Antoine Fraysse Soulier
Par Antoine Fraysse Soulier
338 Vues

La Fed sort le Bazooka !

Hier, la Fed a renforcé son QE (Quantitatif Easing, rachats de toutes sortes d’actifs) sans limite de montants ni de durée. Ces aides concernent aussi bien le marché des prêts étudiants, que les crédits à la consommation et les prêts aux petites entreprises. Autant dire, que la Fed a sorti le Bazooka !

Par ailleurs, le plan de soutien massif de 2.000 milliards de dollars du gouvernement Trump n’a pas été adopté par le Sénat, mais il pourrait l’être aujourd’hui. Chaque ménage américain devrait recevoir un chèque de 1.000 dollars (ce fut fait aussi en 2008), soit, l’équivalent en moyenne d’une semaine de salaire.

Ce matin en Europe, l’attention s’est focalisé sur les premiers indicateurs avancés de la santé économique en zone Euro, notamment en France et en Allemagne.

Les PMI flash, qui correspondent à une enquête auprès d’environ 800 directeurs d’achat évaluant le niveau des conditions commerciales (carnets de commandes, prix, livraisons et stocks), viennent d’être publiés ce matin. Ils ressortent au plus bas, à des niveaux jamais atteints dans le domaine des services, ce qui n’est pas le cas dans le secteur manufacturier qui arrive à tenir bon.  

Les PMI des services viennent donc de ressortir à des plus bas jamais atteint depuis la création de l’enquête. En effet, il ressort en France à 29.0 au mois de mars contre 39.6 attendu, alors qu’en février, l’indicateur était à 52.5 (niveau d’expansion), ce qui correspond à une chute de l’activité de 55% sur un mois, du jamais vu depuis l’après-guerre ! En Allemagne l’indicateur ressort aussi en chute libre à 34.5 contre 52.5 en février. 

Ce très mauvais résultat dans les services est à mettre en opposition avec le relatif bon chiffre dans le secteur manufacturier. En effet, le PMI manufacturier ressort en France et en Allemagne au-dessus des attentes, respectivement à 42.9 et 45.7 contre 39.4 et 40.1 attendus. L’activité dans l’industrie a finalement été sous-évaluée par les analystes, qui se trouve certes en contraction mais dans une moindre mesure ce qui donne un peu d’espoir pour les prochains mois.

Points clés de la journée :

Marchés traditionnels : Les marchés ont baissé hier malgré la Fed.    

Valeur du jour :  BioMérieux reçoit l’autorisation de la FDA pour son test de Covid-19 aux Etats-Unis.

Marchés traditionnels :

Les Bourses européennes ont nettement reculé hier malgré le plan massif de la Fed de rachats d’actifs. 

Le FRA 40 a chuté de 3,32% à 3.914 points et le GER 30 a baissé de 2,23 % à 8.729 points.

A Wall Street, les marchés financiers ont eux aussi baissé, les investisseurs étant déçus par l’incapacité du Sénat à voter en faveur d’un plan de soutien à l’économie de 2.000 milliards de dollars.

Le DJ 30 a perdu 3,04% tandis que le NSDQ 100 a limité les dégâts ne baissant « que » de 0,27%.  

Valeur du jour : BioMérieux reçoit l’autorisation de la FDA pour son test de Covid-19 aux Etats-Unis. 

BioMérieux vient d’annoncer cette nuit, avoir reçu l’autorisation de la part de la FDA (Food and Drug Administration) d’utilisation en urgence aux Etats-Unis, de son test Biofire Covid-19 destiné à la détection du coronavirus.

Ce test détecte le virus en 45 minutes environ, à partir d’un prélèvement nasopharyngé (nez/salive).

Il est très simple d’utilisation et ne nécessite pas une formation et des compétences très poussées en biologie moléculaire. 

BioMérieux déploie actuellement tous les moyens nécessaires pour augmenter la capacité de production de ce test dans différents sites de production à Salt Lake City aux États-Unis. 

Les premiers tests sont destinés au département de la défense, ils seront ensuite disponibles sur le marché américain.

Le titre s’envole ce matin en Bourse même s’il retombe un peu après l’ouverture. 

Le titre BioMérieux est un des rares titres de la côte française, à avoir une performance positive depuis le début de l’année (+29%). 

https://www.etoro.com/fr/discover/markets/stocks

Merci pour votre fidélité.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter : https://twitter.com/TonyFraysse

eToro est une plateforme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-monnaies, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 62 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. 

Les actifs de crypto-monnaies sont des produits d’investissement hautement volatils et non réglementés. L’UE n’offre aucune protection pour les investisseurs.

Ce contenu est destiné uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne doit pas être considéré comme un conseil une recommandation d’investissement.

Vous ne perdrez jamais plus que ce que vous avez investi.

338 Vues