BitcoinWorldWide CopyPortfolio d’eToro : capture de l’écosystème du Bitcoin

Depuis mi-octobre 2020, le Bitcoin est passé de 11 000 $ à environ 60 000 $. Malgré ces chiffres impressionnants, c’est l’adoption du Bitcoin dans l’économie grand public qui a apporté une validation supplémentaire à cette crypto-monnaie et renforcé ses gains remarquables. 

Un aspect important de la croissance et de l’acceptation généralisée du Bitcoin a été l’écosystème des entreprises facilitant la découverte et l’utilisation de la crypto-monnaie. Cet écosystème en tant que concept n’est pas unique au Bitcoin, il existe également pour d’autres devises. Cependant, l’écosystème du Bitcoin se manifeste de différentes manières que celui d’une monnaie fiduciaire. 

Par exemple, le dollar doit être conçu, imprimé, découpé, distribué et stocké jusqu’à ce qu’il atteigne ses utilisateurs. Si le gouvernement joue un rôle important dans la production du dollar, il existe cependant un processus, de la création jusqu’à l’utilisateur auquel de nombreux acteurs peuvent participer. Dans l’écosystème du Bitcoin, ces rôles ont été pourvus par des sociétés privées.

Le processus de création de Bitcoin commence par des entreprises qui minent ou produisent des pièces en résolvant des problèmes mathématiques complexes à l’aide d’ordinateurs très puissants. Le processus de minage vérifie et sécurise également les transactions à l’aide d’algorithmes et d’équations mathématiques. Pour cette étape de minage et de découverte, des entreprises telles que Riot Blockchain interviennent dans le but de rendre le processus plus efficace et moins coûteux. 

Le besoin d’ordinateurs très puissants a attiré les entreprises de semi-conducteurs dans l’écosystème Bitcoin pour soutenir l’infrastructure de minage du Bitcoin. Taïwan Semiconductors et Samsung en sont deux exemples.

Une fois produits, les détenteurs de Bitcoin ont besoin de plateformes où les crypto-monnaies peuvent être utilisées comme paiement. Paypal est une entreprise majeure qui permet aux gens d’acheter des objets avec des crypto-monnaies via sa plateforme. 

En plus des paiements, des solutions de stockage et de garde sont nécessaires pour les petites et grandes quantités de crypto-monnaies. Coinbase est un exemple d’entreprise qui stocke des crypto-monnaies pour ses clients individuels et institutionnels. Les réglementations récentes de la SEC aux États-Unis exigent que les « dépositaires qualifiés » stockent de grandes quantités de crypto-monnaies. Cela devrait inciter les grandes institutions financières à fournir ces services. C’est le cas de Bank of NY Mellon, qui prévoit de construire une plateforme numérique de conservation et d’administration multi-actifs qui placera les actifs traditionnels et numériques sur la même plateforme.

L’écosystème du Bitcoin et son utilisation accrue fonctionnent simultanément et se renforcent mutuellement. Alors que l’écosystème du Bitcoin se renforce, son attrait et sa valeur augmentent. Cela incite en retour les entreprises traditionnelles à explorer l’utilisation de la crypto-monnaie, ce qui crée davantage de possibilités de développement pour l’écosystème original.

Certaines étapes importantes de l’acceptation du Bitcoin dans l’économie grand public ont eu lieu en 2014, lorsque Microsoft a commencé à accepter le Bitcoin ; en 2016, lorsque USAA est devenue la première entreprise du classement Fortune 500 dans le secteur des services financiers à intégrer le Bitcoin dans la société ; en 2018, BMW au Royaume-Uni a tweeté que le Bitcoin pourrait être utilisé pour acheter des véhicules ; et en 2019, AT&T est devenu le premier opérateur mobile à accepter le Bitcoin.

Parmi les autres grandes entreprises qui acceptent le Bitcoin, on peut citer Visa, Starbucks, Paypal, Whole Foods, Restaurant International et Etsy, entre autres. Les franchises de la NBA qui acceptent les Bitcoins comprennent les Sacramento Kings et les Dallas Mavericks, où les Bitcoins peuvent être utilisés pour l’achat de billets et d’autres articles vendus sur leurs sites web. 

67 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les gouvernements sont sceptiques à l’égard du Bitcoin

Bien que de plus en plus de sociétés intègrent les crypto-monnaies dans leurs méthodes de paiement, les gouvernements restent sceptiques. 

En février 2021, la secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, a exprimé un doute quant à la vaste utilisation du Bitcoin. Elle a fait remarquer : « Je crains que, dans la mesure où il est utilisé, ce soit souvent pour des financements illicites. C’est une façon extrêmement inefficace d’effectuer des transactions, et la quantité d’énergie consommée pour traiter ces transactions est stupéfiante. »

Un mois auparavant, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, avait demandé la réglementation du Bitcoin. Elle a déclaré que le Bitcoin était un « actif hautement spéculatif » et qui avait « mené de drôles d’affaires et à des activités de blanchiment d’argent intéressantes et totalement répréhensibles. » Lors d’une conférence téléphonique en février 2021, elle aurait déclaré qu’elle ne considérait pas le Bitcoin comme une devise et qu’il était « hors de question » que les banques centrales le détiennent en tant que devise.

Cependant, des sceptiques se rallient également face au Bitcoin.

Inigo Fraser-Jenkins, co-directeur de la stratégie de portefeuille pour Bernstein Research, a récemment changé d’avis sur le Bitcoin. En 2018, il a déclaré que le Bitcoin ne devrait pas être inclus dans les portefeuilles d’investissement. En pleine pandémie, il s’est rétracté, invoquant trois raisons : l’environnement politique, le niveau d’endettement et les possibilités de diversification pour les investisseurs. Ces trois éléments ont changé au cours de l’année de la pandémie et font désormais du Bitcoin une option intéressante.

BitcoinWorldWide CopyPortfolio

Le BitcoinWorldWide CopyPortfolio d’eToro regroupe les principales entreprises participant à l’écosystème du Bitcoin, ce qui facilite son adoption future dans l’économie grand public.

Comme le dit l’adage « une marée haute soulève tous les bateaux », l’utilisation trop accrue du Bitcoin peut également augmenter la valeur de toutes les entreprises participant à sa chaîne de valeur. Simultanément, plus ces entreprises et ces technologies sont utilisées pour faciliter l’utilisation du Bitcoin, plus leurs technologies deviennent populaires et intéressantes en général. Comme nous l’avons vu, les technologies de BlockChain ne sont plus utilisées uniquement pour le Bitcoin, mais plutôt par de nombreuses entreprises dans plusieurs secteurs. Le succès rencontré dans le domaine des crypto-monnaies a favorisé son acceptation par le grand public.

67 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Composition du BitcoinWorldWide CopyPortfolio

Le BitcoinWorldWide CopyPortfolio investit dans des sociétés qui font partie de la chaîne de valeur du Bitcoin et dans le Bitcoin lui-même. 

Nous divisons l’écosystème du Bitcoin en trois catégories :

  1. Découverte du Bitcoin : cette catégorie inclut des sociétés de minage et des sociétés de semi-conducteurs de Bitcoin. Ces deux secteurs nécessitent une puissance de traitement informatique élevée afin de vérifier les transactions Bitcoin et de les enregistrer dans le registre public. Les mineurs qui effectuent ces processus complexes sont indemnisés en Bitcoins.
    Canaan Inc et Cleanspark sont deux exemples de ce type de sociétés. Basée en Chine, Canaan fabrique des superordinateurs utilisés pour le minage du Bitcoin. La société a également produit la première machine de minage de Bitcoins alimentée par un circuit intégré spécifique à une application (ASIC).
    Cleanspark fournit des solutions logicielles et technologiques pour résoudre les défis énergétiques modernes. La société, qui possède sa propre exploitation de plus de 3 400 mineurs ASIC Bitcoin, cherche à utiliser ses technologies pour miner des Bitcoins aux prix énergétiques les plus bas des États-Unis.
    Ces types de sociétés constitueront 30 % des actifs du portefeuille.
  2. Trading de Bitcoin : cette catégorie est composée de sociétés du secteur financier. Il s’agit notamment de sociétés de technologie de paiement facilitant les transactions en Bitcoins, de sociétés d’échange et de courtiers en Bitcoins de gré à gré.
    Paypal est une société de technologie financière générale facilitant les transactions financières qui permet également à ses clients américains d’acheter, de vendre et de stocker des crypto-monnaies et, grâce à son application, d’utiliser des crypto-monnaies comme moyen de paiement. Coinbase, qui a récemment fait son entrée en bourse, est une plateforme numérique spécifiquement axée sur la cryptoéconomie, où les crypto-actifs peuvent être achetés, vendus ou stockés sur la plateforme.
    Ces types de sociétés constitueront 20 % des actifs du portefeuille.
  3. Stockage du Bitcoin : Cette catégorie comprend des sociétés du secteur financier fournissant des solutions de stockage de crypto-monnaies, et du secteur de l’assurance fournissant des solutions de transfert de risques pour les entreprises opérant dans le domaine des actifs numériques.
    Parmi les entreprises qui entrent dans cette catégorie, on peut citer Pyctor et Zodia Custody qui fournissent des services de conservation des actifs numériques. Marsh & Mclennan opère dans le domaine du transfert de risques, en fournissant des solutions d’assurance sur mesure pour les actifs numériques.
    Ces types de sociétés constitueront 20 % des actifs du portefeuille.

Par ailleurs, 25 % du portefeuille sont investis dans des Bitcoins et les 5 % restants sont investis dans des opportunités d’infrastructure Bitcoin au fur et à mesure qu’elles se présentent. 

Avantages du BitcoinWorldWide CopyPortfolio

Les gens ont vu le succès des crypto-monnaies et aimeraient investir dans cet actif. Cependant, ils hésitent souvent en raison de la volatilité et du risque impliqués. 

Le BitcoinWorldWide CopyPortfolio d’eToro offre une valeur ajoutée permettant aux investisseurs d’avoir une participation dans les crypto-actifs, tout en réduisant le risque en raison du portefeuille diversifié. Par conséquent, le portefeuille peut également convenir aux investisseurs traditionnels qui recherchent une exposition aux crypto-monnaies par le biais d’un mécanisme diversifié.

Un autre avantage est que le portefeuille se diversifie sans renoncer au potentiel de croissance. Le portefeuille comporte des actifs qui non seulement compensent le marché des crypto-monnaies, mais le complètent également. Ainsi, les entreprises impliquées dans la chaîne de valeur du Bitcoin peuvent progresser à un moment où le Bitcoin se porte bien, et même lorsque le Bitcoin pourrait chuter. 

Le BitcoinWorldWide CopyPortfolio d’eToro est l’un des plus de 40 CopyPortfolios proposés sur la plateforme eToro. Vous trouverez plus d’informations sur les CopyPortfolios ici.

67 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

CopyPortfolios est un produit de gestion de portefeuille fourni par eToro Europe Ltd., qui est autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Les CopyPortfolios ne doivent pas être considérés comme des fonds négociés en bourse, ni comme des fonds spéculatifs.

L’investissement dans des crypto-actifs n’est pas règlementé dans certains pays de l’UE et au Royaume-Uni. Aucune protection des consommateurs n’est assurée. Votre capital est assujetti à un risque. Vous ne perdrez jamais plus que le montant investi sur chaque position.

115 Vues