Vous vous demandez ce qu’est la bourse et souhaitez savoir quelles sont les principales choses à savoir avant d’investir son argent sur les marchés financiers ?

Vous êtes au bon endroit ! 

Dans ce guide nous allons évoquer les bases de la bourse, les principaux acteurs et les erreurs à éviter lorsque l’on décide de se constituer une épargne. 

Table des matières

Bourse : définition

Les acteurs du monde financier

Naissance d’Ethereum et du jeton ether

Le DAO Hack et les forks du bitcoin

Bitcoin vs Ethereum, quelles différences ?

Comment évoluent les cryptomonnaies ?

Conclusion: Bitcoin vs Ethereum, qui gagne ?

Bourse : définition 

Au sens financier et économique, une bourse est l’endroit qui permet d’afficher le prix des actifs à un instant t. Elle facilite et sécurise les échanges en réunissant l’ensemble des acteurs (acheteurs / vendeurs) qui effectuent des opérations financières sur valeurs mobilières (actions, obligations…) !

Il existe différentes bourses de valeurs. Chaque pays possède donc son propre marché financier et la plupart du temps les règles et les horaires changent d’une bourse à l’autre. 

Horaires d’ouverture des différents marchés. 

A quoi sert la bourse ? 

Afin d’entrer dans le vif du sujet, rappelons rapidement quel est le rôle de la bourse et à quoi cela sert exactement ! 

La bourse permet aux entreprises de se financer en levant des capitaux, que ce soit au travers de l’émission d’obligations (titres de créances) ou d’actions (titres de propriété). Elle permet aussi aux particuliers d’investir dans l’économie réelle et de participer aux succès de ses marques préférées. 

L’utilité principale de la bourse est donc de permettre aux entreprises de lever des capitaux afin de pouvoir prospérer sur le long terme. C’est un excellent moteur de l’économie car il permet à tous les individus de constituer une épargne. 

Elle a donc un rôle élémentaire dans le financement de l’économie d’aujourd’hui !

Les acteurs du monde financier

Afin de s’assurer du bon déroulement des différentes bourses de valeurs, il existe 6 grandes catégories d’acteurs. 

  1.              Emetteurs 

La première catégorie d’acteurs est constituée des sociétés qui décident de se coter et donc d’émettre une partie de leur capital sur les marchés financiers.

Le plus souvent la société va passer par une banque d’investissement pour effectuer ce type d’opération et réussir à s’introduire en bourse en respectant notamment toute la partie juridique très complexe pour ce type d’opérations. 

  1.             Investisseurs 

Le deuxième type d’acteurs à opérer sont donc bien évidemment les investisseurs qui vont acheter les titres émis par les différentes sociétés. Sur les marchés financiers, nous distinguons en général les investisseurs particuliers et les investisseurs institutionnels.   

  1.             Intermédiaires

En plus des émetteurs et des investisseurs, nous comptons tous les intermédiaires qui agissent le plus souvent en tant que passerelle entre vous et les marchés boursiers. Dans cette catégorie nous retrouvons donc les brokers comme eToro, les sociétés de gestion ou les banques qui joueront le rôle d’intermédiaire.  

  1.             Autorités publiques indépendantes (par exemple : l’AMF pour la France) 

Pour s’assurer du sérieux de tous les acteurs et afin de garantir le bon fonctionnement des opérations, chaque pays / bourse possède une ou plusieurs autorités publiques. 

En France par exemple nous pouvons citer en autres l’AMF (l’équivalent de la SEC aux Etats Unis) qui a pour missions d’informer les particuliers, protéger leur épargne investie dans les instruments financiers et assurer le bon fonctionnement des marchés d’instruments financiers. 

  1.             Institutions centrales 

En plus des régulateurs, certaines institutions comme les banques centrales s’assureront des politiques monétaires et d’autres, comme la chambre de compensation ou le dépositaire central s’assureront du bon déroulement des opérations en plus du régulateur qui aura fixé les règles préalablement.

  1.             Agences de notation

Les derniers acteurs importants sur les marchés sont les agences de notation comme Moody’s, Fitch Ratings ou encore Standard & Poor’s. 

Une agence de notation est un organisme qui évalue le risque de non-remboursement de la dette ou d’un emprunt d’un état, d’une entreprise ou d’une collectivité locale.

Ces notations suivies par tous les différents acteurs jouent un rôle clé sur les marchés financiers et un changement de notation n’est pas sans conséquence. 

Comment fonctionne la bourse ? 

Comment le trading fonctionne

 

Après avoir vu qui sont les différents acteurs opérant sur les marchés et expliqué le rôle de chacun, découvrons maintenant ce qu’il se passe lorsque vous décidez de passer un ordre en bourse. 

Afin de passer une opération sur les marchés financiers, vous avez besoin d’un intermédiaire comme une banque ou un courtier par exemple eToro qui vous permettra de passer directement vos ordres de bourse. 

Une fois que vous avez passé un ordre, ce dernier est directement envoyé sur le marché en question, NYSE-Euronext par exemple.

Une fois l’ordre envoyé par votre courtier, une chambre de compensation comme LCH Clearnet ou Clearstream va s’assurer du bon déroulement des opérations et garantir le risque en cas de défaillance d’un des acteurs (acheteur, vendeur, broker). 

Enfin, un dépositaire central comme Euroclear par exemple va vérifier que l’acheteur a bien reçu ses titres et le vendeur son paiement. 

Toutes ses étapes se font bien évident sous la surveillance d’un gendarme boursier qui s’assure que l’ensemble des procédures est respecté. En cas de problème, il peut également agir en tant que médiateur entre les différents acteurs. 

Les différents produits et principales bourses

Il existe donc différentes bourses pour chaque localisation, mais vous pouvez aussi investir sur différents types de produits financiers.  

Voyons à présent quels sont les différents actifs financiers que vous pouvez trader : 

  • Devises : vous pouvez échanger la plupart des devises les unes contre les autres. C’est ce qu’on appelle le Forex ou marché des changes en français. C’est l’un des marchés les plus importants. Par exemple, en 2016 le volume quotidien moyen des échanges était d’environ 5 100 milliards de dollars américains

  • Actions : un des autres instruments financiers apprécié par les particuliers sont les actions. Une action est un titre de propriété représentant une part de l’entreprise et vous permettant de recevoir une partie des bénéfices de l’entreprise si cette dernière verse un dividende.
  • OPCVM / ETFs : si vous ne souhaitez ni acheter une action ni une obligation par manque de temps ou de connaissance à ce sujet, vous pouvez investir directement via un fond d’investissement appelé Organisme de placement sur valeurs mobilières (OPCVM), l’équivalent des ETFs dans le système américain ce qui vous permettra d’investir sur des industries spécifiques, un actif précis, un pays particulier ou tout simplement une stratégie plus singulière. 

Sur eToro vous pouvez donc investir dans les principaux ETFs tels que le TLT, VXX, SPY … 

  • Matières Premières : Les matières Premières peuvent être tradées sur certaines places de marchés comme le NYMEX et le COMEX appartenant au CME Group.  

Les matières premières peuvent se diviser en 4 catégories : 

  • Agriculture (Blé, Soja, Riz…) 
  • Métaux (Or, Argent, Cuivre…) 
  •  Energie (Pétrole, Gaz naturel..) 
  •  Bétail & viande 

Matières premières disponibles sur eToro

  • Indices : Un indice boursier est un groupe d’actions utilisé pour évaluer un secteur, une Bourse ou une économie. En général, un indice boursier se compose de différents actifs regroupés en fonction de critères bien précis (la capitalisation boursière, secteur d’activité, pays…). 

Chaque bourse / pays possède aussi un ou plusieurs indices afin de mesurer l’efficacité et la santé financière d’un marché local. 

Europe Description
Cac 40 40 principales entreprises en France 
Dax 30 30 principales entreprises en Allemagne
Footsie 100 100 principales entreprises au Royaume Uni
SBF 120 120 principales entreprises en France
Ibex 35  35 principales entreprises en Espagne
Etats Unis
Nasdaq 100 100 principales entreprises techs aux Etats Unis
Dow Jones 30 30 principales entreprises industrielles aux Etats Unis
S&P 500 500 principales entreprises aux Etats Unis
Asie
Nikkei 225 225 principales entreprises au Japon
Shanghai Composite 50 ou 180 principales entreprises en Chine
Hang Seng Principales entreprises de Hong Kong

 

Chaque bourse possède donc différents indices; on peut y investir grâce à différents types de contrats financiers : soit les CFDs soit les futures. 

  • CFDs : Un CFD ou contrat pour la différence en français est un contrat passé entre le courtier et son client stipulant  que l’acheteur encaissera ou décaissera la différence entre le prix de l’actif au moment de sa vente et son prix au moment de l’exécution du contrat.  Ce type de produits permet la vente à découvert d’action, l’utilisation d’effet de levier ou la détention de fraction d’actions. 

Découvrez la réponse à toutes vos questions dans notre FAQ ! 

En plus des avantages précédemment cités, un CFD permet aussi de choisir des ordres prédéfinis comme le Stop Loss ou le Take Profit. 

Le Stop Loss est un ordre de bourse automatisé et pré programmé qui vous permettra de couper vos pertes et sortir de position à un prix choisi. Le Take Profit quant à lui, vous permettra de fermer votre trade lorsque le prix atteint votre objectif prévu.

  • Futures : Alors que sur eToro nous utilisons seulement les CFDs, les matières premières et les indices peuvent aussi être tradés sur un marché organisé sous forme de contrat à terme (ou ce qu’on appelle aussi un Future). 

Un future est un autre type d’accord entre deux parties permettant de s’assurer ou de s’engager sur un prix pour une quantité déterminée d’un produit donné (le sous-jacent) à une date future. Ce type d’actifs permet notamment à certaines entreprises de se couvrir en cas de hausse ou de baisse d’un actif. 

Toutefois ce genre de produits reste moins adapté aux investisseurs particuliers surtout si vous êtes débutant car il nécessite un capital minimum important, possède une date d’expiration et a moins de flexibilité que le CFD. 

  • Obligations : contrairement à une action, les obligations ne sont pas un titre de propriété mais une créance soit un titre de dette pour l’entreprise ou le pays qui décide d’en émettre. En achetant une action, vous participez au capital de l’entreprise, dans le cas d’une obligation vous prêtez de l’argent à l’entreprise en contrepartie d’un rendement fixe et connu à l’avance (appelé coupon). 
  • Produits exotiques (trading social, cryptos, dérivés climatiques, turbo, option…) : enfin, les derniers types de produits financiers que vous devez connaître sont les produits exotiques. Ce sont des produits dérivés complexes mis en place par les institutions financières pour des émetteurs qui ont des besoins de financement spécifique. Ces produits représentent une infime part des produits dérivés et sont réservés aux investisseurs aguerris.

Tous ces produits vous permettront ensuite de composer vos différents placements financiers à travers différents véhicules d’investissement comme vos assurances vie, comptes titres, PEA ou autres !

 ____

Risques des marchés financiers et erreurs à éviter quand on investit 

Ca y est, vous voilà désormais familier avec les différents produits que vous allez pouvoir retrouver sur les marchés. Mais avant que l’envie ne vous prenne d’investir toutes vos économies sur une option Put du CAC 40 ou un CFD avec un levier important, rappelons les risques que vous encourez sur les marchés financiers et les erreurs à éviter au début de son parcours d’investisseur. 

Volatilité : le risque le plus important et sans doute le plus connu est la volatilité. Ainsi même si une action peut paraître très rentable sur une période de temps il faut toujours éviter de mettre tout son capital sur la même société ou le même actif. 

Pour mesurer la volatilité d’un actif financier vous pouvez calculer l’écart type vous même ou regarder le coefficient Bêta d’une action.  

Le coefficient Bêta est une mesure qui représente l’historique de la volatilité du prix d’un actif (par exemple le cours de bourse d’une action) sur celle des prix du marché en général (par exemple un indice boursier significatif). Comprendre et maîtriser la volatilité vous permettra de ne pas vous laisser emporter par vos émotions et d’avoir les clés en main pour mettre en place une stratégie de gestion des risques. 

Risque de change : l’autre risque à prendre en compte avant d’investir qui est malheureusement souvent oublié par les investisseurs est le risque de change. Ainsi, en plus de la performance des actifs que vous achetez, il faut aussi faire attention aux différences de cours. Si par exemple vous achetez une action américaine, vous détiendrez des actions en dollars et serez donc exposés à cette monnaie.

Risque de Matière première : en plus du risque de change et de la volatilité, vous devez aussi prendre en compte le risque de matière première en fonction du type d’entreprise dans lequel vous investissez. Les entreprises pétrolières comme Total, Exxon ou Petrobras seront par exemple fortement impactées par les cours du pétrole et les décisions de l’OPEP. 

Risque de taux : si vous tradez certains produits comme les obligations, vous devez aussi faire attention aux politiques monétaires et aux changements de taux d’intérêt par les banques centrales qui impacteront le prix de certains actifs comme les obligations. . 

Risque sur opérations : En plus de ces 4 risques principaux, vous pouvez parfois avoir des soucis au niveau de certaines opérations de marché. Que ce soit une action pas assez liquide, une contrepartie défaillante ou un broker qui n’est pas honnête, vous devez bien être conscient des différents facteurs à prendre en compte et ne pas prendre la bourse pour un Casino.

Dites vous que chaque Euro investi est mieux dans votre poche plutôt que dans celle de votre courtier / banquier, donc essayez d’adopter les bons réflexes (diversifiez, suivez la tendance, laissez courir vos gains…) le plus tôt possible et soyez patient. 

Définir son profil d’investisseur

Maintenant que vous connaissez les bases de la bourse, les acteurs et les principaux risques que vous encourez, l’une des dernières choses à faire avant d’investir et de prendre le temps de réfléchir à votre profil d’investisseur, votre appétit au risque, vos objectifs personnels et l’horizon de temps sur lequel vous souhaitez investir. 

Vous devez voir les marchés financiers comme un moyen d’épargner une partie de vos revenus dans le but d’atteindre l’un de vos objectifs personnels. 

Bien évidemment chaque personne est différente et donc personne n’aura la même façon d’investir. Avant de vous lancer, vous devez donc bien réfléchir aussi au risque que vous souhaitez prendre et au pourquoi vous souhaitez investir : gagner un revenu secondaire, augmenter son capital dans le but d’un achat immobilier, préparer l’avenir de ses enfants … 

Nous vous conseillons de  ne jamais ’investir un montant qui impacterait votre vie personnelle et de vous fixer des objectifs réalisables. 

Si vous avez un profil averse au risque nous vous conseillons des produits peu risqués comme des obligations, des actions à forte capitalisation ou des ETFs diversifiés et peu volatiles. 

Au contraire si vous avez un profil d’investisseur plus risqué vous allez dans ce cas probablement vous intéresser aux crypto-monnaies, actions d’entreprises technologiques ou autres produits exotiques. 

Comment choisir un broker en adéquation avec sa stratégie ? 

Une fois que vous avez défini votre profil d’investisseur la stratégie / allocation que vous souhaitez adopter, vous devez désormais vous poser la question de votre broker. 

En effet, comme vu auparavant, afin d’avoir accès aux marchés financiers, vous allez devoir choisir un courtier qui opérera en tant que passerelle entre vous et les marchés financiers. 

Il existe des centaines d’acteurs dans cette industrie et malheureusement certains sont malhonnêtes, donc faites toujours attention avant de choisir votre courtier. 

Vérifiez toujours la liste noire de l’AMF si vous avez un doute sur le sérieux d’un courtier.

Une fois que vous vous êtes assuré du sérieux du courtier choisi, vous devez désormais vous intéresser  aux frais, aux conditions de trading,  aux différents actifs, à l’interface proposée par la plateforme et vous assurer que ces critères correspondent à vos attentes. 

Notre plateforme est particulièrement intéressante pour les investisseurs long terme souhaitant partager leur expertise avec d’autres membres et profiter pleinement des fonctionnalités de copy / social trading !

Avantages à être copié sur eToro ! 

Rien ne vous empêche non plus  d’utiliser différents brokers en fonction de vos propres besoins.  

Comment s’informer des actualités boursières ? 

Une fois que vous avez trouvé le ou les courtiers qui correspondent le plus à vos attentes, vous allez pouvoir composer votre propre portefeuille boursier :

Grâce à Internet et à la démocratisation de ce secteur, il n’a jamais été aussi facile de se tenir informé des actualités des marchés financiers. Voici une liste non exhaustive de ressources financières qui vous permettra de rester informé :

  • Bloomberg / Morningstar / Reuters : Ces trois sites sont les ressources les plus utilisées par les banquiers et les investisseurs institutionnels. En plus de fournir l’actualité, ces sites permettent de trouver plus d’informations à propos d’un actif en recherchant simplement son Ticker ou code ISIN ! 
  • Presse spécialisée (ZeroHedge, Seeking Alpha, Financial Times, Investing…) : en plus des trois principaux sites il existe des tonnes de ressources discutant l’actualité économique et financière. Alors que certains médias comme le Financial Times ou Yahoo Finance sont très connus, il existe aussi certains blogs plus nichés ou d‘autres plus localisés en fonction d’un pays. On peut par exemple citer pour la France des médias comme Investir des Echos, La Tribune ou encore Zonebourse qui vous permettront de rester informé des nouvelles locales. 
  • Relation Investisseur des entreprises : si vous souhaitez directement avoir accès aux résultats d’une entreprise particulière, vous pouvez aussi directement vous rendre dans la partie relation investisseur de son site internet. En effet, toutes les entreprises cotées sur les marchés financiers sont dans l’obligation de tenir une comptabilité très stricte et de la rendre accessible à tous publiquement !
  • Twitter et autres réseaux sociaux : alors que jusque là les ressources citées étaient classiques, nous devons désormais ajouter en 2020 les réseaux sociaux et notamment Twitter. Démocratiser par le Président Donald Trump, cette nouvelle forme de communication se développe de plus en plus, et vous pouvez désormais suivre l’actualité du monde en temps réel ! D’autres réseaux comme par exemple Telegram dans la crypto-monnaie peuvent aussi être utilisés afin de se tenir informé des dernières actus financières ! 
  • Fil d’actualité eToro ou autres fonctionnalités sur notre plateforme : Vous pouvez aussi utiliser la sagesse des foules et vous tenir informé en suivant le fil d’actualité de notre plateforme. Vous pouvez aussi utiliser notre page recherche qui vous permettra de trouver le consensus des analystes, les objectifs de prix et d’autres indicateurs techniques :

Conseils pour bien démarrer en bourse

Alors qu’il existe différentes sources d’informations et différents risques sur les marchés financiers, il est donc important de suivre des conseils simples comme la diversification et de se tenir informé des actualités qui peuvent impacter les marchés financiers. 

Découvrons certains conseils à appliquer :

Conseils Pourquoi
Diversification Vous permet de réduire le risque et d’allouer vos fonds sur plusieurs entreprises 
Mettre en place une stratégie de trading  Mettre en place une stratégie de trading prédéfinie à l’avance afin de limiter l’impact émotionnel et psychologique des marchés.
Suivre les actualités  “Achetez la rumeur, vendez la nouvelle”

Cet adage est important et afin d’être un bon investisseur vous devez vous tenir informé des actualités économiques et politiques qui influencent directement les marchés. 

Utilisez des TP et SL En plus d’avoir une stratégie, vous devez absolument utiliser des Stop Loss ou Take Profit afin de limiter votre risque et limiter l’impact de vos émotions.
Épargner au fil du temps  Le DCA est une méthode qui consiste à épargner un peu régulièrement (chaque mois par exemple). Peut être une solution efficace afin de constituer une épargne au fil du temps et profiter des intérêts composés. 

Même si ces conseils restent basiques, ils vous permettront d’appréhender les marchés financiers en minimisant votre risque et en maximisant vos gains ! 

“Compound interest is the eighth wonder of the world. He who understands it, earns it; he who doesn’t, pays it.” A.Einstein

Conclusion 

Tada, vous voilà désormais au courant des principales informations à connaître avant d’investir en Bourse ! Maintenant que vous êtes plus familier avec ces concepts, n’hésitez pas à les pratiquer sans risque via votre compte virtuel eToro !