Les entreprises qui luttent contre le diabète présentent également une opportunité d’investissement 

Près de 10 % de la population mondiale souffre d’une forme ou d’une autre de diabète. Cette maladie, qui affecte à la fois les enfants et les adultes, représente environ 12 % de l’ensemble des dépenses de santé dans le monde et devrait atteindre un coût total de 2 500 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années. Bien que l’on ne puisse pas guérir le diabète, des centaines de millions de personnes dans le monde entier peuvent mener une vie normale malgré cette maladie, grâce à des solutions médicales et technologiques.

Le portefeuille Diabetes-Med d’eToro examine les défis de la lutte contre le diabète et les opportunités d’investissement qu’elle représente.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est le nom de plusieurs affections médicales, toutes liées à la production ou à la transformation de l’insuline. En général, il existe deux types de diabète :

  • Diabète de Type 1 : cette forme de la maladie présente un facteur génétique héréditaire. Il est donc généralement diagnostiqué chez les enfants et les adolescents. Dans le cas du diabète de type 1, le système immunitaire de l’organisme attaque les cellules qui produisent l’insuline. Par conséquent, les personnes qui souffrent de ce type de diabète doivent prendre régulièrement de l’insuline.
  • Diabète de Type 2 : contrairement au diabète de type 1, ce type de diabète est lié à la façon dont le corps d’une personne traite l’insuline. Il n’est pas congénital et est souvent associé à un mode de vie malsain. Quatre-vingt-dix pour cent de tous les cas de diabète sont de type 2. Alors que par le passé, il était surtout diagnostiqué chez les personnes âgées, cela devient un problème de plus en plus jeune, car les modes de vie malsains et l’obésité affectent une plus grande partie de la population mondiale.

Comment le diabète est-il traité ?

Le manque d’insuline associé aux deux types de diabète peut entraîner de nombreux problèmes de santé graves. Parmi les problèmes les plus courants avec les cas graves de diabète figurent les problèmes cardiaques et rénaux, les accidents vasculaires cérébraux et la cécité. Pour vivre avec le diabète, les patients doivent apporter dans leur corps de l’insuline provenant d’une source externe. À ce jour, il n’existe toujours pas de moyen efficace de produire de l’insuline qui puisse être prise sous forme de pilule, et par conséquent, les moyens les plus courants d’administrer l’insuline sont :

  • Stylos d’insuline : ces « stylos » sont essentiellement des seringues compactes, que les patients utilisent pour injecter de l’insuline dans leur corps.
  • Pompes à insuline : ces dispositifs médicaux administrent des doses mesurées d’insuline à des moments prédéterminés, à l’aide d’une aiguille hypodermique fixe.
  • Inhalateurs d’insuline : dans certains cas, les patients diabétiques peuvent utiliser un inhalateur pour administrer l’insuline oralement.

Outre les traitements mentionnés ci-dessus, il existe une variété d’autres dispositifs médicaux associés au diabète. Les dispositifs de surveillance du taux de sucre dans le sang et de l’insuline, qui peuvent aider les patients à savoir quand administrer leur prochaine dose, en sont un bon exemple.

Les entreprises luttant contre le diabète

Un certain nombre de sociétés de biotechnologie et de technologie médicale travaillent sans relâche à l’amélioration des dispositifs médicaux susmentionnés et à la recherche de nouveaux moyens de traiter la maladie. En voici quelques-unes qu’il convient de noter :

Novo Nordisk

Cette société danoise est un leader mondial dans la lutte contre le diabète, et parmi ses nombreux accomplissements figure la création de la Fondation mondiale du diabète (World Diabetes Foundation), une organisation à but non lucratif visant à éradiquer la maladie dans le monde. En ce qui concerne ses activités, Novo Nordisk fait de la recherche et développe divers produits pharmaceutiques et dispositifs médicaux destinés à aider les personnes souffrant de diabète.

Eli Lilly

Avec plus d’un siècle d’expérience, Eli Lilly est l’une des sociétés pharmaceutiques les plus connues et les mieux établies au monde. Dans le cadre de ses activités axées sur le diabète, Eli Lilly fait de la recherche et développe plusieurs traitements, à la fois pour les injections d’insuline et les traitements non insuliniques pour les maladies liées au diabète.

Regeneron

Ce géant américain de la biotechnologie développe et commercialise divers produits pharmaceutiques pour traiter diverses affections. Dans le cadre de sa branche de traitement des yeux, Regeneron propose un médicament approuvé par la FDA pour traiter et retarder la rétinopathie diabétique — une maladie causée par le diabète qui peut conduire à la cécité.

Merck

L’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques au monde, avec plus de 100 ans d’histoire et évaluée à plus de 200 milliards de dollars, Merck propose trois traitements différents liés à la glycémie pour les diabétiques, y compris l’antidiabétique oral le plus utilisé au monde.

Sanofi

Un autre géant pharmaceutique, la société française Sanofi, était un leader mondial de la recherche sur le traitement du diabète. Sanofi produit Lantus, l’insuline de longue durée la plus prescrite au monde. En 2019, la société a décidé de cesser ses recherches sur de nouveaux traitements, mais continue de se concentrer sur la fabrication et la distribution de Lantus.

Investir dans l’avenir du traitement du diabète

Du point de vue de l’investissement, le marché du diabète est extrêmement intéressant. Les traitements existants, tels que l’insuline, continuent d’afficher une demande constante, ainsi que les dispositifs médicaux connexes, tels que les moniteurs et les pompes. En outre, de nombreuses sociétés pharmaceutiques, biotechnologiques et biomédicales parmi les plus importantes au monde font des recherches sur de nouveaux médicaments et créent de meilleurs moyens d’administrer les traitements existants. Cette association entre le gigantesque segment des populations touchées et les entités extrêmement ingénieuses qui investissent dans les traitements, présente une opportunité séduisante pour les investisseurs.

Pour donner à ses clients l’opportunité d’investir dans ce domaine, eToro a créé le Diabetes-Med CopyPortfolio : une stratégie d’investissement entièrement allouée et gérée. Comme le marché lié au diabète est extrêmement vaste, de nombreux investisseurs peuvent être dépassés par les nombreuses options d’investissement en actions disponibles. Pour ces investisseurs, le Diabetes-Med CopyPortfolio pourrait être une excellente solution, car il propose un portefeuille diversifié d’actions dans le domaine du diabète, afin de réduire le risque lié à un seul actif, comprenant des pure players aux côtés des géants des biotechnologies, des technologies médicales et des produits pharmaceutiques actifs dans ce secteur.

Pour investir dans le CopyPortfolio et suivre les performances globales de ce segment de marché, consultez Diabetes-Med.

Cet article est basé sur cette fiche technique, qui comprend des liens vers des sources pertinentes.

Ceci est une communication marketing qui ne doit pas être considérée comme contenant des conseils d’investissement, des recommandations personnelles, ou une offre ou une sollicitation pour l’achat ou la vente d’instruments financiers. Ce document a été préparé sans aucune considération à l’égard de quelconque objectif d’investissement ou situation financière du destinataire, et n’a pas été préparé conformément aux exigences légales et règlementaires visant à promouvoir une recherche indépendante. Toute référence aux performances passées ou futures d’un instrument financier, indice ou ensemble de produits d’investissement n’est pas, et ne devrait pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro n’accorde aucune garantie et n’assume aucune responsabilité concernant la précision ou l’exhaustivité de cette publication, qui a été préparée sur la base d’informations accessibles au public.

Cette publication provient d’eToro (EU) Ltd. (réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission) et n’a pas été préparée conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en matière d’investissements, n’est soumise à aucune interdiction de réaliser des transactions avant la diffusion des recherches sur les investissements et est donc considérée comme une communication marketing. eToro (EU) Ltd., ses propriétaires, filiales, entités du groupe, sociétés affiliées ou employés de celle-ci (collectivement, le « Groupe eToro ») peuvent fournir des services pour, solliciter les activités de, détenir des positions longues ou courtes dans, ou être autrement intéressés par les investissements (y compris les dérivés) de tout émetteur mentionné dans les présentes. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs. Cette publication peut contenir des « énoncés prospectifs ». Les événements ou les résultats réels ainsi que les performances réelles peuvent différer sensiblement de ceux reflétés ou envisagés dans ces énoncés prospectifs. Aucune des opinions pouvant être déduites du contenu de ce site Web ne doit être considérée comme un conseil ou une recommandation pour une quelconque action. Tous les investissements comportent des risques et peuvent entraîner des profits et des pertes.

Malgré les mesures prises pour gérer les conflits, eToro (EU) Ltd. et toutes les parties affiliées peuvent avoir des intérêts qui sont en conflit avec vos intérêts et peuvent avoir des obligations envers d’autres clients qui seraient autrement en conflit avec les obligations d’eToro (EU) Ltd. envers vous. eToro (EU) Ltd. peut vous recommander, en tant que client, des idées de trade, des instruments financiers ou des services, dans lesquels elle ou toute société affiliée, ou une personne avec laquelle elle est associée, ou l’un de ses autres clients, peut avoir un intérêt, une relation ou un arrangement important en relation avec la transaction concernée. eToro (EU) Ltd., ou toute partie affiliée, ou une personne avec laquelle l’une d’elles a une association, peut effectuer des transactions en tant que principal pour eToro (EU) Ltd., l’une des parties affiliées ou pour son propre compte.

182 Vues