assurez-vous que le ratio PEG des actions soit supérieur à 0 et inférieur à 1.
  4. Vérifiez la capitalisation boursière sous-jacente de la société
  5. Filtrez les sociétés ayant une capitalisation boursière de moins de 10$M car elles pourraient être risquées.
  6. Vérifiez les revenus de l’entreprise et assurez-vous que les recettes ont augmenté de façon constante au cours des dernières années.
  7. Il est fort probable qu’il ne vous reste que des actions de bonne qualité, à forte croissance et dignes d’être achetées si c’est votre stratégie choisie.

Les actions ayant un PEG positif mais inférieur à 1 : Deutsche Bank AG, Ford Motors.

Ford stats Yahoo!

5. Taux de rendement des actions

Aujourd’hui, les traders achètent et vendent des actions en un clic de souris, et cet achat est souvent fondé sur la fluctuation des prix à court terme. Mais dans les années 70, il était très fréquent d’acheter et de garder des actions… pour leur dividende.

Dividende – la société distribue des espèces aux actionnaires

Lorsque les entreprises (qui disposent généralement d’une trésorerie solide) décident de distribuer une partie de leurs bénéfices à leurs actionnaires, ils font ce que l’on appelle un versement de dividende.

Si vous décidez d’acheter et de conserver l’action simplement pour toucher des dividendes, vous pouvez ignorer les fluctuations du prix à court-terme et profiter d’un flux régulier de dividendes. Bien sûr, l’entreprise pourrait décider de baisser ses dividendes ou son prix de l’action, mais cette stratégie reste attirante, surtout pour les investisseurs plus conservateurs.

Il y a un élément supplémentaire qui rend cette stratégie attrayante. Les paiements réguliers de dividendes annuels ou trimestriels permettent de limiter l’inconvénient de la tendance baissière des actions ! En fait, plus le prix d’une action est bas, plus le taux effectif du dividende est élevé.

Par exemple, si une action se trade à 100$ et le dividende annuel est de 5$, le rendement est de 5% par an. Mais si le prix de l’action venait à baisser à 50$, le même dividende génèrera un rendement de 10%, ce qui rendra l’action très attrayante pour les investisseurs potentiels.

Pas étonnant, alors, que cette vieille stratégie d’acheter et de garder des actions d’entreprise dites ” vaches à lait ” avec comme principal objectif d’en obtenir des dividendes soit encore largement utilisée.

Quelles sont les actions avec des rendements élevés ?

– AT&T, le géant des télécommunications, a actuellement un taux de rendement d’action de 5,60%
– Lockheed Martin, la société de sécurité et aérospatiale, a un rendement de 3,21 %
– McDonald’s, la plus grande chaine de restauration rapide, a un rendement de 3,54 %.

Mesures à prendre : 

  1. Faites une recherche Google pour “les actions à forte capitalisation avec des rendements élevés ”. Le terme ” forte capitalisation ” est le terme financier familier pour décrire les grandes entreprises, donc en l’utilisant dans votre recherche, il sera plus facile de filtrer les entreprises plus petites et potentiellement moins risquées. Faites une liste.
  2. Allez sur Yahoo Finance et vérifiez la trésorerie de l’entreprise envisagée. Assurez-vous qu’elle soit positive et stable ou (encore mieux !) en augmentation.
  3. Choisissez les actions avec le plus haut taux de rendement (à partir de 3%)

Les actions ayant un taux de rendement élevé :  AT&T, Lockheed Martin, et McDonald’s.

AT&T Yields

6. La croissance du crédit

Cette stratégie appartient au groupe des stratégies descendantes, puisqu’elle repose sur l’analyse macro-économique mondiale afin de choisir les investissements individuels.

L’idée est d’investir dans les actions des banques et autres grandes sociétés financières, dont la présence est forte, et caractérisée par l’accroissement de la demande de crédit.

Un mécanisme de base de profit pour les banques est le prêt aux particuliers et entreprises. Lorsque la demande de crédit augmente, les bénéfices des banques ont tendance à augmenter en conséquence, tout comme le prix de leurs actions.

Alors, quelles sont les causes de croissance de la demande de crédit ? Les faibles taux d’intérêt et, certaines mesures stimulatrices financières (employées par les banques centrales) et appelées ” assouplissement quantitatif ” (AQ).

À propos de l’AQ

De 2008 à 2014, la Réserve fédérale américaine s’est engagée dans un programme massif d’assouplissement quantitatif (incitation financière) ; en mars 2009, les mesures ont commencé à faire de l’effet et les actions bancaires ont bondi !…

À la fin de l’année JP Morgan a bondi de 168%, tandis que Citi a pris un pourcentage impressionnant de 224% durant la même période. Tous ces gains ont été rendus possibles grâce à l’énorme croissance du crédit.

City vs. JPM
Source: Google Finance

Quantitative easing has now ended in the US, only to begin on a massive scale on the other side of the planet, in the Eurozone (and in Japan, too).

So what do investors do? They follow the money!

Now that credit is expected to grow in Europe, investors are eyeing banks such as the

  • Spanish Santander
  • Deutsche Bank – the largest German bank in terms of assets
  • Barclays, the UK banking giant, which is highly integrated into the Eurozone banking system

Of course, many European banks are facing headwinds from the prolonged weakness in the region, and from regulatory fines, but this was also the case for US banks in 2009, which is why many investors might shrug off the temporary weakness and flow their money into credit growth and European banks.

Action Items:

  1. Google most capitalized banks in Europe, make a list.
  2. On the stock’s Yahoo page check for banks with a P/E higher than 13 and higher than 7, and filter those out.
  3. Hold as long as the EURUSD is under 1.3, since above that level the Eurozone economy and credit growth could begin to slow again.

Banking Stocks in the Eurozone set to grow: Deutsche Bank, Banco Santander and Barclays.

Bien que la Réserve fédérale américaine ait stoppé l’AQ, il a lieu  (à très grande échelle !) de l’autre côté de la planète, en Europe (et, dans une moindre mesure, au Japon).

Alors, que font les investisseurs ? Ils suivent l’argent !

Maintenant que le crédit devrait augmenter en Europe, les investisseurs surveillent les actions des banques, notamment celles de

  • Santander (Espagne)
  • Deutsche Bank (la plus grande banque allemande en termes d’actifs)
  • Barclays (le géant bancaire au Royaume-Uni, qui est très présent dans le système bancaire de la zone euro)

Bon nombre de banques européennes font face à des vents contraires en raison de la faiblesse économique persistante dans la région, et des amendes réglementaires… Toutefois, il en était de même pour les banques américaines en 2009 !  C’est pourquoi de nombreux investisseurs choisissent d’ignorer le ralentissement économique actuel, et parient sur les bénéficiaires les plus probables de l’expansion du crédit en Europe – les banques européennes.

Mesures à prendre :

  1. Faites une recherche Google pour “ meilleures banques capitalisées en Europe ”, faites une liste.
  2. Allez sur Yahoo Finance et recherchez les banques avec un P/E compris entre 7 et 13
  3. Gardez l’action aussi longtemps que le taux de la paire EUR/USD est inférieur à 1.3 (au-dessus de ce niveau la croissance du crédit dans la zone euro pourrait commencer à ralentir).

Actions bancaires européennes :  La Deutsche Bank, Banco Santander et Barclays.

7. Chevauchez le dragon

Notre stratégie finale dans cette liste pourrait être appelée : ” suivre le dragon chinois “.

Étant la deuxième économie du monde, la Chine a un impact énorme sur le prix des matières premières et sur diverses économies d’autres pays, en particulier celles de l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon.

Parce que la Chine est tellement grande, toute fluctuation du taux de croissance de son économie a le pouvoir d’impacter toute la région.

Donc, si nous pouvons savoir où se dirige l’économie de la Chine, nous pouvons l’utiliser à notre avantage.

Actuellement l’économie chinoise semble ralentir un peu. Néanmoins, de nombreux investisseurs s’attendent à plus de mesures de relance de la part du gouvernement, que ce soit sous forme d’augmentation des dépenses gouvernementales ou de réductions supplémentaires des taux par la banque centrale chinoise, la PBoC.

Au vu de ces attentes, les indices boursiers de Shanghai et de Hong Kong ont sensiblement augmenté, dépassant même la plupart de leurs pairs dans le reste du monde.

Que penser de tout cela ?

Eh bien, certaines actions orientées chinoises qui ne sont pas négociées à Hong Kong ou en Chine, pourraient être considérée comme sous-évaluées.

Considérons, par exemple, l’ASX 200, un indice qui regroupe les 200 plus grandes sociétés en Australie.

Étant donné que la Chine est le partenaire le plus important commercialement de l’Australie, et son principal moteur de croissance, et la récente hausse des actions chinoises, on pourrait aussi s’attendre à une augmentation subite de l’ASX 200, pourtant l’indice australien a, jusqu’à présent, massivement stagné…

On pourrait supposer que l’ASX 200 est prêt à augmenter pour rattraper les indices de Shanghai et de Hong Kong.

En outre, en raison du fait que la RBA a récemment réduit les taux d’intérêt à un niveau baissier record, l’ASX 200 devient encore plus fort, ce qui en fait le moyen idéal pour profiter du dragon chinois.

Mesures à prendre : 

  1. Concentrez-vous sur les actions de la bourse australienne ou de l’indice ASX 200 dans son ensemble.
  2. Les actions des sociétés minières sont préférables (à moins bien sûr que vous ne planifiez d’acheter l’indice ASX 200).
  3. Évitez les entreprises ayant une capitalisation boursière inférieure à 20$M pour réduire les risques.
  4. Évitez les actions ayant un P/E supérieur à 13 ou inférieur à 7, car un P/E inférieur à 7 pourrait signifier que l’entreprise a des problèmes.
  5. Surveillez le PMI manufacturier de la Chine (faites une recherche Google) Tant qu’il se situe au-dessus de 50, la tendance devrait se maintenir.

Les actions et indices orientés vers la Chine  ASX200, Rio Tinto, BHP Billiton.

Nos favoris

Chacune de ces sept stratégies ont le potentiel de donner de solides rendements, cependant, aucune bonne stratégie de marché ne saurait être sans risque.

Donc, avant de choisir une stratégie d’investissement spécifique, vous devez décider de la somme que vous êtes prêts à risquer.

Par exemple, envisagez que l’achat d’un indice peut être plus sûr que l’achat d’une seule action. Acheter une société pétrolière, lorsque les prix du pétrole traversent une phase de reprise chancelante, n’est peut-être pas pour les pusillanimes. Décidez à quel point vous êtes à l’aise avec l’incertitude.

Si l’on devait choisir juste deux des sept stratégies ci-dessus, ce serait :

1. La stratégie à taux de rendement élevé, qui met en lumière certaines actions sous-évaluées ayant souffert du sentiment négatif, tels que AT&T.

ATT dividend yield strategy

2. Suivez le dragon (en achetant l’indice ASX 200). L’indice semble sous-évalué et l’environnement macroéconomique devient progressivement plus favorable.

Ride the dragon

Jetez un œil sur les deux graphiques ci-dessous… Alors que pour l’ASX 200, la tendance positive semble avoir déjà commencé, AT&T n’a pas encore commencé à réaliser son potentiel.

Sur les sept stratégies, ces deux-là seront-elles les meilleures ? Le temps nous le dira !

Nous espérons que les sept stratégies que nous avons décrites vous aideront à acquérir une précieuse connaissance que vous utiliserez pour améliorer votre portefeuille de placement.

4068 Vues