La course pour trouver des solutions au changement climatique : 3 opportunités d’investissement

Le changement climatique, qui peut être défini comme la hausse des températures mondiales accélérée par les émissions de gaz à effet de serre induites par l’homme et les changements de climat à grande échelle qui en résultent, est l’un des plus grands défis auxquels le monde est confronté aujourd’hui. 

Au cours du siècle dernier, les êtres humains ont eu un impact sans précédent sur le système climatique de la Terre et provoqué un énorme changement. Pire encore, ce changement a maintenant des répercussions inquiétantes. Non seulement il augmente la fréquence et l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les inondations, les tempêtes, les feux de forêt et les sécheresses, mais il affecte également un large éventail d’écosystèmes naturels et accélère l’extinction de nombreuses espèces. Cela affecte tous les pays, sans exception, et perturbe dans le même temps les économies et les vies. 

Mesures prises par les gouvernements pour lutter contre le changement climatique 

Au cours des dernières décennies, les gouvernements du monde entier ont reconnu que pour atténuer le changement climatique, il est indispensable de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Dans cette optique, ils ont travaillé ensemble pour décarboner l’économie. 

Le premier accord entre les pays concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre a été le protocole de Kyoto, qui a été signé à Kyoto, au Japon, en 1997 et est entré en vigueur en 2005. Il demande aux pays industrialisés et aux économies en transition de limiter et réduire leurs émissions de gaz à effet de serre conformément aux objectifs individuels convenus. Presque toutes les nations ont maintenant accepté ce traité, à l’exception notable des États-Unis. 

Plus récemment, nous avons vu l’Accord de Paris entrer en vigueur. Il s’agit d’un traité international juridiquement contraignant sur le changement climatique qui vise à limiter le réchauffement de la planète à un niveau bien inférieur à deux degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels. Les objectifs d’émission de l’Accord de Paris exigent que toutes les parties réduisent leur empreinte carbone de plus de 50 % d’ici 2030 et les éliminent d’ici 2050. Ce traité a été adopté par 196 parties en décembre 2015 lors de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21) à Paris.

Certains pays ont également introduit des taxes sur le carbone dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. Ces taxes visent à rendre plus visibles les coûts « cachés » des émissions de carbone. La Finlande a été le premier pays à introduire une taxe carbone en 1990. Depuis, 18 autres pays européens ont suivi. Actuellement, la Suède a le taux d’imposition carbone le plus élevé. 

En outre, nous avons assisté ces dernières années à de grandes campagnes de lutte contre le changement climatique menées par des organisations non gouvernementales, Objectif zéro en étant un très bon exemple. Il s’agit d’une campagne mondiale lancée par les principaux experts du changement climatique. Son objectif vise à obtenir le soutien des entreprises, des villes, des régions et des investisseurs afin d’atteindre une récupération zéro carbone qui prévienne les menaces futures et débloque une croissance inclusive et durable. 

D’où proviennent les émissions de gaz à effet de serre ? 

Il est clair que pour lutter contre le changement climatique, nous devons réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. Cependant, pour ce faire, nous devons d’abord comprendre d’où viennent les émissions. 

Le tableau ci-dessous fournit un aperçu de cette question, montrant la répartition des émissions mondiales de gaz à effet de serre en 2016.

Source1

Sur ce graphique, nous pouvons constater que près des trois quarts des émissions proviennent du secteur de l’énergie. Dans le secteur de l’énergie, le transport est responsable de 16,2 % des émissions et au sein du transport, le transport routier (voitures, camions, camionnettes, motos et autobus), est responsable d’environ 11,9 % des émissions. Environ 60 % des émissions du transport routier proviennent du transport de voyageurs tandis que les 40 % restants proviennent du fret routier. 

Le graphique montre également que près d’un cinquième des émissions mondiales proviennent de l’agriculture, de la foresterie et de l’utilisation des terres. Ici, le bétail et le fumier contribuent le plus aux émissions, à hauteur de 5,8 % du total des émissions. La raison pour laquelle l’agriculture contribue de manière si importante aux émissions est que des animaux comme les vaches et les moutons produisent des gaz à effet de serre lorsque leurs systèmes digestifs décomposent les aliments. L’élevage de bœufs et d’agneaux a donc tendance à avoir une empreinte carbone élevée. 

Dans l’ensemble, il ressort clairement de ce graphique que deux industries principales sont responsables de la majorité des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Les gouvernements et les entreprises faisant face à des pressions pour changer leurs comportements afin de stopper le changement climatique, nous pouvons nous attendre à voir de nombreuses perturbations dans ces industries dans les années à venir.

L’occasion d’investir dans des entreprises vertes 

Le changement climatique étant un problème si important, les entreprises du monde entier s’efforcent de développer des solutions innovantes qui peuvent aider à décarboner l’économie mondiale. À l’heure actuelle, une vague vertigineuse d’investissements du secteur privé afflue vers des solutions technologiques de pointe qui améliorent la durabilité, de la technologie des énergies renouvelables à la viande d’origine végétale. Cela crée des opportunités lucratives pour les investisseurs privés. Les entreprises qui trouvent de véritables solutions au changement climatique génèrent de solides retours sur investissement. 

Ceux qui souhaitent investir dans des solutions luttant contre le changement climatique souhaiteront peut-être prendre en compte certains des CopyPortfolios d’eToro. Trois portefeuilles qui contiennent une exposition aux entreprises développant des solutions durables comprennent : 

Le RenewableEnergy CopyPortfolio

Le RenewableEnergy CopyPortfolio alloue des capitaux aux entreprises qui s’efforcent de développer des solutions énergétiques plus durables. Il fournit une exposition aux principales sociétés d’énergie renouvelable qui utilisent des sources d’énergie propres telles que l’énergie solaire, éolienne et hydrogène, ainsi que des entreprises développant les technologies derrière les systèmes utilisés pour la production d’énergie renouvelable.

Le marché mondial des énergies renouvelables devrait connaître une forte croissance dans les années à venir parce que l’empreinte carbone de l’énergie solaire, éolienne et hydrogène est beaucoup plus faible que celle de l’énergie à combustible fossile. D’ici 2025, le marché devrait atteindre environ 1 500 milliards de dollars, par rapport à 928 milliards de dollars en 2017.2 On s’attend à ce que l’industrie se développe le plus rapidement dans la région Asie-Pacifique, mais il est probable qu’il y ait des opportunités à l’échelle mondiale. 

Le Driverless CopyPortfolio

Le Driverless CopyPortfolio d’eToro fournit une exposition aux sociétés qui développent des véhicules autonomes et des véhicules électriques (VE). Avec ce portefeuille, les investisseurs peuvent obtenir une exposition aux entreprises qui aident l’industrie automobile à devenir plus durable. 

Les véhicules électriques et autonomes aideront à lutter contre le changement climatique dans les années à venir. Les véhicules électriques ne produisent aucune émission directe. Cela signifie qu’ils peuvent améliorer considérablement la qualité de l’air dans les zones urbaines. Si l’ensemble du secteur du transport routier passait à l’électricité, nous pourrions potentiellement réduire les émissions mondiales de près de 12 %. 

Étant donné que l’accent est actuellement mis sur la durabilité, le marché des véhicules électriques connaît une croissance rapide. L’année dernière, les ventes mondiales de VE ont augmenté de 43%3 pour atteindre 3,2 millions, malgré le fait que les ventes globales de voitures ont chuté de 16 % en raison de la pandémie de coronavirus. 

À l’avenir, nous pouvons nous attendre à ce que le marché des voitures, des bus, des camions et d’autres véhicules électriques continue à croître rapidement. L’une des raisons est que les gouvernements du monde entier intensifient la pression exercée sur les constructeurs automobiles pour qu’ils cessent de produire des véhicules à moteur à combustion traditionnels. La Norvège, par exemple, prévoit d’éliminer progressivement les ventes de véhicules à combustible fossile d’ici 2025. Pendant ce temps, le gouvernement japonais a décidé que tous les nouveaux véhicules devront être hybrides ou entièrement électriques d’ici le milieu des années 2030. 

Les véhicules autonomes joueront également un rôle dans la lutte contre le changement climatique. À mesure que la technologie sans conducteur se généralise, nous sommes susceptibles de voir les entreprises offrir « la mobilité en tant que service ». Cela pourrait changer radicalement le modèle de propriété des voitures et avoir un impact profond sur l’efficacité urbaine. Cela, à son tour, réduira considérablement les émissions. 

Le FoodTech CopyPortfolio

Le FoodTech CopyPortfolio alloue des capitaux aux entreprises qui contribuent à transformer l’industrie alimentaire et à la rendre plus durable. Il fournit une exposition aux entreprises engagées dans l’innovation alimentaire (c.-à-d. la viande d’origine végétale), l’innovation agricole (cultiver plus avec moins), la réduction des déchets et l’innovation de la chaîne d’approvisionnement. 

Dans le but de produire plus de nourriture pour la population mondiale croissante, l’industrie alimentaire a souvent ignoré l’environnement par le passé. Aujourd’hui, la production alimentaire pousse le monde à ses limites naturelles. La production massive de viande, par exemple, est l’une des principales causes du changement climatique. Pour protéger l’environnement pour les générations futures, la production alimentaire doit devenir bien plus durable. De nombreuses entreprises travaillent actuellement sur des solutions innovantes. 

En conclusion, tous ces CopyPortfolios ont un parti pris écologique. Ils offrent tous les trois aux investisseurs la possibilité de positionner leurs portefeuilles pour profiter de la croissance à long terme des entreprises développant des solutions durables, qui aideront le monde à réduire les émissions et à lutter contre le changement climatique. 

 

  1. https://ourworldindata.org/emissions-by-sector
  2. https://www.alliedmarketresearch.com/renewable-energy-market
  3. https://www.theguardian.com/environment/2021/jan/19/global-sales-of-electric-cars-accelerate-fast-in-2020-despite-covid-pandemic

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

CopyPortfolios est un produit de gestion de portefeuille fourni par eToro Europe Ltd., qui est autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission.

Les CopyPortfolios ne doivent pas être considérés comme des fonds négociés en bourse, ni comme des fonds spéculatifs.

FCA : CopyPortfolio est un produit qui peut inclure des CFD.Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 67% des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

2998 Vues