Chaque trimestre, la ronde des résultats d’entreprises reprend. Durant cette période, la volatilité sur les marchés financiers augmente. Des surprises sont également au rendez-vous. Comment adapter sa stratégie de trading pendant la saison des résultats ? À quels indicateurs faut-il attacher de l’importance ? Cet article vous donne les clés pour profiter au mieux des résultats trimestriels des entreprises.

Table des matières

Résultats d’entreprises, de quoi parle-t-on ?

Les résultats trimestriels d’entreprise en pratique

Comment utiliser un calendrier des résultats ?

Qu’est-ce qu’un earning call ?

Hit or Miss concernant les attentes

Explorer les prévisions des analystes

Quels autres éléments faut-il regarder durant la saison des résultats ?

Comment trader durant la saison des résultats ?

Conclusion

Résultats d’entreprises, de quoi parle-t-on ?

Toute société tient des comptes financiers et prépare chaque année un bilan comptable et un compte de résultat.

Les compagnies cotées en bourse doivent remplir des obligations supplémentaires et rendre publiques certaines informations. Cela permet aux actionnaires d’évaluer la santé financière des entreprises.

Aux États-Unis, la publication de résultats trimestriels est obligatoire. Les marchés attendent avec impatience ces échéances. On parle d’earning season ou saison des résultats en Français. C’est un élément essentiel pour comprendre les marchés financiers américains.

Chaque pays a ses propres règles. En France, on publie généralement des résultats d’entreprises semestriels. De nombreuses informations liées aux sociétés françaises sont disponibles publiquement. Dans cet article, nous nous concentrons surtout sur le marché des actions américaines. La logique est similaire pour les autres marchés.

En général, les résultats d’entreprises indiquent les performances financières de la période écoulée : chiffre d’affaires, revenu d’exploitation, bénéfice net, bénéfice par action, etc. Ces indicateurs sont importants pour juger la situation financière d’une entreprise.

Les résultats trimestriels d’entreprise en pratique

La plupart des entreprises suivent l’année calendaire (janvier à décembre). Elles publient généralement leurs résultats trimestriels dans les semaines suivant la clôture du trimestre. On peut donc distinguer quatre moments clés dans l’année :

  • Avril : résultats du 1er trimestre
  • Juillet : résultats du 2e trimestre et résultats semestriels
  • Octobre : résultats du 3e trimestre
  • Janvier : résultats du 4e trimestre

Les résultats d’entreprises annuels sont quant à eux souvent publiés durant les six premiers mois de l’année qui suit. L’entreprise soumet son compte de résultat et son bilan financier.

Bien entendu, les dates varient d’une entreprise à l’autre. Certaines entreprises peuvent avoir une année comptable décalée. En France, Sodexo par exemple clôture son année comptable à la fin du mois d’août et publie généralement ses résultats annuels en novembre. Aux États-Unis, l’entreprise Apple a également un exercice comptable décalé qui commence en septembre.                        

Néanmoins, ces quatre échéances rythment l’année sur les marchés financiers. En général, les cours des actions varient déjà en fonction des rumeurs plusieurs semaines avant. Une fois les résultats d’entreprises publiés, la volatilité s’accentue. Les sociétés communiquent d’ailleurs leurs résultats trimestriels en dehors des heures de marché afin que les nouvelles puissent être digérées avant l’ouverture.

Comment utiliser un calendrier des résultats ?

Afin de ne pas manquer une échéance importante, les traders et les investisseurs utilisent un calendrier des résultats appelé également calendrier économique. Ce calendrier reprend les dates de publication des résultats.

Earnings what to look at and how to trade during this period

En plus de ce calendrier, eToro publie une mise à jour quotidienne qui reprend les moments importants de la journée. Cela permet de ne pas manquer un événement.

Grâce au calendrier économique, les traders savent en un coup d’œil quelles informations attendre dans les prochains jours. Ils peuvent adapter leurs positions en fonction de leurs recherches et réagir au plus vite au moment de la publication.

Pour les traders débutants, on recommande souvent de se concentrer sur une poignée d’entreprises. Trader durant la saison des résultats d’entreprises implique un peu de recherche et de la réactivité. Se limiter permet donc d’être plus précis pour espérer tirer le maximum de bénéfices de cette période.

Qu’est-ce qu’un earning call ?

organisation d'un appel aux resultats

Un earning call — parfois appelé « conférence téléphonique sur les résultats » — est une conférence durant laquelle la direction de l’entreprise commente les résultats publiés. Ce call est destiné aux médias, aux investisseurs ou à toute personne intéressée. En général, il est enregistré à l’avance mais les participants peuvent poser des questions (par chat ou autre).

L’earning call permet à la direction de mettre en perspective ou d’expliquer certains résultats. Cela donne également la possibilité de lever le voile sur les projets à venir. Pour les traders qui pratiquent l’analyse fondamentale, l’earning call est intéressant pour évaluer la valeur intrinsèque de l’entreprise.

Hit or Miss concernant les attentes

La conformité par rapport aux attentes est un élément clé qui influence le cours de bourse durant la saison des résultats. S’il n’y a qu’un élément à regarder, c’est celui-là. Une entreprise réussie (hit) ou manque (miss) les objectifs. L’essentiel pour trader durant la saison des résultats n’est donc pas de savoir si les résultats sont bons mais plutôt si les résultats dépassent les attentes.

Si une entreprise surpasse les prévisions des analystes, le cours de l’action va très certainement monter. À l’inverse, la correction sera souvent immédiate si les résultats s’avèrent inférieurs aux attentes.  

Beaucoup de traders prennent des positions dans les semaines ou les jours qui précèdent les résultats trimestriels. Pour ouvrir leurs positions, ils combinent trois éléments :

  • leurs connaissances et leurs déductions sur la base de recherches personnelles ;
  • les informations produites par les entreprises elles-mêmes. En anglais on parle de Company guidance ; 
  • et les prévisions des analystes qui sont fondamentales durant la saison des résultats.


La question qui se pose est donc de savoir en quoi consistent les prévisions des analystes.

Explorer les prévisions des analystes

Le marché anticipe souvent la publication des résultats d’entreprises en se basant sur les prévisions des analystes de Wall Street. Par exemple, si la majorité des analystes estime qu’Amazon va réaliser un trimestre exceptionnel, cela se reflètera souvent dans le cours de l’action avant même l’annonce officielle des résultats. Les prévisions reflètent donc le consensus des analystes reconnus par le marché et considérés comme experts.

comment trader en fonction des analyses d'experts

Ces analystes font la pluie et le beau temps à Wall Street. Ce sont principalement des banques d’investissement comme Barclays ou Goldman Sachs, des firmes spécialisées ou encore des médias financiers, par exemple Bloomberg.

Ils épluchent les résultats trimestriels précédents, le contexte économique et d’autres éléments comme le bilan des entreprises ou les perspectives sectorielles. Ces experts appliquent des méthodes d’évaluation mathématique comme le Discounted Cash Flow par exemple.

Les analystes réalisent donc une partie du travail à la place des traders et investisseurs. Ils estiment le bénéfice par action (earning per share ou EPS en anglais) et le montant des ventes. Le travail du trader consiste à collecter toutes les informations disponibles et en tirer les conclusions qui conviennent.

Bien entendu, les traders doivent également mettre ces prévisions en balance avec leurs propres recherches afin d’identifier des opportunités au moment de la saison des résultats. Il est courant que les analystes se trompent et n’anticipent pas correctement les résultats des entreprises. La saison des résultats trimestriels permet de profiter de ces erreurs.

Quels autres éléments faut-il regarder durant la saison des résultats ?

Les résultats trimestriels donnent une série d’indicateurs financiers qui permettent d’évaluer sa stratégie de trading et ajuster ses positions au besoin. Certains de ces éléments revêtent un aspect plus technique que d’autres. Ils permettent d’évaluer la santé financière d’une entreprise.

Nous avons dressé une liste des indicateurs importants à regarder. Pour des raisons de clarté, nous avons simplifié à l’extrême nos explications. Ceux qui souhaitent approfondir le sujet peuvent suivre des formations en ligne afin de se familiariser avec ces principes comptables.

  • Gross revenue/Chiffre d’affaires brut. Ce chiffre correspond aux ventes brutes. Il permet de vérifier si l’entreprise croît ou si son marché est porteur. En revanche, une augmentation des ventes ne signifie pas forcément une augmentation du profit.
  • Net sales/Revenus nets. Cette mesure représente le chiffre d’affaires brut minoré d’éléments comme les remises ou encore les retours de marchandises. Il s’agit donc du montant réellement perçu par l’entreprise.
  • Operating profit (EBITDA)/Revenu d’exploitation. Il s’agit du profit avant intérêts, impôts et amortissements. Concrètement l’EBITDA représente les ventes nettes moins les dépenses liées aux opérations (salaires, loyer, matériel, etc.). Cet indicateur permet d’évaluer les performances des gestionnaires de l’entreprise.
  • Net profit/Revenu net. Ce chiffre indique le profit ou la perte de l’entreprise après l’ensemble des dépenses.
  • Earning per share (EPS)/Bénéfice par action. Cet indicateur est essentiel durant la saison des résultats. Pour l’obtenir, il faut diviser le revenu net par le nombre d’actions en circulation sur le marché. En gros, c’est le montant que chaque actionnaire recevrait si l’ensemble du profit était distribué. Il existe différentes variantes de l’EPS, dont le Diluted EPS qui tient également compte de toutes les actions convertibles pour calculer le bénéfice par action.

Pour interpréter ces éléments, on compare les chiffres à ceux du trimestre précédent (trimestre à trimestre, en anglais quarter to quarter, QoQ) ou à ceux du même trimestre l’année précédente (d’année à année, year on year, YoY).

La plateforme eToro fournit de nombreux indicateurs financiers concernant les entreprises. Ces éléments permettent de préparer sa stratégie pour la saison des résultats.

Comment trader durant la saison des résultats ?

Vous l’aurez compris, la publication des résultats influence le cours des actions mais peut également modifier la tendance générale (bullish ou bearish) par rapport à une entreprise.

La saison des résultats d’entreprises peut se diviser en deux temps :

  • La période avant l’annonce des résultats. Durant cette période, les cours des actions peuvent refléter les attentes suite à certaines rumeurs ou prévisions.
  • L’annonce effective des résultats. Le cours des actions est corrigé si l’earning per share ne rencontre pas les attentes. La réaction du marché s’observe généralement durant la journée qui suit la publication. Elle peut également s’effectuer avec un temps de retard.

Les mouvements durant ces deux périodes sont liés entre eux. En général, une volatilité élevée avant l’annonce résulte dans une volatilité plus faible après l’annonce sauf si les prévisions s’avèrent erronées.

Imaginons par exemple que le marché s’attend à de mauvais résultats trimestriels pour le groupe Facebook. Le cours de l’action risque de diminuer durant les semaines ou les jours précédant l’annonce. Si les résultats s’avèrent effectivement mauvais, le cours de l’action reflètera déjà ces attentes négatives. Les mouvements post-publication seront donc moins importants. En revanche, si les résultats sont contraires aux attentes, la volatilité sera accrue. Cela influence la stratégie de trading à adopter.  

En utilisant des CFD, il est possible de prendre des positions longues ou courtes. Si vous pensez que les résultats ne rencontreront pas les attentes et que le marché a surévalué le cours des actions, vous pouvez investir « à la baisse ».

Durant la période d’annonce des résultats, il est intéressant de couvrir certaines positions. La volatilité du marché peut entraîner des mouvements importants. Une stratégie de couverture permet de limiter les risques. Une autre possibilité est de bien configurer l’ensemble de ses stop loss afin de contrôler les pertes éventuelles.

Chaque trader doit définir sa propre stratégie en fonction du temps disponible et de son aversion au risque. Certains traders choisissent d’ailleurs de ne pas trader du tout durant la saison des résultats à cause de la volatilité du marché.

D’autres vont essayer d’identifier les entreprises dont les résultats sont souvent différents de ceux prévus par les analystes, par exemple en publiant des chiffres supérieurs aux attentes. De nombreuses approches sont envisageables.

Une fois la saison des résultats d’entreprises terminée, l’heure du bilan s’impose. Il est important de se poser plusieurs questions :

  • Quelles actions ont répondu conformément à mes attentes ?
  • Quels trades ont été gagnants ou perdants ?
  • Quels titres ont affiché la volatilité la plus élevée ?

Ces éléments permettent d’améliorer sa stratégie au moment de la saison des résultats.

Enfin, si le cours d’une action n’affiche pas de bonnes performances durant la saison des résultats, il ne faut pas en déduire que l’investissement est mauvais dans une perspective à plus long terme. La volatilité durant cette période n’est pas forcément liée à la rentabilité à long terme de l’entreprise. Une stratégie de trading courante revient d’ailleurs à détecter des actions sous-évaluées suite à la saison des résultats en espérant qu’elles s’apprécient par la suite.

Conclusion  

Si vous souhaitez tirer profit de la saison des résultats d’entreprises, voici les éléments essentiels à retenir :

  • Les entreprises américaines publient des résultats trimestriels en janvier, avril, juillet et octobre. On parle d’Earning Season en anglais.
  • La volatilité du marché augmente avant et après la publication des résultats.
  • Les investisseurs et les traders regardent principalement le chiffre d’affaires (sales) et le bénéfice par action (earning per share).
  • Un élément fondamental qui influence le cours de l’action est la conformité par rapport aux attentes des analystes (hit or miss).
  • Les résultats trimestriels permettent d’évaluer sa stratégie de trading et de modifier ses positions long terme au besoin.

Les traders sur actions attendent donc toujours avec impatience la saison des résultats. Pour autant quand les investisseurs sont bien préparés, la volatilité qui en résulte permet de saisir de belles opportunités. Vous avez maintenant toutes les clés pour tirer parti de la période des résultats et trader en fonction des résultats publiés. N’attendez donc plus pour consulter notre calendrier économique et sélectionner les entreprises que vous voulez suivre.