CRISPR : la technologie récompensée du prix Nobel qui pourrait guérir toutes les maladies

Imaginez si vous pouviez modifier le cancer à partir de votre ADN de la même manière que vous supprimeriez un mot dans un document sur votre ordinateur. Ou copier un certain gène et le coller dans le corps d’une autre personne, lui donnant ainsi cette caractéristique génétique. Cela semble être de la science-fiction, pourtant c’est exactement ce que CRISPR accompli, la technologie qui a récemment valu à ses inventeurs de recevoir le prix Nobel de chimie.

Qu’est-ce que CRISPR ?

Pour faire simple, CRISPR est une paire de « ciseaux génétiques » qui vous permet de couper une certaine partie d’un brin d’ADN et de le retirer ou de le remplacer par une autre brin. Alors que CRISPR (abréviation de Clustered regularly interspaced short palindromic repeats ou Courtes répétitions palindromiques groupées et régulièrement espacées) est connu de la science depuis un certain temps, les chercheuses Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna ont réussi à utiliser ce mécanisme immunitaire bactérien pour la manipulation génétique.

Leur découverte et leurs recherches sur le sujet leur ont permis de remporter conjointement le prix Nobel de chimie 2020. Mmes Charpentier et Doudna sont des chercheuses de l’Unité de recherche Max Planck sur la science des pathogènes (MPUSP) à Berlin et de l’Université de Californie à Berkeley, respectivement. Seules cinq femmes avant elles avaient remporté le prix Nobel dans cette catégorie. Leur travail pourrait jeter les bases de l’avenir des soins de santé.

Comment la méthode d’édition génétique CRISPR peut changer l’avenir

Il reste encore beaucoup de recherches à faire sur CRISPR et sur la façon dont ses éventuels outils d’édition du génome devraient être utilisés. Cependant, les utilisations potentielles de la technologie sont vastes et assez impressionnantes. Par exemple, elle pourrait théoriquement être utilisée pour guérir des maladies, en « effaçant » le gène responsable de leur apparition. Les maladies neurodégénératives, telles que la SLA ou la maladie de Parkinson, pourraient être modifiées à partir du code génétique d’une personne plusieurs années avant l’apparition des symptômes.

Les défauts génétiques découverts in utero pourraient être éliminés avant même que le bébé naisse. Diverses formes de cancer, d’allergies, de diabète et de nombreuses autres maladies peuvent être totalement effacées. Et elle ne s’arrêtera peut-être pas là, même les utilisations esthétiques, telles que la modification de la couleur de la peau, des cheveux ou des yeux, sont possibles, ce qui en fait un sujet de controverse en plus de son potentiel infini.

En 2020, alors que le monde a été paralysé par la pandémie de coronavirus, la méthode CRISPR a été considérée comme une possible technologie pour développer des tests rapides de dépistage du COVID-19.

La popularité de CRISPR

Le potentiel que la technologie et l’engouement médiatique qu’elle suscite ont fait de CRISPR l’un des sujets scientifiques les plus débattus au monde aujourd’hui. Il n’est donc pas étonnant que la technologie ait fait son entrée dans la culture populaire, avec quelques documentaires grand public s’intéressant au sujet, tels que l’épisode intitulé L’ADN sur mesure de Netflix sur Explained et l’émission de télévision Biohackers, ainsi que le documentaire primé Human Nature.

Les entreprises développant la technologie CRISPR

Bristol Myers Squibb

Cette société pharmaceutique américaine est très investie dans le domaine de la technologie CRISPR pour le traitement du cancer. En 2020, la société a annoncé un paiement de 65 millions de dollars et un investissement de 15 millions de dollars dans la startup Repare Therapeutics, qui utilise CRISPR pour développer plusieurs traitements visant à soigner et éliminer le cancer.

Cellectis

Cette société française développe des traitements contre le cancer à l’aide de CRISPR. La technologie de Cellectis utilise cette technologie pour modifier les lymphocytes T chez des donneurs en bonne santé, en s’assurant qu’elles sont compatibles avec le receveur. Les cellules immunitaires du donneur sont ensuite utilisées pour attaquer et détruire les cellules leucémiques dans le corps du patient.

Editas Medicine

Cette société américaine essaie de guérir une cause de cécité en utilisant CRISPR. Editas a l’intention de réaliser des essais cliniques à l’aide de CRISPR, dans le but de traiter l’amaurose congénitale de Leber, une maladie génétique rare qui entraîne une cécité.

Intellia Therapeutics

Cette jeune société se concentre exclusivement sur la technologie CRISPR. Intellia utilise CRISPR pour développer des traitements contre le cancer, les troubles génétiques, les troubles inflammatoires, les infections virales et bien plus.

Sangamo Therapeutics

Sangamo est à l’origine du premier essai in vivo d’édition génétique au monde. Parmi ses nombreuses activités, la société mène des recherches sur les traitements CRISPR qui pourraient immuniser les personnes contre le VIH.

Vertex

Cette société basée à Boston est à l’avant-garde de la recherche sur le traitement de la mucoviscidose depuis plus de 30 ans. Vertex n’hésite pas à explorer de nouvelles façons de traiter la maladie, et en 2020, la société a annoncé avoir conclu un partenariat visant à développer des thérapies à base de CRISPR pour la mucoviscidose.

Comment la technologie CRISPR peut impacter les autres marchés

Outre l’impact évident de CRISPR sur les industries de la biotechnologie et de la technologie médicale, il existe un certain nombre d’autres segments de marché que cette technologie pourrait impacter, notamment :

  • L’industrie pharmaceutique : bien que les sociétés qui utilisent CRISPR pour développer de nouveaux traitements soient évidemment affectées par cette nouvelle technologie, elle aura également un impact sur d’autres entreprises. Par exemple, si une solution basée sur la technologie CRISPR soigne le diabète, cela inciterait de nombreuses entreprises qui développent des traitements contre cette maladie à repenser leurs modèles commerciaux.
  • Les assurances : pour faire simple, si une compagnie d’assurance sait qu’un client ne développera jamais une certaine maladie, comme le cancer ou la maladie de Parkinson, il sera beaucoup plus facile pour elle d’offrir des tarifs plus bas sur les polices d’assurance santé et vie.
  • L’industrie des cosmétiques : les industries des cosmétiques grand public et de la chirurgie esthétique pourraient être affectées par la technologie CRISPR. Par exemple, les produits et les procédures utilisés pour réduire l’acné pourraient devenir obsolètes.
  • L’industrie des compléments alimentaires : cette industrie dépend fortement de certaines carences causées par les troubles génétiques et les choix alimentaires faits par les individus.
  • La technologie alimentaire : utiliser le génie génétique sur les cultures et l’élevage n’est pas une nouvelle approche. Cependant, avec CRISPR, ces changements pourraient être effectués plus rapidement, plus précisément et offrir de nouvelles possibilités pour des produits meilleurs et plus sains, y compris les produits laitiers et la viande.

Comment investir dans CRISPR

Naturellement, avec un potentiel aussi incroyable pour influencer un large éventail de secteurs, CRISPR offre également de nombreuses opportunités d’investissement. Pour donner aux investisseurs une exposition aux sociétés impliquées dans cette technologie, eToro a créé le CRISPR-Tech CopyPortfolio, un portefeuille d’investissement thématique comprenant des actions de sociétés qui effectuent des recherches ou utilisent CRISPR. Cette stratégie d’investissement se concentre à la fois sur les sociétés pharmaceutiques à forte capitalisation et sur les pure players CRISPR, offrant aux investisseurs une option d’investissement équilibrée à long terme.

Ceci est une communication marketing qui ne doit pas être considérée comme contenant des conseils d’investissement, des recommandations personnelles, ou une offre ou une sollicitation pour l’achat ou la vente d’instruments financiers. Ce document a été préparé sans aucune considération à l’égard de quelconque objectif d’investissement ou situation financière du destinataire, et n’a pas été préparé conformément aux exigences légales et règlementaires visant à promouvoir une recherche indépendante. Toute référence aux performances passées ou futures d’un instrument financier, indice ou ensemble de produits d’investissement n’est pas, et ne devrait pas être considérée comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro n’accorde aucune garantie et n’assume aucune responsabilité concernant la précision ou l’exhaustivité de cette publication, qui a été préparée sur la base d’informations accessibles au public.

252 Vues