Investir en période de crise économique et au-delà

« Investir dans la connaissance est ce qui vous rapportera le plus».

– Benjamin Franklin 

En matière d’investissement, il n’y a rien de plus rentable que de s’instruire. Il est primordial de mener les recherches, les études et les analyses nécessaires avant de prendre une décision d’investissement.


La crise liée à la pandémie de Covid-19 et la récession économique qui en a résulté ont surgi de nulle part. Bien que cet événement soit souvent qualifié de « cygne noir », Nassim Taleep, l’auteur de la théorie, n’est pas de cet avis. On pensait que les cygnes noirs n’existaient pas. Le monde a été frappé par des pandémies par le passé. En 2015, Bill Gates nous recommandait déjà de nous préparer à faire face à une telle pandémie. Malheureusement personne ne l’a écouté. Les crises surviennent régulièrement, même si les causes sont parfois différentes. Pendant que de nombreuses entreprises disparaissent, de nouvelles opportunités s’ouvrent. Le cours de certaines actions monte en flèche, tout comme celui des valeurs refuges. 

Nous vivons une époque inédite pour toute personne âgée de moins de 102 ans. Les conséquences économiques de la pandémie de COVID-19 n’ont pas encore fini de se faire sentir. Combien de temps cette crise va-t-elle durer ?Comme c’est le cas pour la plupart des crises et des récessions, nul ne le sait.  

Alors, où investir en période de crise, maladie virale ou autre ? La clé d’une judicieuse sélection de titres, en ces temps-là, consiste à évaluer minutieusement les dangers et les risques, d’identifier les survivants prévisibles et les potentiels éléments prometteurs, tels que les actions des nouvelles technologies, et d’inclure une proportion importante de valeurs refuges dans son portefeuille. 

Or et argent

Pendant des milliers d’années, en temps de guerre, d’effondrement économique et de pandémies, les riches disposent d’une valeur refuge pour leur richesse : , l’or, et dans une moindre mesure, son acolyte plus abordable, l’argent, constituent le refuge traditionnel. En temps de crise, ces métaux sont achetés en masse et stockés. En témoigne l’augmentation de 41 % du cours de l’or depuis mars, qui a atteint un nouveau sommet historique de 2 072 dollars l’once le 4 août 2020. L’argent a connu une hausse de 123 % au cours de la même période.
                                                                                   
Lorsque les économies sont stables ou en croissance, le cours de l’or n’est pas fantastique. Puis, lorsque survient une crise, tout change : l’or devient intéressant (l’argent, encore plus) et on assiste à une remontée des cours à chaque fois.

La crise liée à la pandémie de COVID-19 actuelle illustre les critères qui font grimper les cours de l’or et de l’argent en période de crise :

  1. Contraction économique L’économie américaine a subi sa pire contraction depuis la crise économique des années 1930.
  2. Les planches à billets du gouvernement tournent à plein régime et impriment de la monnaie, la conséquence étant un risque de forte inflation, voire d’hyperinflation. La république de Weimar en Allemagne dans les années 1920, le Zimbabwe du début des années 2000 et le Venezuela aujourd’hui en sont des exemples.
  3. Instabilité géopolitique sous la forme de l’impasse actuelle entre la Chine et les États-Unis.
  4. Des taux d’intérêt très bas, voire négatifs. Un quart des obligations d’État dans le monde génère des rendements négatifs, soit une valeur de « seulement » 15 000 milliards de dollars. En période de crise, les obligations d’État sont généralement un concurrent sûr de l’or non productif d’intérêts, mais pas cette fois-ci.

Il est toujours difficile de faire des prévisions, surtout en ce qui concerne l’avenir, mais je pense que nous n’en sommes qu’aux premiers stades d’un marché haussier soutenu sur plusieurs années, tant pour l’or que pour l’argent.

Historique des cours de l’or

(Récessions en gris)

Le cours de l’or a atteint un nouveau sommet le 7 août 2020.

HISTORIQUE DES COURS DE L’OR AJUSTÉS À L’INFLATION (ÉCHELLE LOGARITHMIQUE)

Bien que l’inflation ait atteint un nouveau sommet le 7 août 2020, après ajustements, le pic de janvier 1980 n’a pas encore été dépassé.

HISTORIQUE DES COURS DE L’ARGENT

Le cours de l’argent demeure encore bien en deçà du pic atteint en mai 2011. 

HISTORIQUE DES COURS DE L’ARGENT AJUSTÉS À L’INFLATION (ÉCHELLE LOGARITHMIQUE)

Sur une base ajustée de l’inflation, le pic du cours de l’argent était de 120 dollars en janvier 1980.

COMPARAISON ENTRE LES COURS DE L’OR ET DE L’ARGENT

Au fil du temps, les cours de l’or et de l’argent ont connu une évolution comparable.

RATIO ENTRE LES COURS DE L’OR ET DE L’ARGENT

D’un point de vue historique, lorsque le ratio entre le cours de l’or et celui de l’argent dépasse 80, le cours de l’argent surpasse largement le cours de l’or en pourcentage. Au cours des quarante dernières années, il s’est établi en moyenne à environ 60.

CRYPTOMONNAIES : BITCOIN ET ALTCOINS

Or numérique 

Nouvelles valeurs refuges

Nous vivons actuellement une nouvelle ère technologique formidable. La crise de la COVID-19 servira de catalyseur au déclenchement de nombreux changements qui allaient de toute façon survenir. Maintenant ou jamais. À titre d’exemple, les crypto monnaies s’imposeront comme un moyen de paiement et d’échange et de nouvelles valeurs refuges.

Warren Buffet déteste les crypto monnaies ; il affiche une certaine frilosité à leur égard, mais, franchement, je ne pense pas qu’il en ait la pleine compréhension. « Des actifs qui ne génèrent rien », les qualifie-t-il à tort. Il affirme qu’il n’en achètera jamais, comme il l’affirmait déjà pour l’or, du moins jusqu’à très récemment. 

1. Le bitcoin a été la première crypto monnaie créée début 2009 par l’énigmatique, vraisemblablement pseudonyme, Satoshi Nakamoto.

2. Les altcoins sont des crypto monnaies autres que les bitcoins, dont il existe plus de 5 000, chacun ayant ses propres caractéristiques et règles. Nous devons la facilitation et l’amélioration de nos vies aux investissements précoces dans des systèmes informatiques.

3. Les crypto monnaies ne sont pas des monnaies au sens habituel du terme, mais des logiciels sophistiqués, les créateurs de richesse par excellence dans le monde d’aujourd’hui. Les chaînes de blocs en sont la technologie de base (semblables à des feuilles de calcul Excel géantes).

4. Sécurité

     4.1 Les bitcoins échappent aux interférences et aux manipulations des gouvernements et des banques centrales.  

     4.2. Ils ne peuvent être volés ou perdus s’ils sont achetés par l’intermédiaire d’un courtier réputé, agréé et réglementé, tel qu’eToro. En effet, ils peuvent être stockés sur un smartphone, c’est-à-dire protégés par un mot de passe, des empreintes digitales et la reconnaissance faciale.

5. La crypto monnaie sera la monnaie de demain. Le bitcoin fait déjà office de monnaie internationale sans frais de change. Après un profond scepticisme, les gouvernements et les institutions les prennent désormais au sérieux. De plus en plus de grandes entreprises les acceptent comme monnaie de paiement. Le 22 juillet 2020, l’Office of the Comptroller of Currency (OCC) (organisme qui réglemente le système bancaire américain) a autorisé les banques américaines à conserver des actifs en crypto monnaie pour leurs clients et à mettre en place des services bancaires pour les activités de crypto monnaie. Les grandes banques constituent de grandes équipes dédiées à la confirmation et à la vérification des transactions qui se chiffrent à plusieurs milliards de dollars. Une seule crypto monnaie, telle que Ethereum, peut tout changer. L’achat de crypto monnaies permettra de financer de nouveaux systèmes capables de concurrencer des modèles bien établis, souvent utilisés pour exploiter les clients.

 Compte tenu de ce qui précède, il faut s’attendre à une adoption généralisée et irréversible de la crypto monnaie, qui modifiera à jamais les systèmes financiers dans le monde entier. 

Mais ce processus prendra du temps. « Les vieilles habitudes ont la peau dure ; les nouvelles se développent de façon exponentielle. »

6. Comparaison entre le Bitcoin et l’or

     6.1 L’or doit être stocké dans un coffre-fort, tandis que les bitcoins peuvent être stockés en toute sécurité sur un iPad.

     6.2 La valeur de tous les bitcoins en circulation ne représente qu’une fraction des 8 000 milliards de dollars du marché de l’or. En tant qu’investissement refuge, le Bitcoin prend des parts de marché à l’or. Il faudra attendre longtemps avant qu’il n’ait un impact sérieux, mais il en aura un. 

    6.3 Ces deux produits sont des biens rares. Les bitcoins sont plus rares. La production annuelle mondiale d’or est de 3 300 tonnes, ce qui équivaut à environ 3,5 % de l’or mondial ajouté à l’offre. Le protocole de Bitcoin stipule qu’il ne peut jamais y en avoir plus de 21 millions. Dix-huit millions ont déjà été minés (94 %) et sont en circulation. Soixante-quatre pour cent des Bitcoin achetés à ce jour sont encore détenus par les acheteurs initiaux.       

    6.4 Il existe des moyens de réaliser des intérêts sur les bitcoins, contrairement à l’or.

7. Cours des bitcoins et des altcoins : Quelles perspectives ?

    7.1 Réductions de moitié. Tous les quatre ans, les paiements de Bitcoin reçus par les mineurs (des personnes équipées d’ordinateurs puissants qui surveillent le réseau Bitcoin, ajoutant de nouveaux blocs de transactions à la chaîne de blocs) sont réduits de moitié, ce qui limite l’offre. La dernière réduction de moitié a eu lieu le 11 mai 2020. Après les deux réductions précédentes, le cours du Bitcoin a grimpé en flèche. Pas dans l’immédiat, mais dans un délai de 6 à12 mois. Après la réduction de moitié de 2012, il a augmenté de 7 200 %. En 2016, il a augmenté de 100 %. 

LE BITCOIN MONTE EN FLÈCHE APRÈS LA RÉDUCTION DE MOITIÉ DE MAI 2020 

Source : Macrotrends

Source : Macrotrends

Après les deux premières réductions de bitcoin, le cours du bitcoin a connu une augmentation considérable. 

   7.2 Prévision des cours des bitcoins et des altcoins. La réduction de moitié de mai 2020 pourrait être le facteur déclencheur d’un marché haussier considérable. Que diriez-vous de 40 000 dollars d’ici  mi-2021, de 250 000 dollars d’ici 2025 et de 1 million de dollars dans les 10 ans à venir ? Qui sait ?  C’est en tout cas l’avis de plusieurs analystes bien avisés. Ils prédisent également que les meilleurs altcoins surpasseront de loin les cours de Bitcoin, comme c’est le cas actuellement.

8. Aspects négatifs 

        8.1 Difficulté à acheter. Dans ce domaine, eToro fait figure de proue. La plateforme propose le trading de quinze crypto monnaies de premier plan, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Leur achat est facilité grâce à des transactions sûres et sécurisées.

        8.2 Escroqueries. De nombreux escrocs en ligne ont abusé de personnes vulnérables en proie à des appétits démesurés après avoir lu des articles sur les nouveaux crypto-millionnaires. 

       8.3 Volatilité des cours. Ils peuvent être extrêmement volatiles. Consultez le graphique des cours de Bitcoin de 2017à 2019. 

HISTORIQUE DES COURS DU BITCOIN 

Source : Macrotrends

Sur une échelle logarithmique, la récente volatilité du Bitcoin est beaucoup moins prononcée.

En somme, pour répondre à la question : où investir en période de crise et au-delà ? Je recommande de détenir un portefeuille structuré comme suit :

  1. Un placement de base dans des titres internationaux de haute technologie, principalement américains, mais aussi chinois et, dans une moindre mesure, européens et japonais.
  2. Ce placement de base devrait comprendre des sociétés spécialisées dans la biotechnologie, l’énergie solaire, les voitures électriques, les achats en ligne et des sociétés qui devraient bénéficier du déploiement de la 5G.
  3. Un placement jusqu’à 30 % dans des instruments, tels que l’or, l’argent et les crypto monnaies, qui ont activement réussi à prendre en compte des paramètres et des événements du marché à mesure de qu’ils se produisent.

L’auteur de cet article de blog est Ian Benfield, un des Popular Investors eToro, qui vit actuellement aux Philippines. Ian a travaillé pendant 40 ans dans le secteur minier africain et a été le PDG de plusieurs entreprises.

Votre capital est en danger 

Ce support fait partie de la communication marketing de la société et ne doit pas être interprété comme des conseils d’investissements, des recommandations personnelles ou une offre ou une sollicitation d’acheter ou de vendre des instruments financiers. Ce matériel a été préparé sans tenir compte des objectifs d’investissement ou de la situation financière d’un trader particulier et n’a pas été préparé conformément aux exigences légales et réglementaires visant à promouvoir la recherche indépendante. Toute référence aux performances passées ou futures d’un instrument financier, d’un indice ou d’un produit d’investissement n’est pas, et ne doit pas être considérée, comme un indicateur fiable des résultats futurs. eToro ne fait aucune déclaration et n’assume aucune responsabilité quant à l’exactitude ou l’exhaustivité du contenu de cette publication, qui a été préparée en utilisant des informations accessibles au public.

977 Vues